La mode japonaise – Kogals

(Parmi ces jeunes filles, on retrouve aussi les Gal Mama : ce sont des Kogaru, mais elles sont mères). Ces jeunes filles, par un look excentrique et original, entendent défier les règles conventionnelles japonaises. C’est une manière d’exprimer leur ras-le-bol envers une société où la femme reste encore soumise. Elles sont considérées comme Fashion Victims, […]

(Parmi ces jeunes filles, on retrouve aussi les Gal Mama : ce sont des Kogaru, mais elles sont mères). Ces jeunes filles, par un look excentrique et original, entendent défier les règles conventionnelles japonaises. C’est une manière d’exprimer leur ras-le-bol envers une société où la femme reste encore soumise.

Elles sont considérées comme Fashion Victims, leur « bible » pourrait être le magazine EGG, notamment pour les Ganguros. Leur quartier par excellence est Shibuya, plus particulièrement la tour Shibuya 109. Certaines vont jusqu’à faire de la « prostitution de luxe » pour acheter les derniers vêtements à la mode. Pour le reste, leur image est celle d’une fille franche et extravertie.

Niveau look, elles sont attirées par les accessoires pailletés, à fleurs, dans les tons clairs, les platform-shoes, bref tout ce qui peut donner un côté estival…
La plupart de ces jeunes filles pratiquent le Para Para, danse très populaire au Japon : une chorégraphie assez complexe (mais plutôt amusante) est attribuée à chaque chanson, le plus souvent de l’eurobeat.

Shirogyaru / Ganjiro

Je ne connaissais pas vraiment ce terme et je l’ai rencontré à deux reprises sur la toile, la seule information qui est donnée sur cette catégorie de jeunes filles est qu’elles font un maximum pour sauvegarder la blancheur de leur peau.

Ganguro

« Gan » signifie Visage et « Goro » veut dire noir : elles ont le teint Konwaï (couleur blé) grâce aux UV, et les cheveux châtains clair.

Elles font ressortir leur teint par un maquillage clair mais discret (blanc pour les paupières et rose très clair pour les lèvres), et des vêtements colorés et très branchés.

Elles sont adeptes des accessoires à fleurs qui renforcent ce look quelque peu estival. Pour les plus célèbres, on peu citer Ayumi Hamasaki, chanteuse japonaise et Namie Amuro.

Les Ganguros sont le type de Kogaryu le plus rencontré. Ce sont surtout ces jeunes filles qui portent des Loose Socks avec leur uniforme, mais pour la partie consacrée à ces célèbres chaussettes il faudra attendre encore quelques épisodes? Patience ;)

 

Gonguro

« Gon » signifie « Plus » : le visage est donc encore plus bronzé que les Ganguros, et le maquillage plus lourd afin de mieux mettre en « valeur » le bronzage. Leurs cheveux sont souvent très décolorés (dans les tons blonds).

Leur garde robe est influencée par trois « mouvements » de mode populaires au pays du Soleil Levant :

:: Les bottes compensées, les extensions de cheveux, les vêtements très colorés, le nail art, et tous les gadgets sur lesquels nous avons tendance à nous émerveiller.
:: Les lentilles de couleurs, et la couleur blonde pour les cheveux, issu du look californien « Beach Bunny » (plutôt un stéréotype qu’une mode)
:: Le bronzage et le maquillage, issu de la culture Hip-Hop.

Ce look peut au début ressembler à une copie américaine : que nenni ! Leur intérêt pour la mode américaine se manifeste de moins en moins, et, au contraire, les jeunes japonais cherchent beaucoup plus à refléter une image très créative de leur pays.

<<< Petit hic… Le Gonguro homme…

Yamanba (ou Manba)

Ce sont des Gonguro extrêmes dont le teint vire au noir, et leur chevelure est décolorée de manière extrême : elles ont une chevelure blanche ou argentée pour la plupart. Du côté maquillage, on peut aussi retrouver le liner noir, ajouté à tout ce qui a déjà été énoncé.

Le top 10 des meilleurs accessoires d’une Yamanba :

:: Winnie l’Ourson
:: Les autocollants
:: Tous les objets de couleur rose
:: Les extensions (pour les cheveux)
:: Le rouge à lèvre blanc
:: Les ombres à paupières très claires
:: Le fond de teint version Ganguro
:: Les platform-shoes blanches
:: Les faux cils
:: Les faux ongles

B-Gal

Je n’ai pas énormément d’informations sur ses Kogaryu, ce qui est sûr, c’est que ce terme désigne des jeunes filles intéressées par la mode Hip-hop / R&B

Liens utiles

:: http://ganguro.skyblog.com
:: Le Fan listing des Kogals
:: Et n’oublie pas non plus le manga Gals – Mihona Fujii !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire