Jon Stewart du Daily Show répond aux critiques du film Noé

On aurait pu croire que Noé, le dernier film de Darren Aronofsky, ferait plaisir aux conservateurs américains, qui ne cessent de demander plus de contenu religieux à Hollywood. Eh bien non, ça râle. Jon Stewart du Daily Show leur répond.

Le nouveau film de Darren Aronofsky, Noé, est sorti il y a peu, et est déjà la cible de quantité de critiques. Parmi celles-ci, les plus surprenantes (bien qu’assez attendues, si on est honnête…) proviennent d’un certain nombre de grands fans du plus grand best-seller de tous les temps : la Bible.

Lors de son bien connu Daily Show, Jon Stewart répond à ces gens, les « haters of the lost ark » (les détracteurs de l’arche perdue) avec son humour et son sarcasme habituels. Après tout, comme il le souligne, les conservateurs américains ne souhaitaient-ils pas qu’on mette plus en avant la religion dans l’industrie du divertissement ? Alors pourquoi ne sont-ils pas contents ?

Qu’est-ce qui n’aurait pas fait honneur à la célèbre histoire de Noé et son Aarche commandée par Dieu pour y mettre un échantillon de tous les animaux de la Terre avant le Grand Déluge ?

Si vous vous interrogez également, je vous laisse avec la croustillante intervention de Jon Stewart, traduite par moi pour vos beaux yeux, parce que l’amour (tout ça).

Nous savons deux choses au sujet de l’industrie du divertissement américaine : d’une, elle est pleine des gens les plus adorables et les plus… horribles du pays. Et de deux…

« Hollywood a négligé pendant des années à quel point nous voulons en savoir plus sur la Bible et la religion ! »

« L’intolérance anti-christianisme se porte bien dans l’industrie du divertissement ! »

« Pourquoi est-ce que Hollywood ne produit pas davantage de films religieux ? »

Voilà comment vous faites preuve de respect envers la religion. Tu ramènes tes fesses, et tu produis quelque chose. Eh bien j’espère que vous avez entendu la bonne nouvelle, parce que le film d’action au top du box-office cette semaine, ce n’est pas seulement Captain America… C’est aussi Captain… Sumeria.

Voilà deux semaines qu’il est sorti, et Noé n’est pas loin des 200 millions de dollars de recettes dans le monde entier ! Alors ça doit bien être la fête pour les pro-films religieux…

« C’est. Horrible. »

… (rires)

Je l’avais pas vue venir, celle-là. Quel est le problème ?

« Ils prétendent que le film n’est pas fidèle à l’histoire la plus célèbre de la Bible. »

« Ils ont définitivement pris des libertés artistiques dans le film ! Ce film n’est PAS un documentaire ! »

… (rires encore)

Vous êtes en train de me dire que le film sur l’homme qui vit jusqu’à 950 ans et embarque deux exemplaires de chaque espèce animale sur un bateau de 300 mètres cube (et au passage, 1 mètre cube ça va de là à là… 300 comme ça et ça permet de garder les lions loin des zèbres appétissants, je…)

Écoutez. Vous êtes en train de me dire que ce film ne rentre pas dans la catégorie des documentaires – c’est scandaleux.

Je suppose que ce que vous essayez de dire, c’est que cette version est un peu différente de ce qu’il y a dans la Bible. Mais comment Noé pourrait être différent ?

« Le film n’utilise pas le mot « Dieu ». Pas une seule fois tout le long du film. »

« Pas la moindre référence à Dieu dans tout le film ! »

C’est bizarre. Parce que s’il n’y a pas de dieu dans le film… qui lui dit de construire le bateau ? De partir faire son zoo aquatique ? Son chien ?

« Le film utilise bien le terme « Créateur ». En référence à Dieu. Le problème, c’est que la Bible utilise le mot « Dieu ». »

… Oui, enfin, « Créateur », ça pourrait vouloir dire n’importe quoi… Je veux dire, euh… À vrai dire, la Bible n’utilise pas vraiment le mot « Dieu » parce qu’elle… n’est pas en anglais — mais je suppose que nous nous éloignons du sujet ! La question est : est-ce que « Créateur » est suffisant ? Ça peut être n’importe quoi, enfin, ça pourrait être « Tyler, le créateur », ou un maçon…

Si seulement quelqu’un dans ce film, comme le fils de Noé, Ham, pouvait dire quelque chose de clair et sans équivoque, comme, je cite : « Mon père dit qu’il ne peut y avoir de roi. Le Créateur est Dieu. »… Voilà qui mettrait les choses au cl- très bien, ils n’ont pas vu ce foutu film.

Qu’ont-ils mis d’autre dans ce film qui n’est pas dans la Bible ?

« Noé se saoule. Noé vit des moments très sombres. Des choses qui ne font pas très plaisir à des lecteurs du Nouveau Testament… »

Ouais, on ne peut pas diffamer Noé comme ça ! Pour qui vous vous prenez ? … La Génèse chapitre 9, vers 21 : (texte à l’écran). … POURQUOI EST-CE QUE VOUS NE VOUS RAPPELEZ PAS DE CES DÉTAILS ? Vous avez bien lu la même Bible que nous, non ?

« Mes souvenirs de l’histoire de Noé sont très différents. J’avais cette Bible illustrée quand j’étais enfant, vous aviez les deux animaux qui marchaient côte à côte, et l’arc-en-ciel, et puis le soleil sort et tout le monde vit heureux pour toujours ! »

… Tout le monde ?! PERSONNE NE SURVIT. « TOUT LE MONDE » C’EST UNE FAMILLE ET DEUX ANIMAUX. Tout les autres finissent noyés ! Tu sais combien de koalas sont morts noyés ?? (ooohhh…) … Adressez-vous à Dieu !

Je pense que le problème, c’est qu’ils ont fait un film basé sur l’Ancien Testament. L’Ancien Testament parle de trucs qu’on ne veut pas forcément mettre en avant. Concentrez-vous sur Jésus et il ne peut pas y avoir de soucis !

« Le fils de Dieu fait aussi beaucoup de bruit, parce que Jésus est, hum… tellement sexy ! »

« Je suis la bouche ouverte devant cet acteur, et puis je réalise, oh mon dieu, c’est Jésus que je fixe comme ça ! Je me suis sentie un peu sale, tu vois ? »

… Ne t’inquiète pas, je suis sûr que Sexy Jésus te pardonne.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Solstice
    Solstice, Le 11 avril 2014 à 22h50

    Les critiques de ce film me laissent sur le cul et cette émission m'a bien fait marrer.
    Bien sûr que ce n'est pas fidèle au texte biblique, Aronofsky est un auteur, ça aurait été bête qu'il suive le texte biblique à la lettre. Je trouve que reprocher à un film son manque de fidélité à une oeuvre de base, quelle qu'elle soit n'a pas de sens. Les réalisateurs (les bons) sont aussi des artistes, avec une vision du monde, une interprétation personnelle des choses et des idées qu'ils ont envie d'exprimer.
    Bref encore une polémique qui me fait me facepalmer. :dunno:
    (Et bon, je dis ça en athée convaincue et je désire heurter personne, mais il est question d'un épisode biblique, pas d'une réalité historique du coup, où est le mal à prendre des libertés dessus ? Si quelqu'un faisait un film sur l'esclavage en disant à quel point c'est cool je comprends qu'on se révolte mais là, ça m'échappe un peu. (Encore une fois, j'espère que cette partie du message n'a offensé personne. :fleur:)

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)