Jennyfer x A.T.G : la mini collection de maillots de bain graphiques

Cet été, Jennyfer s'associe à A.T.G : une marque australienne de maillots de bain graphiques en néoprène !

Chaque saison, Jennyfer nous présente sa nouvelle « coollab » : une collaboration exclusive avec un artiste, une marque étrangère ou encore un collectif. Après les shorts ethniques de Lenni, les sweats imprimés de Sexy Sweaters et les chemises à carreaux 90’s de Mike Perry, la marque s’associe à A.T.G, une griffe de maillots de bain haut de gamme et de streetwear originaire d’Australie.

Le label est connu à travers tout pays pour ses maillots colorés et graphiques : tous les modèles sont en néoprène (la fameuse matière un peu rigide des tenues de plongée) avec des empiècements géométriques, des découpes façon laser et des touches de fluo.

Pour Jennyfer, la marque a décliné 4 modèles de maillots de sa collection actuelle en changeant certaines coupes ou des coloris. On retrouve 3 modèles de bikini et un maillot une-pièce en néoprène avec un zip sur le devant.

Un modèle de la collection A.T.G

A.T.G pour Jennyfer

La très bonne nouvelle de cette « coolab », c’est le prix : en temps normal, A.T.G vend ses maillots de bain entre 120€ et 140€. Pour Jennyfer, le prix n’excèdera pas les 30€  : si tu es fan du maillot en néoprène digne d’une James Bond Girl, je te conseille de foncer !

Les 4 modèles seront disponibles en édition limitée à partir du 30 avril sur le site et dans la boutique Jennyfer de la Défense à Paris dès le 2 mai.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Camouille la grenouille
    Camouille la grenouille, Le 24 mars 2015 à 17h03

    En tant que plongeuse, j'adore trop ! C'est hyper confortable comme matière et les coupes ne sont pas si moches que ça je trouve...
    Dit moi @PerrineP si tu sais, la collection est limitée ou on la retrouvera tout cet été et il n'y aura plus rien dès le 1er mai ? :puppyeyes:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)