Journée nationale du Premier Degré, 4ème édition !

Le premier degré est un fléau. Sarcasme, ironie, double-sens... trop d'internautes sont pris au piège de l'humour. Les conséquences ? Du quiproquo à l'escalade d'agressivité, le premier degré sur Internet finira par déclencher une guerre. Ensemble, réagissons.

Le lundi 24 février est la quatrième journée nationale du Premier Degré sur Internet. Pour comprendre la souffrance de ces milliers, que dis-je, ces millions d’internautes dépourvus de second degré, à votre tour de partager leur expérience.

Merci pour eux

Les « air quote » aujourd’hui, c’est non. Merci pour eux. 

Aujourd’hui, sur Internet, le premier degré sera de rigueur. De l’ironie ? N’y pensez pas. Vous percevez du sarcasme dans le commentaire de votre interlocuteur ? Vous l’ignorez et lui répondez au premier degré.

Oui, la souffrance est réelle. Mais rappelez-vous : dès demain, la vie reprendra son cours, vous pourrez à nouveau naviguer sur le net, protégé•e•s des pires commentaires grâce à votre second degré. Tandis que d’autres resteront irrémédiablement bloqués à ce stade d’incompréhension que constitue le Premier Degré.

Compassion aujourd’hui, et demain nous retournerons tous à notre activité préférée sur Internet : ricaner intérieurement de la méprise des PPD (les personnes premier degré).

L’occasion de (re)lire l’excellent Instant Putassier sur les gens premier degré.

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lady Von Duck
    Lady Von Duck, Le 25 février 2014 à 20h09

    hadhafang;4626139
    lady-von-duck;4625785
    J'arrive trop tard ==" je suis déçue
    On pourrait prolonger jusqu'à la fin de la semaine, mais il risque de neiger, avec un degré pendant une période rallongée.
    Il ne peut pas neiger partout en même temps sur la France !

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)