Kristen Stewart et Jesse Eisenberg moquent le sexisme des interviews d’actrices, pour la promo de « American Ultra »

Kristen Stewart et Jesse Eisenberg se sont auto-interviewés pour la promo du film American Ultra... Mais en inversant les questions. On apprend donc que Kristen est fan des Lakers, et que Jesse n'a pas de préférence pour l'un de ses seins...

Kristen Stewart et Jesse Eisenberg moquent le sexisme des interviews d’actrices, pour la promo de « American Ultra »

La meilleure interview promo de tous les temps, c’est celle de Kristen Stewart de Jesse Eisenberg, par eux-mêmes. Le duo à l’affiche de American Ultra se donne la réplique dans ce sketch qui parodie les très réelles sessions de questions-réponses auxquelles ils se plient à chaque sortie d’un de leurs films.

Dans American Ultra, Kristen et Jesse jouent un couple apparemment sans histoire, menant une vie très banale dans une petite ville de Virginie. Jusqu’au jour où… Vous lirez ma critique (à paraître le 14 août !), ou vous irez voir le film, dont madmoiZelle est fière partenaire, en salles à partir du 19 août !

Difficile en effet de parler du film sans trop en révéler de son intrigue, que j’ai particulièrement appréciée. Ça tombe bien, car dans l’interview qui va suivre, vous n’apprendrez absolument rien sur le scénario, les effets spéciaux, la mise en scène, l’intrigue, rien. Et pour cause : si vous êtes coutumièr•es de ce genre d’exercices, vous aurez remarqué que les actrices ont souvent à répondre à des questions fort peu pertinentes, très personnelles, et pas vraiment en rapport avec leur film.

C’est tellement courant que vous ne l’aviez peut-être pas remarqué, d’ailleurs. Ce n’est pas forcément évident, tant on a l’habitude de cantonner les femmes aux conseils maquillage, look, fitness et régimes. Alors qu’on peut bien être une fashion victim sans être une dinde écervelée, ce n’est pas lié. (À bas les clichés sur le monde de la mode !) Idem, n’accusons pas le maquillage d’être anti-féministe, c’est à côté de la plaque !

À lire aussi : Mark Ruffalo répond aux questions sexistes d’ordinaire destinées à Scarlett Johansson

Mais revenons à notre duo d’acteurs pince-sans-rire, qui nous livre une prestation hilarante chez Funny or Die. Si tu parles anglais couramment, lance cette vidéo et enjoy. Si tu as besoin d’un coup de main, je te fais la traduction en-dessous.

L’interview malaise de Kristen et Jesse

– Je suis Kristen Stewart.
– Je suis Jesse Eisenberg.
– On fait la promo de notre nouveau film, American Ultra, et le studio a pensé que ce serait marrant qu’on s’auto-interviewe.
– Qui commence ?
– Vas-y !
– Ok ! Alors la question que j’ai pour toi, Kristen c’est – ok, c’est un peu étrange en fait : est-ce que tu as fait de la muscu pour ce rôle ?
– Je n’ai pas vraiment besoin d’aller en salles, je me maintiens juste en bonne santé, saine. À moi : quel est ton couturier préféré ?
– C’est vraiment ce qu’il y a écrit sur le carton ?
– Oui, absolument.

« Quel est ton couturier préféré ? »

– Je crois qu’ils ont interverti nos cartons, non ? Ça expliquerait.
– Ah peut-être, maintenant que tu le dis, c’est vrai que je reçois beaucoup ce genre de questions.
– Vraiment ?
– Oui.

american-ultra-jesse-eisenberg-kristen-stewart-funny-or-die-1

Jesse Eisenberg, quelques peu dérouté par les questions de Kristen

– Oh. D’accord. Bon alors, disons, pour jouer le jeu, euh… Levis. Je ne sais si c’est une personne, un couturier, ou une couturière. Mais je porte leurs créations en pantalons, et euh, ça me va bien. Je sais pas ? Cette question me semble idiote. Bref. Ma prochaine question pour toi est : est-ce que tu as toujours été drôle ? On t’a entendu faire beaucoup d’imitations !
– Hmm hmm. Oh non, je ne vais pas t’en faire une, là maintenant.
– Oh. Ok.

– Est-ce que tu es avec quelqu’un en ce moment ?
– Pardon ?
– Je me demandais juste si tu voyais quelqu’un, en ce moment.
– Est-ce que t’es sûre qu’il n’ont pas mélangé les cartons ? Ça me paraît complètement hors sujet.
– Tu veux dire que tu n’as jamais des questions de ce genre, d’habitude ?
– Non. Normalement, on me demande si je suis le pitre de la classe.
– Oh mais ça a l’air si drôle et si facile, enfin !
– Mais oui !

« Est-ce que tu es enceinte ? »

– Est-ce que tu es enceinte ? Est-ce que c’est pour ça que tu ne partages pas tes émotions ?
– Non mais là tu vois, ça me paraît quand même VRAIMENT super personnel, comme question.
– Est-ce que tu as fait de la chirurgie esthétique ? Pour avoir ce look particulièrement jeune et avenant ?
– Non mais c’est vraiment pas correct du tout comme question, c’est très gênant.
– C’est normal de se sentir mal à l’aise pendant les interviews.
– Je ne suis pas mal à l’aise, c’est juste que les questions que tu me poses n’ont aucun rapport avec le film, elles sont extrêmement personnelles… Mais bon, c’est pas mes affaires. Ma question pour toi : quelle est ton équipe sportive préférée ? Ok, c’est vraiment facile comparé à la question de savoir si t’es enceinte.

– J’aime bien les Lakers ! Je suis de Los Angeles, donc ainsi voilà. Parle-moi de tes seins : est-ce qu’il leur arrive de glisser hors de tes vêtements, est-ce que ce n’est pas vraiment drôle, juste le malaise, ou est-ce que tu le fais exprès pour attirer l’attention ?
– Euh. Je suis déjà très complexé par mon corps, je ne suis pas à l’aise avec ce genre de questions, surtout pas en public.
– Tu as une préférence pour l’un de tes deux seins ?

kristen-stewart-smirk

Kristen Stewart, tout à fait chafouine et amusée par l’embarras que ses questions causent à Jesse.

– Hein ? Je sais pas, ils ont l’air identiques.
– Est-ce que tu t’es fait les ongles aujourd’hui ? On adorerait voir ça. Est-ce qu’on peut faire un shot tapis rouge s’il vous plaît ?
– Hein ? Euh. Je me ronge les ongles…
– Je crois qu’on a assuré sur ce plan !
– Est-ce que tu as été excitée pendant l’une de tes scènes de sexe avec Jesse ?
– Hum, non.
– Jamais ?
– Non.
– Ok. Ça me va, ok. C’est la dernière question, parce que je vais m’arrêter là. Quelle est le meilleur piège humoristique que tu aies fait ?
Oh. C’est celui-ci. C’étaient tes questions. Ok. Je me suis fait avoir.

« Maintenant je sais ce que ça fait, d’être une femme. »

En termes de punchline, je dirais qu’on se situe dans le haut level du game de la chute de sketch. Il parait que je suis bon public, et c’est vrai que j’ai le gloussement facile. Mes éclats de rire, en revanche, je les garde pour les vraies bonnes vannes qui tournent en dérision le ridicule du sexisme ordinaire. Là, vraiment, je me marre de bon coeur. Tiens d’ailleurs, ça me rappelle mes coups de coeur d’Avignon, dans l’esprit ! (à lire ci-dessous).

À lire aussi : Céline Groussard, l’humoriste qui n’était pas réservée aux meufs

American Ultra sort le 19 août en France, et je vous le recommande chaudement !

À lire aussi : « American Ultra » avec Kirsten Stewart et Jesse Eisenberg, a sa bande-annonce

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Margay
    Margay, Le 17 août 2015 à 1h54

    Merci :fleur:

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)