La celib’attitude des paresseuses (Anaïs Valente)

Vient de paraître dans la fameuse collection "Les paresseuses" La celib’attitude des paresseuses, un guide du célibat tranquille par Anaïs Valente. Anaïs… Valente… Ce nom te dit quelquechose… Mais c’est bien sûr ! Anaïs est notre Bridget Jones à nous, la reine du rencard foireux, la troubadour des soirées solo, notre doctoresse ès Chick Lit. […]

La celib’attitude des paresseuses (Anaïs Valente)

Vient de paraître dans la fameuse collection "Les paresseuses" La celib’attitude des paresseuses, un guide du célibat tranquille par Anaïs Valente.
Anaïs… Valente… Ce nom te dit quelquechose… Mais c’est bien sûr ! Anaïs est notre Bridget Jones à nous, la reine du rencard foireux, la troubadour des soirées solo, notre doctoresse ès Chick Lit. Bref, sur tout ce qui touche de près ou de loin la vie d’une célibataire, Anaïs a de quoi raconter. Le célibat, c’est presque devenu son métier.

Depuis les rapports avec les autres jusqu’aux aspects plus pratiques de la vie quotidienne, l’auteure (ça, j’suis sûre que ça va te faire plaisir, Anaïs) a de quoi t’apprendre sur tout. Et "tout", quand on est seule, c’est beaucoup ! Moi, par exemple, comment gérer mes sous, je sais pas faire. Comment ignorer les gens en couple qui me regardent comme si j’étais une demi-personne, je sais pas faire. Comment faire une quiche sans avoir l’air d’en être une, je sais pas non plus (et c’est pas de ma faute, c’est la faute à ma mère). Pour gérer seule tous ces instants sans angoisse, Anaïs te file quelque clefs. Parfois, ça aide (ayéééé, je sais comment ça s’achète une maison). Parfois, ça semble un peu excessif. La liste des choses à manger qu’on doit toujours trouver dans une cuisine, par exemple. 18, dont des condiments. Quelqu’un peut me dire ce que c’est des con-di-ments ? Perso, avec un pot de sauce Pesto et un paquet de Dinosaurus, je m’en sors toujours.

Au-delà des aspects pratiques, le guide de la vie en célibataire par Anaïs, c’est un pousse au célibat assumé, mais pas forcément le poing levé. Le célibat tranquille, disais-je en introduction. Se sentir bien pour soi-même et pas pour faire plaisir aux autres. Arrêtez de faire sa "céliba(qui-a-juste-le-droit-de-se)taire" (c’est pas de moi, c’est d’Anaïs). Parce que si on est bien dans sa peau, aucune raison de faire celle à qui il manque un bout. Surtout quand on voit tout ce que notre solitude nous permet. Comme ces 48 heures pour assumer sa "solitude attitude" remplies d’activités en solo. Un week-end pour penser qu’à sa tronche, c’est quand même pas donné à tout le monde !

Tout ceci est entrecoupé de courts tests, de "trucs" de paresseuse, d’anecdotes vécues et clos par un génial glossaire avec des définitions "vues par les spécialistes" vs "vues par les paresseuses". Eh bien, faut croire que je suis plus paresseuse que spécialiste.

Enfin, tu sais ce qui est chouette ? C’est que j’ai refermé ce livre sereine, contente de la vie que je vis, avec tout de même une furieuse envie de me trouver un mecton… Et ça, c’est absolument pas proscrit par Anaïs !

La celib’attitude des paresseuses par Anaïs Valente
Aux Editions Marabout
5,90 € (paaaas cher !)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Anais Valente
    Anais Valente, Le 6 juin 2008 à 14h32

    dis Charlotte, "condiment" c'est le terme pompeux pour "épices", donc sel, poivre... même moi j'ai ça chez moi, à côté des dinosaurus et de la sauce bolo en bocal. Si, je te jure !

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)