J’ai testé … la Nouvelle Star

Je ne vais pas passer par quatre chemins : le télé-crochet d’M6 me fait littéralement vibrer des synapses. Entre lui et moi, c’est une longue histoire d’amour ponctuée de rires, de larmes et de surprises façon Marcel Beliveau. Imagine donc ma tronche ébahie quand on m’a proposé d’assister à l’émission. J’en ai perdu les eaux. […]

J’ai testé … la Nouvelle Star

Je ne vais pas passer par quatre chemins : le télé-crochet d’M6 me fait littéralement vibrer des synapses. Entre lui et moi, c’est une longue histoire d’amour ponctuée de rires, de larmes et de surprises façon Marcel Beliveau. Imagine donc ma tronche ébahie quand on m’a proposé d’assister à l’émission. J’en ai perdu les eaux. Enfin presque.

19h30 : Arrivée devant le fameux Pavillon Baltard. Il pleut comme vache qui pisse. Savais-tu qu’avant de devenir le berceau de Christophe Willem et autres Amel Bent, ce bâtiment faisait partie des Halles de Paris, évoquées par Zola ? Nan ? Moi non plus. Voilà pour l’anecdote historique. Une armée de gamines ruisselantes encercle la salle de spectacles (je me sens vieille). On me dit qu’elles sont postées là depuis 15h. La dégaine de leurs brushings en témoigne.

19H34 : Je pénètre dans l’enceinte, dépose mon fourbi au vestiaire et déboule sur le plateau. 1ère pensée : « Bordel à cul, c’est minuscule ! » Effectivement, la surface n’a rien à voir avec celle, gigantesque, renvoyée par la téloche. Le siège qui m’est attribué se trouve sur le côté, là où se place habituellement l’orchestre. Ce soir, spéciale acoustique oblige, les musiciens joueront sur scène. Le chef déco a opté pour une ambiance cosy, intimiste : une foultitude de bougies se répand ici et là tandis que des tapis moelleux caressent le sol. J’ai l’impression d’être dans ma chambre. Merde, j’ai oublié mon pyjama en pilou…

19H58 : J’ai la vessie pleine. Si je ne me soulage pas maintenant, tout de suite, je ferai sur moi pendant le prime. Avec la chance que j’ai, les caméras zoomeront, j’finirai au zapping et… Nan, nan : je dois à tout prix trouver les water closets. Je les vois. La porte s’ouvre avant moi. Christophe la Turtle en sort. Vite, si je me magne le train, la cuvette sera encore chaude.

20H13 : Le chauffeur de salle me court sur la courge. Il me fait penser aux Gentils Organisateurs du Club Med. Ouais, ceux qui t’enseignent les chorés de l’été « Si vous êtes heureux, baaaalancez les bras, si vous êtes émus, prenez la maaain du voisin ». T’as raison, garçon. Je fais ce que je veux. Et si pendant le debrief du Jury, j’ai envie d’entonner l’hymne ouzbek, je l’ferai.

20H30 : Viriginie Efira, toute en jambes, débarque. Elle invite une petiote de dix ans à venir chanter sur scène. La prestation sera sans doute l’une des plus bluffantes de la soirée. La voix de la fillette (qui reprend Alicia Keys) semble avoir été érodée par des années de clopes et de whisky. Ma main gauche à couper qu’on en reparlera tôt ou tard…

20H50 : « Et c’est parti pour le show » disait Nietzsche. Ou bien Nâdiya. Chais plus.

« Tu cautionnes si j’me fais tatouer la face de Corbier sur l’épaule ? »

21H32 : Je suis amoureuse. De Julien, un peu, d’André Manoukian, beaucoup. Les envolées lyriques de celui qui arrive à citer, dans une même intervention, Bernadette Soubirous, Pythagore et Casimir, me mettent en émoi. J’ai chaud. Il me faut attendre la 2e coupure pub pour m’inonder le gosier. La prod distribuera des bouteilles de flotte à ce moment là.

22H03 : J’dis ça, j’dis rien mais Gaëtane a mangé trop de Galak (Instant langue de pute n°1)

22H22 : Julien est en train de reprendre Les Bêtises de Sabine Paturel. Message perso pour Fab : pense à ta reconversion, achète-toi une toge et deviens voyant sur la Côte d’Azur ;)

22H41 : J’ai les poils de mollets qui se sont hérissés quand Julie a interprété Casser la voix de Patrick « All in » Bruel. Et j’assume. Dans le public, c’est plutôt Tigane qui est plébiscité. La fille derrière moi, qui n’a pas cessé de brailler son nom, m’a d’ailleurs percé le tympan droit.

22H58 : Maître Nadjar, l’huissier de justice le plus connu du Texas, est entré dans l’arène. Il présente carrément mieux que le bossu de Sans Aucun Doute (Instant langue de pute n°2).

23H12 : Julie est éliminée. A peine le temps de chialer et de s’essuyer le bout du pif qu’elle est alpaguée par une horde de journalistes. Idem pour les autres candidats. J’avais pourtant envie de tailler le bout de gras avec Julien. Je lui aurais posé moultes questions du genre « Tu cautionnes si j’me fais tatouer la face de Corbier sur l’épaule ? » Il aurait ri à gorge déployée, on se serait marié et, euh … Bon okay, je la ferme. Demain, mercredi 13 juin, c’est la finale. La finale mais aussi la dernière émission. J’ai la goutte au nez. Allez, je vais pleurer dans mon lit …

Qui de Tigane ou de Julien remportera la victoire ? Fais connaître ton opinion sur le forum officheule et n’hésite pas à participer au sondage : tu as encore le temps ;)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Datchoo
    Datchoo, Le 14 juin 2007 à 16h21

    Héhé moi j'y étais hier soir! Hé oui mesdemoizelles, pour la finale, oui, oui, sans invit :cool: oui, oui, moi aussi j'ai croisé un VIP en allant aux toilettes (Gaëtane, très sympa).
    Virginie est magnifique, je me damnerais pour ces jambes
    !!!
    Si vous avez entendu un: "Julien j'ai envie de ton corps" au tout début, c'était ma copine. Julien l'a entendu en tt cas, et je crois que ça lui a fait plaisir, vu le regard coquinou qu'il nous à lancé. A notre grand malheur, impossible de le retrouver après, interview et photos oblige... mais ce n'est que partie remise!! Marianne James était magnifique, j'aurais aimé hérité de son sceptre et de sa couronne! Les musiciens sont adorables et rigolos. En fait ceux qui sont pas sympas c'est les videurs, sécurité & co, et les techniciens...
    PS: leur flotte était dégueulasse!
    En tout cas, je ne regrette pas DU TOUT mes 2 heures d'attente =)

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)