La Gazette du Mauvais Goût, le livre

Adeptes du kitsch et amatrices de mauvais goût : vous n'êtes pas sans connaître La Gazette du Mauvais Goût, le blog de Dora Moutot. Eh bien, elle sort bientôt un livre.

La Gazette du Mauvais Goût, le livre

Comment le dire mieux qu’avec un jeu de mots ? En matière de mauvais goût, Dora a bon goût. Curatrice d’un véritable cabinet de curiosités virtuel, la jolie brune entretient les mêmes travers que la plus espiègle de vos deux mamies : elle entasse tout et n’importe quoi dans son grenier en ligne, et plus les canons traditionnels de l’esthétique sont défiés, plus elle trouve ça cool.

Dora semble avoir plusieurs adages : « le mauvais goût a son droit autant que le bon goût » (Nietzsche), « Do the Don’ts » ou encore le constat très simple que « les fringues les plus ploucs deviennent un jour ou l’autre les plus cools ». À l’instar de cette séquence culte dans Ghost World :

– Wow. C’est tellement nul que ça en devient presque bien.
– C’est tellement nul que ça en est devenu bien avant de redevenir nul.

Bref, La Gazette du Mauvais Goût regorge de pépites visuelles, toujours à mi-chemin entre la mode et le kitsch :

Chargement du lecteur...

Tout ça pour dire que Dora va sortir un livre ! À partir de ses images d’archives tumblr, une jolie édition mise en page par le graphiste Jr Campion va bientôt voir le jour. J’ai posé quelques questions à Dora pour mieux comprendre le projet.

Qui est ce graphiste avec qui tu travailles ?

Jr Campion est celui qui se cache derrière mon nouveau site (qui sera en ligne vers novembre-décembre). La Gazette du Mauvais Goût, pour le moment simple blog, va devenir une véritable plateforme de tendances. En gros, un répertoire qui sera updaté très régulièrement. Pour bosser sur ce livre, j’ai voulu faire appel à lui de nouveau… surtout qu’il a une bonne compréhension de ce que sont les codes de tumblr et du net-art. J’avais besoin de quelqu’un familier avec ça.

Comment cette idée de projet a t-elle germé ?

Mon éditeur est une toute nouvelle maison d’édition, qui s’appelle Jean-boite (comme j’emboîte). Derrière cette maison d’édition, il y a David Desrimais, qui travaille pour la fondation Cartier, Mathieu Cenac, qui travaille pour la galerie Yvon Lambert et Anna Cuquemell. C’est eux qui ont eu l’idée de faire une série de livres ayant pour vocation d’ « imprimer l’Internet ». Ils choisissent « les meilleurs sélectionneurs d’images sur le web » selon eux et font de ces blogs un livre. Les premiers livres qui vont sortir vont être le mien, et celui de Jon Rafman, qui prend et archive des images de Google Street. Il va ensuite y avoir un série d’autres livres sur les collectionneurs d’images sur le web, et tous ses livres vont donner naissance à une « boite ». C’est le concept de cette maison d’édition : faire des boites qui explore un sujet. Quand ils m’ont proposé de participer au projet, j’ai tout simplement accepté. Je suis contente que ma vision esthétique prenne forme autre part que sur le web.

Je reviens vers vous dès que j’ai plus d’informations quant aux points de distribution et au prix du livre. Stay tuned !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Chandernagor
    Chandernagor, Le 9 octobre 2011 à 0h28

    J'ai une fascination pour le mauvais goût, le kitsch, le cheap, le ringard.

    Je fréquente beaucoup les vide-greniers, les marchés aux puces, la Trocante, etc. et je suis régulièrement frappée par la laideur, la ringardise et l'inutilité de certains objets. Face à un étal où s'amoncèlent des petits chats roses en faïence, des assiettes "Souvenir du pays d'Andorre", ou des portraits de clowns mélancoliques avec une larme scintillante au coin de l'oeil, je m'interroge. Qui a conçu ces objets? Qui les a achetés ou pire, offerts? Et qui se portera acquéreur?

    Au fond, je crois que je suis plus fascinée par les propriétaires de ces bibelots que par les objets en eux-mêmes...

    Toujours est-il que je connaissais pas ce Tumblr, et que si je trouve ce livre, j'investirai probablement dedans. Je pourrais satisfaire mon voyeurisme sans pour autant transformer mon appart en musée des horreurs! :cretin:

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)