John Galliano : le procès commence aujourd’hui

John Galliano est jugé cet après-midi à Paris, suite à des propos racistes et antisémites qu'il a proférés en février dernier. L'ex-couturier de Dior va plaider la dépendance à l'alcool et aux médicaments.

Exilé aux États-Unis, revenu d’une cure de deux mois, John Galliano est entré cet après-midi même au Palais de Justice de Paris pour comparaître devant le Tribunal Correctionnel et répondre aux accusations d’injures raciales à caractère religieux (retrouvez le point complet sur l’affaire Galliano).

Selon son avocat, Me Hamelle, le créateur envisage de plaider la dépendance à l’alcool et aux médicaments, rejetant toutes pensées antisémites – « Si une chose est claire, c’est que John Galliano était malade. Il était triplement dépendant a l’alcool, aux benzodiazépines et aux somnifères. L’effet combiné de ces produit est un état d’abandon total. Dans cet état, il était incapable de savoir ce qu’il disait et il ne se souvient de rien. »

Cinq associations au total se sont portées partie civile auprès des trois victimes – la Licra, le Mrap, l’UEJF, SOS Racisme et J’accuse. John Galliano risque six mois de prison et 22 500 euros d’amende.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wolowizzard
    Wolowizzard, Le 23 juin 2011 à 3h22

    Van Damsel;2319758
    J'avais carrément zappé qu'il s'était fait renvoyé ...

    Mais oui, le milieu de la mode est en perdition.
    Par contre, je fais sûrement faire un HS mais quand Kate Moss s'est fait choper en train de sniffer de la coke, il me semble qu'aucun de ses contrats n'a pris fin ? Pourtant c'est une icône de la mode au même titre que Galliano ? (ou alors j'ai une mauvaise mémoire) ...
    Pour Kate Moss, justement si: Chanel, Burberry et H&M ont rompu leurs contrats. Ceci dit, on pardonne plus facilement à quelqu'un de sniffer une ligne que de proférer des insultes antisémites. On part aussi du principe que dans ce milieu, tout le monde se défonce (ce qui rend particulièrement hypocrite les décisions de Chanel & Co).

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)