Joaquin Phoenix rend son tablier

Si tu t’intéresses au cinéma américain, tu portes sans doute dans ton coeur un de ses meilleurs acteurs, Joaquin Phoenix. Célèbre pour ses rôles dans Gladiator et Walk the Line pour lesquels il a été nommé aux Oscars, il est surtout remarquable dans les films de James Gray (The Yards, We own the night et […]

Joaquin Phoenix rend son tablier

Si tu t’intéresses au cinéma américain, tu portes sans doute dans ton coeur un de ses meilleurs acteurs, Joaquin Phoenix. Célèbre pour ses rôles dans Gladiator et Walk the Line pour lesquels il a été nommé aux Oscars, il est surtout remarquable dans les films de James Gray (The Yards, We own the night et bientôt Two Lowers) et de M. Night Shyamalan (Signes, Le village).

Mauvaise nouvelle : il y a peu, ce si bon acteur a annoncé qu’il en avait fini avec le cinéma et préférait dorénavant se consacrer à la musique. Voilà de quoi briser le coeur de quiconque a été au moins une fois séduit par sa sensibilité, par ses rôles nourris d’une tension frappante, toujours teintée de fragilité. Mais quelle mouche l’a piqué ? Espérons qu’il ne tienne pas sa promesse…

Il nous reste heureusement quelques films à découvrir : outre Reservation Road, un film de Terry Georges, on l’attend impatiemment dans le prochain James Gray, Two Lovers. Avec Gwyneth Paltrow, il jouera un couple déchiré dans l’esprit des dilemmes de Roméo & Juliette. Projeté au Festival de Cannes 2008, le film n’a rien remporté tant Sean Penn voulait que le palmarès soit politique. Mais on a beaucoup entendu dire qu’il méritait la Palme…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ruby
    Ruby, Le 3 novembre 2008 à 14h21

    C'est vrai que c'est un peu triste, c'est un excellent acteur, mais c'est aussi un excellent chanteur et musicien! Alors je suis quasi sûre de ne pas être déçue de sa reconversion.

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)