J’ai testé… l’Urban Training

Si comme moi, lorsque tu te regardes dans le miroir, tu te dis « Bordel à cul carré, j’aurais peut-être pas dû forcer sur la choucroute », j’ai la solution. L’inscription en salle de sport ? Négatif. Trop cher. Et puis t’iras jamais, je te connais. La lipo ? Non plus. Laissons ça à Demi […]

J’ai testé… l’Urban Training

Si comme moi, lorsque tu te regardes dans le miroir, tu te dis « Bordel à cul carré, j’aurais peut-être pas dû forcer sur la choucroute », j’ai la solution. L’inscription en salle de sport ? Négatif. Trop cher. Et puis t’iras jamais, je te connais. La lipo ? Non plus. Laissons ça à Demi Moore. Le yogging, seule dans un parc, avec pour unique compagnon ton mp3 ? Nan, nan et nan ! Encore un truc pour pompiers et femmes qui viennent d’accoucher. Si tu crèches à Paris ou à côté, j’ai mieux comme idée. En effet, depuis le 5 avril, Vit’halles propose chaque samedi matin l’Urban Training, un parcours santé gratos, destiné aux gens qu’ont envie de se muscler le jarret en plein air. Où ça ? Au Forum des Halles. « Mais le Forum des Halles, c’est pas un centre commercial ? » demandes-tu naïvement. Si, bien sûr, mais pas seulement. T’as aussi des jardins, des allées bordées de tilleuls, du champêtre quoi, du bucolique. Et c’est dans ce cadre idéal que se déroulent les exercices. Des exercices encadrés par trois coaches chevronnés qui t’aident et te conseillent, que tu sois débutante ou confirmée.

Stretching matinal
Quand on m’a invitée à tester le parcours, j’ai flippé. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne fais plus de sport depuis cinq ans, soit depuis la terminale, soit depuis mon dernier cours d’EPS. Autant dire que ça remonte à l’ère paléolithique. A cette époque, je ne fumais pas. Maintenant, si. Deuxième raison d’avoir les foies. Dans le métro, je me suis donc imaginée des scènes dignes d’un horror movie de seconde zone. Moi à la traîne, dégueulant mes poumons. Moi à la traîne, trébuchant dans mon propre dégueulis. Bref, du beau, du sensuel, du glamour. Dès mon arrivée chez Attractive, magasin partenaire de l’opération, ma paire de Feiyue s’en est pris plein la semelle. « C’est pas des chaussures de sport », qu’on m’a dit. Ah bon ? Bah tant pis. J’ai que ça. Puis nous sommes partis. En courant, bien évidemment. Rien de tel qu’un bon stretching matinal pour t’enlever la trace de l’oreiller et la croûte des yeux (si tu es en train de becqueter au moment où tu lis cette phrase, je te souhaite le meilleur des appétits).


© Carré final

Courbatures
Talons-fesses, accélérations, montées de genoux… J’ai tenu le rythme pendant quinze minutes puis Dédé le point de côté est apparu. J’ai rien dit aux autres, j’ai continué sans broncher, sans cracher. « Imagine que t’es à Koh Lanta », que je pensais. « Imagine que si tu t’arrêtes maintenant, tu perdras l’épreuve de confort et tu pourras pas bouffer un steak frites avec Denis Brogniart ! » On a ensuite fait des pompes sur un banc, des sauts sur des tables de ping-pong, puis remonté un escalator à l’envers… C’est là toute la spécificité de l’Urban Training : les exercices sont adaptés à l’environnement, au mobilier urbain. Original et drôle bicoz pendant deux secondes, t’as l’impression d’être un yamakasi (un yamakasi rouillé en ce qui me concerne). Au bout d’une demi-heure, malgré une volonté d’acier, j’ai lâché prise, estomac au bord des lèvres oblige. J’ai fini le parcours en marchant, aux côtés d’une journaliste de Top Santé qui peinait, elle aussi. Ce qui m’a rassurée. Ces filles-là ne sont pas toutes des athlètes expérimentées. Alléluia !


© Robert

Verdict ?
Si tu manques de tonus, si tu recherches une activité physique à la fois pointue, fun et conviviale, je te suggère vivement l’Urban Training. Lors de chaque rendez-vous, plusieurs niveaux de difficulté sont proposés pour permettre au plus grand nombre d’y participer. T’inquiètes donc pas si t’es aussi agile qu’une moule atrophiée : tu ne seras pas seule dans ce cas là. Autre conseil, et pas des moindres : ramène une pote à toi. Tu pourras te payer sa tronche et vice-versa !

Pour s’inscrire au prochain parcours, rendez-vous au choix sur le site de Vit’Halles, sur celui de la boutique Attractive ou sur la page du Forum des Halles. Inscris-toi au plus tard le jeudi pour une participation le samedi. Un certif médical te sera demandé.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alitah
    Alitah, Le 9 mai 2009 à 1h53

    et ya toujours les séances de urban trainning? le truc c'est que j'habite en seine et marne, donc rentrer apres en rer pleine de sueur et en jogging sa me branche pas trop!

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)