Retour sur Karl Lagerfeld, personnage iconique et mystérieux

Karl Lagerfeld nous a quittées. Caroline revient sur ce personnage unique et controversé, à la tête de l'empire Chanel depuis près de 40 ans.

Retour sur Karl Lagerfeld, personnage iconique et mystérieux

Si l’information n’est pas encore remontée jusqu’à toi, sache que Karl Lagerfeld est mort ce 19 février 2019.

Cela faisait plusieurs semaines que les rumeurs circulaient sur son état de santé, notamment après qu’il n’a pas assisté à son propre défilé le 22 janvier, pour la première fois de sa vie.

En cette occasion, j’ai voulu revenir sur sa vie. Car malgré ce que l’on peut légitimement lui reprocher, Karl Lagerfeld reste pour moi une icône et un modèle.

Qui était Karl Lagerfeld ?

Bah quoi ? Tout le monde ne s’intéresse pas à la mode !

Karl Lagerfeld a fait ses débuts chez Balmain, a ensuite travaillé chez Jean Patou puis chez Chloé. Il est ensuite devenu directeur artistique de Fendi en 1965 aux côtés de Silvia Venturini Fendi.

Il est nommé directeur artistique de Chanel en 1982, et continue à travailler en parallèle avec Fendi.

À cette époque, Chanel est en faillite. C’est un pari énorme que de s’engager à faire remonter la marque.

Tu t’en doutes, le créateur a clairement relevé ce pari puisque près de 40 ans plus tard, Chanel est toujours reconnue et n’a cessé de se développer.

Au fil des décennies, Lagerfeld n’a cessé d’étonner avec des créations de plus en plus spectaculaires.

Si le défilé-spectacle a été initié par Schiaparelli puis popularisé par Alexander McQueen, Karl Lagerfeld est passé maître dans l’art de la grandiloquence.

Ce n’étaient pas tant ses défilés en eux-mêmes qui étaient animés, mais surtout les décors qui se révélaient plus fous les uns que les autres.

Certains ont pris place au Grand Palais, au cœur d’un aéroport, dans un supermarché éphémère…

Karl Lagerfeld et l’empire Chanel

Le look Chanel est indémodable, et si on le doit à Coco Chanel, Karl Lagerfeld a su respecter ses codes tout en s’adaptant aux différentes époques traversées depuis qu’il a repris les rênes de la marque.

Aujourd’hui, le look Chanel est toujours un classique.

Lagerfeld a toujours gardé une base solide : les vestes de tailleurs en tweed et jersey aux couleurs pastel, les perles…

Puis il l’a modernisée en la combinant avec des matières telles que le vinyle, le cuir, le jean, ou encore en jouant sur l’accumulation des bijoux.

Il n’a pas non plus hésité à raccourcir les jupes, chose que Coco Chanel n’aurait jamais fait ! Et ce vent nouveau a payé.

Garder les codes de la marque en lui insufflant une jeunesse nouvelle était le combo gagnant pour que la maison iconique retrouve tout son succès.

Karl Lagerfeld, OVNI de la mode

Karl Lagerfeld a aussi su prendre des risques : il fut le premier créateur à travailler avec H&M, qui a depuis fait une tradition de ses collaborations avec de grands créateurs.

Karl Lagerfeld Chanel h&m

Il a aussi su faire preuve d’humour en s’affichant par exemple dans plusieurs publicités, telle que celle de la sécurité routière avec l’inoubliable campagne pour le port du gilet jaune.

Karl Lagerfeld, un personnage iconique

Tu connais le personnage de Karl Lagerfeld, reconnaissable par son look iconique de dandy, qui n’a jamais changé depuis les nombreuses années.

Cheveux blancs coiffés en arrière à l’aide d’un catogan, vêtements essentiellement noirs et blancs, redingotes et mitaines étaient les éléments qui composaient son look légendaire.

Souvent, celui-ci était complété par la présence de son chat blanc, Choupette.

Son image était d’ailleurs si bien exploitée que sa silhouette a donné lieu à toutes sortes de produits dérivés, qu’il a lui-même commercialisés !

View this post on Instagram

Instantly iconic 😎 #KARLLAGERFELD

A post shared by KARL LAGERFELD (@karllagerfeld) on

Le mystère Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld a maintenu le monde entier en haleine via le mystère qu’il faisait régner sur sa vie.

On ne sait pas exactement quel âge il avait lorsqu’il est mort, puisque personne n’a jamais vraiment connu sa date de naissance, cependant elle est communément estimée à 1933.

Karl Lagerfeld racontait toujours des anecdotes différentes voire contradictoires, comme s’il s’amusait à jouer avec nous en faisant croire qu’il livrait ses secrets, tout en les gardant en fait bien scellés.

Karl Lagerfeld n’avait pas sa langue dans sa poche

Certains lui reprochent d’être à l’origine de la frénésie de la mode, puisque qu’il est l’un des premiers à avoir instauré un calendrier assez lourd à raison d’au moins quatre collections par an.

Il confiant à L’Express en 2015 :

« Beaucoup de collègues me reprochent d’avoir tué le métier. Mais il faut savoir dans quel monde on vit.

Avant, les couturiers créaient deux collections par an, maintenant c’est huit, car la Croisière est devenue un passage obligé pour les grandes marques.

Cela permet à Chanel de se renouveler tous les deux mois. Par ma faute, je le reconnais. Moi, ça m’amuse de réfléchir en permanence. L’appétit vient en mangeant et les idées en travaillant ! »

Son franc-parler a lui aussi marqué les esprits. J’en profite pour te partager quelques une de ses meilleures citations selon moi : 

La mode n’est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral.

Je pense que les tatouages sont horribles, c’est comme porter une robe Pucci à vie.

Je veux être un cintre chic.

Travailler, c’est faire un boulot qu’on aime pas. Dès l’instant que vous aimez votre boulot, ce n’est plus du travail.

Choupette était à un de mes amis qui m’a demandé si ma gouvernante pouvait s’occuper d’elle pendant ses deux semaines d’absence. Quand il est revenu, on lui a dit que Choupette ne reviendrait pas chez lui.

Ce franc-parler lui a aussi valu d’être à l’origine de polémiques lorsque ses propos se sont un peu trop éloignés de la mode.

Lorsqu’il s’est exprimé sur son compte en banque, par exemple :

« Si je sais combien j’ai sur mon compte bancaire ? Mais c’est une question de pauvre, ça ! »

Une remarque digne d’un homme qui vit dans une bulle confortable et n’a pas forcément conscience des réalités de la vraie vie.

Il a aussi déclaré un jour que « les rondes n’ont rien à faire sur les podiums ». Une phrase qui lui a valu d’être qualifié de grossophobe.

Il faut cependant noter que Karl Lagerfeld était lui-même en surpoids lorsqu’il était jeune, et a dû perde 40 kilos pour des raison de santé. Il n’est donc pas totalement étranger au sujet…

Enfin, si Karl Lagerfeld a parfois dépassé les bornes et prononcé des mots pouvant être blessants, il n’a jamais tenu de propos extrêmes, ni incité à la haine, encore moins agressé qui que ce soit.

Dans cet article, je me focalise sur son œuvre, sur ce qu’il a apporté au monde de la mode… et non sur la sympathie personnelle de Lagerfeld, que j’aurais bien du mal à quantifier !

Après la mort de Karl Lagerfeld

Karl Lagerfeld évoquait, dans une interview pour Numéro parue l’année dernière, qu’il ne voulait pas d’enterrement.

« Quelle horreur ! il n’y aura pas d’enterrement. Plutôt mourir.

Depuis ces sombres histoires de la famille Hallyday, les obsèques à la Madeleine ont tout l’air d’une farce.

J’ai demandé à ce que l’on m’incinère et que l’on disperse mes cendres avec celles de ma mère… et celles de Choupette, si elle meurt avant moi. »

Je me demande si Fendi va recruter un nouveau codirecteur pour épauler Silvia Venturini Fendi, et si quelqu’un reprendra la marque éponyme de Lagerfeld fondée en 1984, Karl.

Cependant, je n’aurai pas à me demander longtemps qui aura l’honneur de prendre les rênes Chanel…

Il a été annoncé qu’il s’agit de Virginie Viard, directrice de studio Chanel qui accompagnait régulièrement le créateur pour le salut de fin de défilé.

Et toi, que retiendras-tu de Karl Lagerfeld ?

À lire aussi : Ces incroyables photos semblent sorties tout droit d’un tableau

Caroline.A


Tous ses articles

Commentaires
  • Celacanto
    Celacanto, Le 25 février 2019 à 15h18

    @Lady Stardust je pense que tu as raison, ça revient à de la xénophobie, de la généralisation et du mépris de base... ça me donne envie de hurler ce genre de discours.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!