L’Irlande légalise l’ecstasy et les champignons hallucinogènes… par erreur

L'Irlande a légalisé, le temps d'une journée, de nombreuses drogues dures... sans faire exprès. Oh, et une boulette a aussi rendu illégal le mariage hétérosexuel. Bravo le veau !

Aujourd’hui en Irlande, la méthamphétamine, l’ecstasy et les champignons hallucinogènes sont légaux. Attention, c’est une offre flash !

En cause : une faille judiciaire datant d’hier, le mardi 10 mars 2015, qui ne pourra être réparée que ce soir ou demain. En effet, la Cour d’Appel de Dublin a jugé irrecevable le « 1977 Misuse of Drugs Act », loi déclarant illégal l’usage de drogues à base de méthamphétamines ou d’ecstasy.

requiem-for-a-dream-drogue

Non, la Cour d’Appel de Dublin n’est pas une bande de gros toxicos : ses membres ont simplement dû annuler la loi de 1977 dans la mesure où celle-ci n’a pas été ratifiée par les deux chambres législatives, et n’a pas été consultée par le Parlement Irlandais. Une centaine de drogues sont concernées par ce vide juridique, en attendant un texte de loi préparé dans l’urgence et qui devrait être mis en place d’ici jeudi soir. 

À lire aussi : Nad Rich’Hard sensibilise contre les drogues dans « Jeunes et Cons »

Et parce qu’une boulette c’est bien, mais que deux c’est mieux, l’Irlande se trouve aussi dans une situation législative un peu gênante concernant le mariage. En effet, la loi autorisant le mariage homosexuel comporte une légère erreur de grammaire qui peut être interprétée comme une interdiction… du mariage hétérosexuel !

La confusion devrait toutefois être corrigée rapidement et, d’ici là, ne donne pas lieu à une réelle illégalité du mariage entre un homme et une femme.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wrath
    Wrath, Le 11 mars 2015 à 20h13

    La vengeance des dro-gays :halp:

    Spoiler

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)