Je suis Lilou, un court-métrage adorable qui fait rêver de liberté

Par  |  | 3 Commentaires

Je suis Lilou est un court-métrage qui donne envie de prendre un bol d'air frais, et qui mine de rien, fait aussi pas mal réfléchir !

Je suis Lilou, un court-métrage adorable qui fait rêver de liberté

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Un soupçon de feel good pour votre journée, est-ce que ça vous tente ? Alors laissez-vous charmer par ce court-métrage en lice pour le Nikon Film Festival dont le thème de cette année est Je suis un cadeau.

Je suis Lilou, un hymne à la douceur et à la liberté

Une petite fille a une idée de cadeau bien précise à l’esprit, qui va lui demander un long périple (et un petit coup de pouce) pour pouvoir l’offrir :

Clique sur l’image pour découvrir le court-métrage

Ce court-métrage réalisé par Tévy Cepa est tout en douceur, et me fait penser, dans son esprit baroudeur et complice, à L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet !

Tout en douceur, en délicatesse, et avec une chute subtilement amenée, il diffuse également un joli message sur la liberté, et l’emprise que l’on peut avoir sur les personnes ou les choses qui mériteraient d’être libérées.

C’est typiquement le genre de petit film à première vue adorable et léger, mais qui se révèle plus profond que ce qu’il en a l’air !

Si tu as aimé le court-métrage, n’oublie donc pas d’aller le soutenir sur le site en votant pour lui !

Tu participes au Nikon Film Festival 2018 ? Envoie-nous ton court-métrage à jaifaitca@madmoizelle.com avec pour objet « Nikon Film Festival 2018 » !

À lire aussi : « Je suis une date » : un rendez-vous mystérieux plein de tendresse !

7 surprises choisies par Elise, + de 35€ de valeur
18.90€ + livraison

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Tévy CEPA
    Tévy CEPA, Le 22 janvier 2018 à 15h23

    ATTENTION SPOILER : Un poisson d'eau douce... et qui parle... Lilou est magique, he will survive =)

    C'est une suite possible.. Mais...

    Libre court à votre imagination et à l'interprétation du petit film. Il ne faut surtout pas le regarder qu'au premier degré. Il faut plutôt le voir comme un conte d'où la toute fin qui est une ouverture.

    En tout cas, il était important pour moi de garder ce petit détail en cohérence avec l'innocence et la maladresse enfantine du personnage.

    Tevy, la realisatrice de Je suis Lilou =)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!