Tout plaquer pour aller câliner des bébés pandas

Par  |  | Aucun Commentaire

Les pandas ressemblent clairement à de gros nounours bicolores. Sauf qu'on n'a pas vraiment le droit de leur faire des câlins. Eh bien figurez-vous qu'il y a des gens dont c'est carrément le métier.

Il y a des jours où on vit vraiment mal son boulot. Où on s’ennuie, on est en manque de surprises, on est fatigué•e… Eh bien je pense qu’une personne au moins ne doit jamais ressentir ça.

Il s’agit de cette personne, câlinant des bébés pandas.

Vous ne rêvez pas : son job, c’est bien de gratouiller, caresser, serrer dans ses bras d’adorables petits pandas tout mignons et  joueurs. Un boulot qui fait concurrence à celui de la clinique des chatons.

De gros câlins aux pandas en vidéo

The Atlantic explique que la scène se déroule dans la réserve naturelle de Wolong, en Chine, et le but n’est absolument pas de faire le buzz, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Comme vous pouvez le voir, ces pandas sont tout petits.

Je le précise, parce que moi au début je croyais que c’étaient des adultes et que la personne déguisée était immense. Genre un Slender man version panda. Ça fout la trouille.

Tout faire pour le bien-être des pandas

Le but est de permettre à ces animaux de grandir sans s’habituer à la présence des hommes. Ainsi, une fois adultes ils pourront être relâchés dans la nature et se débrouiller tout seul.

Dans cette réserve, personne n’approche les pandas sans être camouflé. D’ailleurs, les costumes sont recouverts d’urine pour plus de discrétion !

Ça fait tout de suite moins rêver…

L’autre but, c’est de diminuer le stress de ces animaux. La présence d’une autre espèce peut les perturber, c’est pourquoi tout est fait pour qu’ils ne se doutent même pas de la présence des humains.

Certains se déguisent même en arbres pour passer inaperçu !

Si cette vidéo est extrêmement mignonne, certains costumes sont clairement moins chou. En fait… Ils font même flipper, on va pas se mentir.

Photo by @amivitale #onassignment for @natgeo. This is a rare moment when a panda keeper in costume does a quick two-month health check on a cub at Wolong China Conservation & Research Center for the Giant Panda in Sichuan Province, China. He first must carefully wait for the mother panda to leave while she forages for food and then quickly weighs and checks the cub. Because these pandas will be released back into the wild, the interaction with the keepers is very limited and they must wear costumes which are scented so the pandas never get used to humans. The pandas must go through a series of tests over two years to be sure they are ready to live in the wild because after just one generation in captivity, they forget the skills they need to survive in the wild. @ipandacam @natgeo @natgeocreative @thephotosociety @nikonusa #pandas #babypandas #wolong #sichuan #conservation #natureisspeaking #china #animals #wildlife #photooftheday #photography #nature #seetheworld #nikonnofilter #nofilter #nikon #d4s #nikonambassador #photojournalism #amivitale

A post shared by Ami Vitale (@amivitale) on

À lire aussi : Bao Bao, le panda qui découvre la neige

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!