Jean-François Copé élu président de l’UMP

Jean-François Copé a finalement été élu président de l'UMP après 24h de doutes et d'annonces contradictoires.

Edit, le 21 novembre 2012 – Lundi soir, on nous annonçait que Jean-François Copé était élu président de l’UMP à 98 voix d’écart. Changement de programme ! Il y a quelques instants, Eric Ciotti a su surprendre son monde en affirmant que la Cocoe (la commission de contrôle des élections) avait oublié trois fédérations d’outre-mer, à savoir la Nouvelle-Calédonie, Walis et Futuna ainsi que Mayotte, ce qui représente en tout 1304 voix. 1304 voix oubliées. Ouh la boulette.

C’est désormais au camp Fillon de contester la victoire. Ce à quoi Jean-François Copé a « opposé une fin de non-recevoir », comme on peut le lire sur Le Monde, déclarant :

« Il y a eu des résultats, il faut maintenant se rassembler et travailler ensemble. »

Mais prenons tout de même quelques instants pour féliciter François :

Un gif fourni par le fantastique tumblr Les politiques sont nos amis.

Article du 20 novembre 2012 – Cette campagne fut longue et marquée par de grands débats et de petites punchlines. Au final, elle a abouti à la victoire de Jean-François Copé sur François Fillon alors que l’ancien premier ministre a longtemps été considéré comme le grand favori. Mais l’écart entre les deux candidats n’est que de 98 voix : 87 388 pour le nouveau président de l’UMP contre 87 290 pour l’actuel perdant.

Cette annonce officielle est venue mettre fin à 24h de tension et d’incertitudes pendant lesquelles les camps des deux candidats revendiquaient la victoire. Après quoi le nouveau président du parti a invité son rival à le rejoindre : « nos adversaires sont à gauche », a-t-il déclaré. De son côté, François Fillon a fait une déclaration qui insistait sur la division intestine de l’UMP :

« Au-delà des nombreuses irrégularités de ce scrutin que j’aurais pu contester, ce qui me frappe surtout ce soir est que la fracture qui traverse notre camp politique est désormais manifeste, cette fracture est à la fois politique et morale. La réduire et la dépasser, tel est l’objectif que désormais je m’assigne. […] Je ferai connaître dans les jours qui viennent les formes que prendront mon avenir et mon engagement politique. »

Viens donc nous dire dans les commentaires ce que tu penses de l’élection de Jean-François Copé !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 51 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Katnissvsw
    Katnissvsw, Le 25 novembre 2012 à 23h37

    Ma grand mère m" a trop fait rire en disant qu'on devrait rebaptiser l'UMP en union des mauvais perdants.

Lire l'intégralité des 51 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)