Les jeux vidéo sur lesquels kiffer avec ta mère

Vous avez prévu quoi pour la fête des mères ? Et si vous faisiez découvrir les jeux vidéo à vos mamans ? Lise vous donne quelques pistes pour passer une bonne fête des mères sous le signe du geek.

Les jeux vidéo sur lesquels kiffer avec ta mère

Quand nos mamans avaient notre âge, les jeux vidéo étaient considérés comme un loisir de niche. Et aujourd’hui encore, il y a des gens pour s’imaginer que c’est un passe-temps réservé aux plus jeunes

C’est un peu une partie de la population qui est passée entre les mailles du filet. Pourtant, certain•es ont des mamans qui ont joué et/ou jouent encore aux jeux vidéo. Et elles/ils ont bien de la chance !

Pour les autres, pourquoi ne pas leur proposer de tenter le coup ? Il s’agit avant tout d’une activité sociale qui peut rassembler les gens et leur permettre de passer un bon moment.

À l’occasion de la fête des mères, on vous propose de faire découvrir ce loisir à votre maman. C’est parti : on chope son PC, des manettes ou des souris, et on est quitte pour un super dimanche tout en surprises !

Bienvenue dans l’univers merveilleux du point and click

Quand on n’a jamais joué aux jeux vidéo, ou très peu, le point and click est l‘un des genres les plus accessibles. Comme son nom l’indique, il suffit de cliquer sur l’écran pour faire réagir les éléments du jeu.

Ils sont généralement composés d’une succession de scènes qu’il faudra résoudre pour passer à l’étape suivante. L’un de mes jeux préférés du genre ? Tiny Thief !

Ce jeu est parfait sur smartphone mais passe aussi très bien sur ordinateur. Il ne coûte que cinq euros sur Steam et offre l’assurance de passer un bon moment.

Pourquoi ? Déjà parce qu’il est extrêmement simple d’utilisation tout en proposant des énigmes assez corsées vers la fin. Ensuite, parce qu’il regorge d’humour un peu concon, et enfin parce que les graphismes sont beaucoup trop jolis. Les couleurs dans les tons pastel, les formes rondes… tout pour intriguer le/la plus réfractaire aux jeux vidéo.

L’immense Life is Strange est aussi un point and click à sa manière. Il n’est pas très compliqué niveau gameplay mais offre une expérience de jeu complètement bluffante, qui donne l’impression de regarder une série sur laquelle on a une influence. Après, le jeu traite de problématiques liées à l’adolescence, la recherche de soi… pensez à vérifier que c’est le type de sujets qui peut intéresser votre maman !

À lire aussi : Le premier épisode de « Life is Strange » est désormais gratuit sur tous les supports !

Enfin, les studios Telltale proposent tout un tas de points and clicks adaptés de franchises connues. Vous pourrez donc incarner un personnage dans l’univers de Walking Dead, de Game of Thrones ou encore de Fables. Immersion garantie !

Et on se prend la main, c’est l’heure de la coop !

Ici, vous êtes à deux sur le même jeu, et vous devez vous concerter pour évoluer. Si je ne devais vous en conseiller qu’un seul, facile d’accès et à la direction artistique vraiment belle, ce serait Never Alone.

Dans Never Alone, on incarne une petite fille inupiat (un peuple d’Alaska) et un adorable renard polaire. Les deux protagonistes n’ont pas les mêmes capacités et doivent donc s’entraider pour progresser.

Jouer à ce jeu m’apaise énormément : le narrateur parle dans la langue des inupiats — qui est extrêmement belle —, et le design des personnages est magnifique.

Le plus, ce sont les petits reportages sur cette population qui entrecoupent le jeu. Au fur et à mesure de notre progression, on va en débloquer de nouveaux qu’on pourra choisir de regarder ou pas. L’expérience est donc double, et plutôt novatrice.

Si Never Alone ne vous inspire pas (mais POURQUOI ?), vous pouvez toujours jouer ensemble à Ibb and Obb, dont les énigmes sont plus ardues.

À lire aussi : « Ibb and Obb », un joli jeu plein d’amour

Vous manquez d’inspiration en termes de jeux de coop ? Allez voir sur The Coop Mode, où des youtubeurs de talent vous proposent des let’s play à plusieurs. Et tous les lundis soir, vous pouvez me retrouver sur notre chaîne Twitch avec Chloé, notre rédactrice « Vie d’adulte » !

Un bon gros jeu de combat

Les jeux de combat sont parfaits quand on a envie de s’éclater un bon coup, surtout lorsqu’on n’a pas trop l’habitude d’avoir une manette entre les mains. Concrètement, on peut arriver à quelque chose en appuyant sur tous les boutons. Super Smash Bross est plutôt cool pour les débutant•es, parce qu’il est assez accessible en terme de graphismes et de prise en main.

Côté ordinateur, il y a Lastfight ! Le jeu tiré de la bande dessinée Lastman est assez simple au niveau du gampeplay, et regorge d’humour complètement barré. On y a joué cette semaine avec des membres de la rédac et les créateurs du jeu. Il y en avaient qui étaient des joueur•ses averti•es, d’autres moins, mais tout le monde s’est bien éclaté !

Dans le même genre, le jeu de combat préféré de Mymy, c’est Guilty Gear, qui se déroule dans un univers de type anime. Question humour loufoque, on se pose là. Personnellement, je n’apprécie les jeux de combat que quand ils sont vraiment drôles. Et croyez-moi, ici, vous serez servi•es !

Et vous, il vous arrive de jouer avec votre maman ? Sinon, ça vous dit de lui faire découvrir cet univers merveilleux ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zaery
    Zaery, Le 30 mai 2016 à 12h34

    Je n'ai pas encore essayé Never Alone, mais l'explication m'a fait penser à un autre jeu: Brothers A tale of two sons

    Il ne dure pas très longtemps (je crois me souvenir que je l'ai fini en 4h), l'histoire est vraiment belle (un peu triste aussi...:crying:). Et ce qui est génial c'est le gameplay (il faut absolument le jouer avec une manette par contre).
    Bref je conseille fortement celui-là et de mon côté je vais me mettre à Never alone.

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)