Jared Leto raconte le changement climatique et les glaciers pour la COP21

En vue de la COP21 à venir, Jared Leto, acteur et leader de 30 Seconds to Mars, prend la parole dans une vidéo à 360°C pour te parler de la fonte des glaces et du réchauffement climatique.

Au cas où tu aurais vécu dans une grotte ces derniers jours (et c’est fort possible, peut-être es-tu un ours polaire qui me lit), du 30 novembre au 11 décembre prochain, se tiendra à Paris la COP21, la conférence des Nations Unies sur le changement climatique. Partout dans le monde, des personnalités connues essayent de mobiliser l’opinion publique pour inciter les puissant•e•s à se bouger.

En France, c’est Nicolas Hulot qui s’y est collé. Aux États-Unis, The Sierra Club, un organisme qui milite pour l’environnement, et la société de production RYOT ont fait appel à Jared Leto, acteur et chanteur de 30 Seconds to Mars. Dans une vidéo d’un peu moins de quatre minutes, ce dernier explique la fonte des glaciers, l’implication du changement climatique dans ce phénomène et encourage les citoyen•ne•s à se mobiliser !

Il ne s’agit pas seulement d’un discours façon film documentaire : en cliquant avec ta souris sur l’image et en la bougeant, tu peux voir à 360°C les glaciers et les lieux qu’évoque Jared Leto, pour mieux prendre conscience de la situation.

Traduction du discours de Jared Leto :

« Nous pensions que cela durerait éternellement. En 1914, le glacier de Portage remplissait la vallée entière sur une distance de 23 kilomètres ou 15 miles. Il a désormais reculé de toute la distance de la vallée.

L’Arctique est l’épicentre des changements climatiques dramatiques qui se déroulent sur toute la planète. Voici le Barry, le Cox et le Cascade. Il y a 100 ans, ces trois glaciers convergeaient vers ce point, et s’étendaient sur des centaines de mètres. À l’intérieur d’une pittoresque caverne de glace, profonde creusée dans le glacier, cette beauté majestueuse cache en fait une tragique réalité.

Les glaciers meurent, de bas en haut, les morceaux qui s’en vont sont de petites portions des 75 milliards de tonnes de glace qui disparaissent de l’Océan Arctique chaque année. Et il n’y a pas que la glace qui disparaît. La faune et la flore, des ours polaires aux oiseaux, fait face à une extinction de masse sans précédent, idem pour les communautés qui dépendent d’elles de la glace arctique pour leur survie.

La science montre que ce changement drastique dans notre climat est largement causé par l’extraction et la combustion des énergies fossiles, ici et partout dans le monde. L’exploitation en mer de l’essence arctique et les réserves de gaz poussent encore plus loin le changement climatique, en déclenchant 15,8 milliards de tonnes de pollution de carbones dans l’atmosphère.

La menace est réelle. Les indigènes de l’Arctique, comme les résidents de Noatak sont tous des réfugiés du changement climatique. Leurs traditions et leurs cultures sont détruites, les poussent à décider de quitter la terre qu’ils occupent depuis des centaines d’années pour des endroits plus sûrs. »

Voix d’un des habitants :

« Le sol s’érode. Il était à 2 ou 3 miles du village, maintenant il ne reste probablement plus que 100 pieds jusqu’à ce qu’il atteigne les maisons. Je ne pense pas que nous puissions stopper cette érosion, nous planifions de re-localiser tout le village. La cause principale en est le changement climatique. »

Jared Leto :

« Maintenant il est temps d’agir. Une augmentation de seulement deux degrés de la température serait catastrophique, et causerait des dommages globaux irréversibles. La solution des énergies propres dans la problématique du changement climatique et ses différentes branches sont là maintenant. Des chercheurs de Stanford estiment que la transition vers des énergies 100% propres fera gagner à l’Amérique 360$ par an sur les factures d’énergie, et 1500$ sur le coût des soins de santé.

Le statu quo des énergies polluantes du 20ème siècle a disparu dans le passé. Nous nous tournons vers des habitudes qui réduisent notre dépendance aux énergies fossiles, encouragent un mouvement vers les énergies propres, et protègent notre planète pour les générations à venir.

C’est vous qui êtes les maîtres à penser, vous êtes les agents du changement, vous êtes ceux qui prennent les décisions. Rejoignez le mouvement général, faites entendre votre voix, et dites aux leaders du monde entier que vous demandez qu’ils agissent à Paris pour adopter un accord solide sur le climat pendant les discussions des Nations Unies. Ne laissez rien vous arrêter. »

À lire aussi : C’est la Journée de la Terre 2015 !

cop21-banner

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)