Adopte un mec sur internet

Si comme moi tu es célibataire et/ou accro à ton ordi, tu dois sans doute avoir entendu parler de ce nouveau site de rencontre. Même si tu n’es pas célibataire d’ailleurs, tu as déjà dû tomber sur une pub quelconque au détour d’un site divers ou même été y jeter un œil par simple curiosité. […]

Adopte un mec sur internet

Si comme moi tu es célibataire et/ou accro à ton ordi, tu dois sans doute avoir entendu parler de ce nouveau site de rencontre. Même si tu n’es pas célibataire d’ailleurs, tu as déjà dû tomber sur une pub quelconque au détour d’un site divers ou même été y jeter un œil par simple curiosité. Allez, avoue.
Est-ce que le concept de supermarché de la rencontre te dit quelque chose ? Là où l’homme n’est plus homme mais un produit de consommation, un « objet à câliner ».

Adopteunmec.com, c’est quoi ?

Le concept d’adopteunmec.com est simple. Le client est roi et, en l’occurrence, il est reine. Honneur aux dames. Sur la page d’accueil, aux côtés de « la promo du jour » mettant en avant le profil de certains mâles, on trouve les « nouvelles clientes à satisfaire ». Le ton est donné. Tu es une femme : cliente. Tu es un homme : produit. L’inscription est charitablement gratuite pour tout le monde.
Caddie en main, la cliente peut aux choix, se diriger en direction du premier étage vers les « hommes-objets » ou directement remplir son panier à même la recherche proposée, ou via la « vente flash, tombée du camion ». C’est tellement gros qu’on ne peut le prendre qu’avec humour. Ou pas ?
La petite nouveauté, au-delà même du simple fait d’être aussi direct, est le nouveau statut délégué à la femme. On note tout de même qu’elle fait toujours les courses. Hum. Liste de course : carottes, choux-fleur, shampoing, collants, homme. Bienvenue au 21ème siècle.

Le site semble être plus fake, que le plus fake de ses profils mais il n’en ait rien.
L’on y trouve de « vrais » produits à consommer. On en choisit l’emballage, l’aspect, le nombre de calories, jusqu’à la date de péremption, tout est passé en revu et joyeusement classé parmi les rayons du site/supermarché : âge, style, socio, bonus pack. On en trouve pour tous les goûts.
Une fois l’objet convoité repéré, le principe est simple, comme chez l’animalier, on adopte. A cette heure, 1 250 000 hommes adoptés.

C’est parti pour une tentative d’adoption !

Amusée par le concept, j’ai donc pris un chariot (entendre me suis inscrite) pour aller voir tout ça de plus près.
Notons déjà qu’il faille être à la recherche d’un partenaire et le certifier pour poursuivre l’inscription. Morpheen certifie sur l’honneur n’être pas accompagnée dans la vie, et être à la recherche d’un partenaire (particulier, pas trop timide, etc. – si tu as reconnu la référence musicale, tu es très forte et tu gagnes un lingot d’or (ou un paquet de dragibus)). J’entends dès lors prendre le site au second degré, il ne peut en être autrement (ceci pourrait s’apparenter à de l’auto-persuasion oui, oui).

Le fil conducteur, l’idée exploitée à mort, le maître mot en somme, c’est définitivement le shopping. Tu le veux comment ton mâle ? Plutôt sportswear ? Fashion ? Un poil hippie ou carrément classe ? Un jeune mâle qui n’a pas encore mué (entendre moins de vingt ans) ? Un mâle imberbe ? Un cadre de 35 ans ? A point ? Saignant ?
Le tout joliment (ou non) illustré d’une photo type polaroïd, genre « c’est la fête, on est entre copains ». Mon gars t’es gentil mais on n’a pas élevé les marcassins ensemble, alors ton torse velu tu remballes.

Désireuse de pousser plus avant, je me dirige vers la recherche catalogue au premier étage où m’attendent les « hommes-objets ». C’est parti, roulez jeunesse !
Je tombe finalement sur la « vente flash» d’un type « mystérieux », un « musicien », de mon quartier en plus ! J’en oublierais presque que je suis là pour m’amuser ! Plus j’avance, plus je réalise d’ailleurs qu’autant le concept du site en lui-même est franchement risible et amusant, autant la plupart des personnes inscrites entendent bien trouver quelque chose s’apparentant à une « âme sœur » ou, au moins, à une petite historiette (histoire de fesse ?). Et comme je le disais plus haut, je suis à deux doigts de me laisser prendre au jeu. Enfin…Tout est relatif.
Soudain que vois-je ?! « Untel essaye de vous séduire », voyez-vous ça. Essaye mon grand, essaye. Je gagne par la même 20 points et ai le plaisir ô combien immense, tu t’en doutes, de voir ma côte de popularité augmenter. Rien à dire. C’est la classe. Je vais le saluer puisqu’ici le premier mot est délégué à la femme qui seule peut engager la conversation.
Le moment le plus drôle est sans doute quand je croise une « connaissance » dirons-nous, dissimulée sous un drôle de pseudo et un âge quelque peu tronqué. Le monde est petit et la toile encore plus.
Le pauvre gaillard de tout-à-l’heure tente vainement de me faire le plan drague du gars sensible à souhait : « J’ai tout de suite senti que tu étais douce et compréhensive. J’aimerais beaucoup te prendre en photo ». Bah voyons.

En fait, ce site c’est quoi, si ce n’est un site de rencontre de plus ?

Une manière plus humoristique et directe d’appréhender la problématique des goûts et des couleurs ? Un regard un peu plus décalé sur la situation ô combien répandue de nous, pauvres célibataires, qui attendons encore que l’on vienne briser l’étau de fer qui emballe notre petit cœur solitaire ?
Certains le qualifient de féministe ? Kesske tu en penses ? Certes, il place la femme en cliente et l’homme en objet mais le principe est criant de second degré et d’ironie. Non ?
Qui n’a jamais fait l’amalgame entre agence matrimonial et supermarché ?
Alors envie d’adopter un mec ?
Perso, je vais me contenter de mon stepper, on ne m’appelle pas Maladresse pour rien, je risquerais de casser l’objet.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 72 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • G3raldine
    G3raldine, Le 28 juin 2014 à 0h14

    hm hm...

    Des copines m'ont dit que la DLC n'était pas toujours respectée sur ce site ... Malgré l'emballage prometteur et le marketing bien en place ;-)

Lire l'intégralité des 72 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)