Jackie Samuel, l’étudiante qui se fait payer pour des câlins chastes

Jacqueline Samuel se fait payer pour faire des câlins à des inconnus. Un métier particulier qui fait quelque peu débat.

Jackie Samuel, 29 ans, est étudiante. En parallèle de son cursus, elle exerce, comme beaucoup, un petit boulot afin d’arrondir ses fins de mois et d’apporter un certain confort à son fils. Un job lucratif puisqu’elle peut se faire jusqu’à 200€ par jour. Mais son métier, depuis quelques jours, fait grandement parler de lui. Jackie est en effet une professionnelle du câlin, qui se fait payer 45€ de l’heure pour se blottir dans les bras d’inconnu-e-s et leur apporter un peu de tendresse. Parfois, elle propose également des doubles câlins avec son associée Colleen.

Au Huffington Post, elle explique que sa clientèle est assez variée : elle reçoit parfois des personnes âgées qui ont perdu leur moitié, mais aussi des personnes en couple, qui vivent des relations conflictuelles, mais pas forcément, ou qui viennent parfois par simple curiosité.

Le métier de Jackie n’est pas vu d’un très bon oeil par l’université où elle étudie, à tel point qu’elle menace de l’expulser. Pourtant, il n’y a rien de concrètement choquant dans l’activité qu’elle a choisi d’exercer puisque la jeune femme a une règle d’or : il est absolument interdit de toucher les parties intimes. Elle n’estime pas faire dans la prostitution ; sur son site, elle explique :

jackie calin inc Jackie Samuel, létudiante qui se fait payer pour des câlins chastes

« Jacqueline a fondé The Snuggery parce qu’elle croit au pouvoir guérisseur du toucher. The Snuggery est un endroit pour faire une pause dans le tourbillon de la vie et se concentrer sur le simple plaisir réparateur du toucher. [...] À The Snuggery, Jacqueline propose aux individus des sessions privés de câlins. Elle a pour but de faire du monde un endroit plus doux, un câlin après l’autre. »

Et toi, qu’en penses-tu ? Pourrais-tu faire le même métier que Jackie ou trouves-tu cela dégradant, amoral, choquant, creepy ou que sais-je encore ?

Tous les articles Actu dans le Monde , Etudes, jobs & métiers , Insolite , Sexe , Société
Les autres papiers parlant de Job , Rapport au corps , WTF
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Edoenya
    Edoenya, Le jeudi 8 novembre 2012 à 18h17

    Je suis daccord avec Piamaa, ça montre à quel point certaine personne sont triste et seule au point de payer pour avoir un câlin. Personnellement je pourrai pas faire payer quelqu'un qui se sent seul pour lui faire un câlin !

  • Vintage Phonic
    Vintage Phonic, Le jeudi 8 novembre 2012 à 18h29

    C'est plutôt intelligent en fait, et je vois pas non plus de prostitution là dedans... En fait c'est vrai que quand on regarde, les gens en général aime pas toucher/qu'on les touche, j'ai beaucoup d'amis qui n'aiment pas spécialement faire des câlins comme ça - même ma mère c'est pas son truc. Alors quand on a besoin de réconfort mais que personne est là pour nous le donner gratuitement, on paye pour l'avoir, voilà tout. Elle a seulement sut déceler le petit truc, mais ça me choc pas du tout.

  • Honey.__
    Honey.__, Le jeudi 8 novembre 2012 à 18h35

    noodle_george;3694483
    Personnellement je trouve ça plus dérangeant de monnayer des câlins que des prestations sexuelles.
    Le câlin a un but de réconfort, je n'irai pas jusqu'à dire que ce qu'elle fait est amoral mais ça me dérange, oui (alors que je ne suis pas contre la prostitution) je trouve que c'est profiter de la fragilité d'autrui, de sa solitude...
    Donc les free hugs OUI les câlins payant NON !
    SICK.SAD.WORLD;3694449
    étrangement je trouve cela plus intime qu'une prestation sexuelle.
    je me dis qu'en cas de necessité financière extrême je pourrais avoir recours à la prostitution classqiue mais faire des calins JAMAIS ....
    je trouve que le sexe met plus de "distance" entre le prestataire et le client, j'arriverais plus facilement à vider de mon esprit l'ensemble des symboliques qui accompagent les relations sexuelles pour un faire quelque chose de mécanique et vide mais pour les calins je ne pense pas qu'on puisse en retirer l'aspect émotionel pour en faire un simple contact physique vide ...ouais je suis bizarre.

    et même sans l'aspect financier je pourrais pas, les free hugs je trouve ça complètementt wtf ...
    Je voulais juste préciser qu'on parle des USA, et là-bas les câlins c'est leur façon de se dire bonjour, au lieu de se faire la bise ils se prennent dans les bras. Alors forcément c'est assez bref, mais ils ont pas le même rapport à ça du coup. Ma copine américaine m'avait expliqué qu'ils sont très tactiles là-bas, et que ça lui avait fait bizarre d'arriver ici et de voir les gens se dire bonjour en se faisant des "faux bisous" (parce-que généralement quand les gens se font la bise ils embrassent plus le vide que vraiment la joue), elle trouvait ça très froid.

  • Zamora
    Zamora, Le jeudi 8 novembre 2012 à 18h36

    Pour moi ça n'a rien à voir avec les free hugs. Le free hug c'est bisounours et compagnie, qques instants furtifs lors de manif, c'est pas une heure de tendresse, de douceur de façon personnelle, dédiée, et à la demande.

    Alors certaines d'entre vous disent qu'elles ne se feraient pas payées pour faire des calins. Ok. Faites vous des calins bénévolement d'une heure à des personnes en demande, ou connaissez-vous des gens qui le font ? bah non. Personne ne le fait. Alors certes cette personne se fait rémunérer, mais elle les fait ces fameux calins dont certaines personnes ont besoin.

    Je trouve que c'est vraiment ignorer la détresse de plein de personnes seules, agées ou non. Certaines personnes n'ont pas une seule personne sur qui se reposer. Beaucoup de gens qui vivent seuls depuis longtemps disent que le plus dur c'est le manque de tendresse, de douceur, et non pas de sexe. Alors elle répond à ce besoin, c'est très intime en effet, et c'est très courageux de sa part de proposer une douceur si rare à des personnes qui en ont tellement besoin. Même contre rémunération oui. (En effet écouter les pb des gens contre rémunération ne pose pas de problème, résoudre un manque de chaleur humaine contre argent le serait donc ?)

  • DestyNova_
    DestyNova_, Le jeudi 8 novembre 2012 à 20h50

    Je suis la première à tiquer quand on vend le corps humain, mais là j'ai l'impression que parler de prostitution c'est sexualiser une activité qui ne l'est pas. Quand on parle de bars à câlins où on vend le contact physique comme une "conso" au japon par exemple, je cautionne moins. Mais là j'ai l'impression qu'il n'y a rien de "sexuel" entre elle et ses "patients/clients".
    Bon après tout dépend de sa démarche, si elle fait effectivement ça pour guérir des gens pourquoi pas.

    Partir de l'idée que parce que tout contact physique avec une femme est forcément sexuel c'est un peu dangereux.

  • MacadamCowboy
    MacadamCowboy, Le jeudi 8 novembre 2012 à 21h00

    Ça part peut-être d'un bon sentiment (ou d'un bon filon) mais je n'arrive pas à trouver ça "normal". Tout ça me parait tellement akward et d'une tristesse sans nom. Y avait un mec qui y a quelques années avait créée un truc dans le même genre : être payé pour être l'ami de quelqu'un(e). C'est terrible ...

  • Piamaa
    Piamaa, Le jeudi 8 novembre 2012 à 22h13

    Ce qui me gêne d'autant plus, c'est que ça coûte 45€ quoi ! Donc - je fais dans le cliché hein - si t'es un SDF (ou quelqu'un de fauché... genre un étudiant :cretin: ) qui se sent seul, ben tu peux même pas avoir droit à ce "luxe"

  • Honey.__
    Honey.__, Le jeudi 8 novembre 2012 à 22h19

    Trigger;3695378
    Tres tactiles?! Je n'ai pas du tout cette impression, au contraire.

    J'ai souvent eu des reactions de surprise voire de degout de la part de mes amis americains quand je fais la bise a d'autres francais. Mon copain, americain lui aussi, a mis des mois a me tenir la main en public parce que justement les demonstrations d'affection en public ne sont pas monnaie courante.

    Et le hug pour se dire bonjour c'est generalement quand on connait plutot bien une personne, pas un inconnu.
    Bah ma copine c'était l'inverse, elle a voulu faire des hugs aux français et elle s'est fait remballé :cretin: Mais tous ceux avec qui j'ai parlé me disait ça en tout cas, qu'ils se touchaient beaucoup plus que nous (beaucoup moins de bisous par contre c'est vrai). Après ça doit dépendre des gens, comme partout je pense!

  • Vintage Phonic
    Vintage Phonic, Le jeudi 8 novembre 2012 à 22h51

    Trigger;3695378
    Tres tactiles?! Je n'ai pas du tout cette impression, au contraire.

    J'ai souvent eu des reactions de surprise voire de degout de la part de mes amis americains quand je fais la bise a d'autres francais. Mon copain, americain lui aussi, a mis des mois a me tenir la main en public parce que justement les demonstrations d'affection en public ne sont pas monnaie courante.

    Et le hug pour se dire bonjour c'est generalement quand on connait plutot bien une personne, pas un inconnu.
    Bah écoute j'ai des copines américaines que je connais que depuis quelques jours et c'est le big hug à chaque fois qu'on se croise sur le campus. Même de fille à garçon ça ne choc personne. Avec mes copines francophones ont se fait la bise et personne ne trouve ça dégoûtant. Après ça doit dépendre de là où on vie.

  • Kawaiieuse
    Kawaiieuse, Le vendredi 21 juin 2013 à 22h28

    Personnellement, je trouve ça juste trop mignon :3
    Et je ne vois rien, mais alors rien, de choquant à caliner quelqu'un.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !