Kim, 18 ans

Kim, 18 ans. Elle est lycéenne, pose pour nous dans la rue et répond à nos questions modesques. madmoiZelle : Donne-moi ta définition de la mode ? Kim : Le terme de "mode" a une connotation péjorative : on parle de "victimes de la mode", et ça lui confère un côté effet mouton pour le […]

Kim, 18 ans. Elle est lycéenne, pose pour nous dans la rue et répond à nos questions modesques.

madmoiZelle : Donne-moi ta définition de la mode ?
Kim : Le terme de "mode" a une connotation péjorative : on parle de "victimes de la mode", et ça lui confère un côté effet mouton pour le moins rebutant. La mode, c’est en quelque sorte universel ; pourtant, je pense que chacun devrait pouvoir la façonner à sa manière, de façon à s’en forger une qui lui ressemble. Et dans ces cas-là on parle, ce me semble, de "style".

madmoiZelle : Tu peux nous décrire ton look d’aujourd’hui ?
Kim : Aujourd’hui j’ai fait un peu du n’importe quoi : tout est dépareillé, mais j’aime bien ça. Les talons façon Jessica Rabbit dixit une amie, un pantacourt à la garçonne "so british" (et là, je fais écho à une autre amie qui a déjà mentionné cette appellation céans) et ce pull que j’aime beaucoup, parce qu’il découvre partiellement clavicules et épaules. Et puis j’adule ce sac, trouvé en farfouillant dans les placards de ma mère : à la fois original et pratique, il s’accorde avec tout – ou presque.

madmoiZelle : Raconte-moi ton look en général ?
Kim : Mon "look en général", je pense qu’il s’apparente assez à mon "caractère en général". C’est-à-dire, en un mot : inconstant. Et dans le cas présent, c’est particulièrement agaçant parce qu’il y a des fringues qui ont pu me taper dans l’œil à un moment donné et qui, quelques mois plus tard, me paraissent quelconques. Heureusement, ayant conscience de cela, je me méfie et du coup quand j’achète, je prends toujours énormément de temps pour être bien sûre de mes choix. Donc, il n’y a pas vraiment de généralité qui puisse être définie, ça dépend en grande partie de mon humeur. Ce matin, j’ai dû me sentir pas mal perchée-sur-des-talons-de-nunuche-et-tout.

madmoiZelle : Et ton inspiration, tu la trouves où ?
Kim : Je dirais partout ! Je n’ai pas de source précise, elles sont variées. Je m’inspire de tout ce que je peux voir, je récolte des éléments ci et là et ça peut éventuellement donner quelque chose. Ça peut aussi bien être une fille croisée dans la rue dont le style me séduit littéralement (je regarde beaucoup l’allure des gens dans la rue), des photos trouvées n’importe où et de n’importe quelle époque, dans les tenues de certains films, ça peut aussi tout simplement être basé sur des coups de cœurs inopinés en faisant les magasins, voire même dans mon imagination.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire