Jambes lourdes : comment limiter la gonflette ?

Cheville épaisse, mollets douloureux... Chaleur estivale et problèmes circulatoires font rarement bon ménage ! Voici les conseils de Virginie pour alléger tes jambes et limiter la gonflette.

Jambes lourdes : comment limiter la gonflette ?

Publié initialement le 30 juillet 2014
Merci à Camille Guyot, kinésithérapeute dans le 9ème arrondissement de Paris, d’avoir répondu à mes questions !

Malheureusement, les jambes lourdes ne sont pas réservées à ta grand-mère ménopausée ! Tes petites gambettes de jeunette peuvent aussi souffrir de gonflements intempestifs et parfois douloureux. Voici quelques explications sur le phénomène ainsi que des conseils de pro pour limiter la gonflette.

Les jambes lourdes, ça vient d’où ?

La sensation de jambes lourdes (et le gonflement peu esthétique qui va avec) est due à un retour veineux trop lent qui favorise l’accumulation de l’eau dans les tissus. Quand la circulation stagne, les tissus se gorgent d’eau et gonflent, ce qui donne une impression de lourdeur et une augmentation du volume des mollets, des chevilles et des pieds.

Si ton père ou ta mère (voire les deux, petite chanceuse !) souffre d’une mauvaise circulation sanguine, tu as plus de chance d’avoir la cheville épaisse. Pareil si tu fumes, utilises un contraceptif hormonal ou n’a jamais fait de sport de ta vie.

Comment soulager ses jambes lourdes ?

La technique la plus efficace pour soulager ses jambes lourdes est aussi la moins sexy : le port de bas/chaussettes/collants de contention. En effet, en compressant les tissus, ce type de sous-vêtement favorise la circulation du sang dans les veines et, par conséquent, réduit la rétention d’eau.

Pour bien faire, si tu as de vrais problèmes circulatoires, il faudrait en porter tous les jours et toute l’année, surtout si tu es souvent debout ou si tu attends un bébé…

Bon, si tu n’est pas encore prête à aller acheter tes chaussettes à la pharmacie, il y a quelques petites astuces toutes simples pour faire dégonfler tes jambes après une longue journée :

  • Passer un jet d’eau froide sur ses jambes pendant plusieurs minutes.
  • Marcher dans l’eau de mer.
  • Surélever ses jambes (quand tu es assise ou allongée, tes jambes doivent être tendues et tes pieds doivent être placés plus haut que ton bassin).

Comment soigner ses jambes lourdes ?

Si on peut agir sur les symptômes des jambes lourdes (gonflements, fourmillements…), on ne peut malheureusement pas en traiter la cause.

  • Le drainage lymphatique

Le traitement le plus efficace pour limiter la gonflette est le drainage lymphatique manuel ou mécanique (certains kinésithérapeutes couplent les deux). En plus de soulager instantanément, le drainage lymphatique peut, à long terme, améliorer le fonctionnement du réseau circulatoire.

Je te rassure, ça ne fait pas mal du tout ! C’est même plutôt agréable et on se sent tout de suite plus légère.

Bonne nouvelle : si elles te sont prescrites par un médecin, les séances de drainage peuvent être prises en charge par la sécurité sociale (bon, pas à 100%, mais c’est déjà ça).

  • Un dîner anti-eau

Quelques modifications dans ton alimentation peuvent aussi aider à soulager tes jambes :

  • Le soir, évite de manger trop gras, trop sucré et trop salé pour éviter que ton corps ne stocke trop d’eau pendant la nuit.
  • Évite aussi les aliments fibreux comme les légumes, qui sont plus difficiles à digérer.
  • Les protéines (du poisson plutôt que de la viande) et les soupes bien moulinées sont à privilégier.

Les jambes lourdes : une allégorie

  • Traiter le mal par le mal

Pour stimuler le retour veineux, il faut boire beaucoup d’eau. Alors oui, ça peut sembler étrange pour quelqu’un qui fait de la rétention d’eau, mais boire 1,5L d’eau par jour va permettre à ton corps de mieux éliminer et donc, à la longue, de moins stocker l’eau.

Si tu n’as pas l’habitude de boire beaucoup, ne t’étonne pas de « gonfler » un peu au début. Ton corps va vite se réguler à condition de continuer à boire beaucoup et de bouger un minimum son popotin.

Si, au bout de deux jours, tu en as marre de l’eau du robinet, tu peux tester les tisanes diurétiques ! Elles vont éliminer l’eau en stimulant ton système urinaire.

Et les crèmes « effet glaçon » ?

Pour soulager tes jambes lourdes, n’hésite pas à masser tes pieds, tes chevilles et tes mollets. Tu peux utiliser n’importe quelle crème, l’important étant de toujours masser tes jambes vers le haut (des doigts de pieds vers les cuisses) et en effectuant des mouvements circulaires.

Les crèmes « effet glaçon » agissent un peu comme les bas de contention, c’est à dire en rétractant les tissus. L’effet hyper frais est agréable mais l’action de la crème reste trop en surface pour avoir le moindre effet sur la circulation.

Et voilà ! Maintenant tu sais tout sur les fameuses jambes lourdes. Rendez-vous dans un bain glacé !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ariel rebel
    Ariel rebel, Le 6 juillet 2015 à 10h45

    @DREDHEZA tu n'aurais pas le syndrome de Raynaud? Parce que les doigts qui blanchissent en hiver (en mode blanc/jaune couleur cadavre) et qui deviennent rouges gonflés et douloureux au retour à la chaleur, les cuisses rouges marbrées de violets (surtout après la douche) je connais ça :sweatdrop: j'ai ça tout les hivers en plus ou moins forts...c'est une maladie héréditaire, qui n'est pas du à un mode de vie en particulier, c'est dans les gènes. Par contre ça peut être aggravé par la prise de médicaments comme les beta-bloquant pour le coeur... Bref si tu veux en discuter hésite pas, je vis avec depuis plus de 17 ans :fleur:!

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)