La-Petite-Lily, créatrice de bijoux gourmands

Commençons par le commencement : quand et comment t’es venue cette passion pour la pâte polymère ? J’ai toujours été très attirée par le travail plastique, la création, l’originalité et surtout le fait main ! Fille de fleuristes, j’ai eu très jeune l’envie de créer moi-même. J’ai découvert la pâte polymère il y a 4 […]

La-Petite-Lily, créatrice de bijoux gourmands

Commençons par le commencement : quand et comment t’es venue cette passion pour la pâte polymère ?

J’ai toujours été très attirée par le travail plastique, la création, l’originalité et surtout le fait main ! Fille de fleuristes, j’ai eu très jeune l’envie de créer moi-même. J’ai découvert la pâte polymère il y a 4 ans pour un cours alors que j’étais à l’E.S.A.AT (École Supérieure des Arts Appliqués et du Textile de Roubaix). Il s’agissait de réaliser une figurine avec le matériau de son choix et j’ai choisi la pâte polymère, plus connue sous le nom de « Fimo ». Et j’ai été très surprise de la variété des rendus, des effets et des couleurs.

T’es-tu lancée directement dans la création de petites pâtisseries, ou as-tu fait d’autres expérimentations auparavant ?

Mes débuts en pâte polymère, ce sont des figurines, mais l’envie de créer mes propres bijoux est vite arrivée. Au début, rien à voir avec les Gourmandises d’aujourd’hui… Jusqu’à cette commande, une drôle de commande : réaliser une bague miniature cookie ! L’idée m’a plu, le défi relevé, je me suis alors amusée à réaliser des cookies, biscuits, chocolat, macarons et autres délices…


Les premières gourmandises réalisées par La-Petite-Lily.

Quelles sont tes inspirations ?

En ce qui concerne mes bijoux, je m’inspire de vrais gâteaux, biscuits, bonbons pour une meilleure ressemblance. Et voir l’étonnement des gens devant mes bijoux est un régal !
Mais voici quelques endroits ou j’aime flâner:
GRIS BLEU, pour les couleurs.
FEEPHANIE, pour ses fées trop mimis !
CAROLINE SEBILLEAU, pour un peu de folie !
– PAROLE DE PATE, pour trouver pleins de conseils sur la pâte polymère.

Tu nous ouvres les portes de ton atelier… Comment t’organises-tu concrètement ?

Mon atelier, c’est un petit établi en bois chez moi, parsemé de bocaux en verre contenant des perles attendant d’être montées, des cartes de visite, des sachets cadeaux… Bref, tout mon petit matériel ! J’ai aussi une partie expédition où sont placés les colis qui attendent leur départ à la poste. Enfin j’essaye d’être organisée au mieux pour ne pas perdre de temps, mais ce n’est pas toujours facile, quand mille et une idées se précipitent dans ma tête de fille, c’est l’étalage sur le pauvre petit établi !


Un aperçu de l’établi de La-Petite-Lily !

Comment en es-tu venue à la vente de tes bijoux ? Un événement précis a-t-il déclenché le succès que tu connais maintenant ?

Il y a 2 ans environ, j’ai décidé de créer un blog pour présenter mes réalisations en pâte polymère et échanger des conseils et idées avec d’autres créateurs passionnés. Très vite les gens se sont intéressés et ont voulu porter mes bijoux. J’ai aussi eu la chance de rencontrer des créateurs géniaux par le biais d’internet avec qui aujourd’hui nous avons formé un collectif et un forum « la Caravane Fantastique » le public peut nous retrouver à travers des expos, ventes privées, salons…

D’ailleurs, expliques-nous comment acheter tes créations : via ton blog, ton Dawanda…?

Mes créations sont en vente dans ma Boutique Dawanda.
Pour toutes les commandes spéciales, il faut venir sur mon blog et récemment sur mon site !

Tout cela doit te prendre du temps, entre la réalisation des bijoux et leurs ventes… Comment arrives-tu à tout gérer en plus des cours à la fac et du boulot demandé ?

La création me prend beaucoup de temps. Heureusement que l’emploi du temps à la fac est allégé (Emilie est à la faculté d’arts plastiques de Lille) ! Pour ce qui reste des travaux en temps limité, c’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de jongler entre les bijoux et la fac, surtout à l’approche de Noël et donc des commandes encore plus nombreuses ! Mais la création est pour moi une passion avant tout et un vrai plaisir ! Je ne compte pas le temps que j’y passe.


Beaucoup de temps passé, mais quel résultat !

Beaucoup de madmoiZelles souhaitant se lancer dans la pâte polymère se demandent où se fournir correctement en matériel… Peux-tu nous confier quelques-unes de tes adresses ?

Il faut faire attention car le prix de la pâte polymère est très variable en fonction des magasins. Je conseille d’acheter par lot, c’est souvent plus intéressant ! Moi-même je préfère cette solution comme sur E-bay car on y trouve souvent des lots de matériel pour le modelage et de la fameuse pâte polymère. Parfois les fermetures définitives de magasins de loisirs créatifs proposent des prix très attractifs !

Pour toutes les madmoiZelles fanas de création en pâte polymère, peux-tu nous livrer une ou deux de tes astuces ?

Grâce à la pâte polymère, on peut obtenir des résultats très variés mais aussi des effets non souhaités et gênants… Un de ceux qui m’agace le plus : les traces de doigts ! Alors la solution: porter des gants (fins de préférence). Mais si je devais donner deux conseils : persévérance et curiosité !


Beaucoup de persévérance pour réussir à obtenir un si beau résultat !

Tu es inscrite sur madmoiZelle, tu devines donc la dernière question de cette interview… C’est quoi pour toi être une MadmoiZelle aujourd’hui ?

Être une madmoizelle aujourd’hui ? Faire ce que l’on a vraiment envie, voir, découvrir, être curieuse et oser ! Comme le disait Oscar Wilde : « Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais ! »

Merci à Emilie pour sa rapidité ! ;)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mzell_Wayfarer
    Mzell_Wayfarer, Le 18 avril 2012 à 23h29

    Moi, j'ai craqué pour la pomme d'amour en sautoir, et je suis par la suite devenue fan de Lily et ses bijoux. De bonne qualités et un bijoux orignal tout comme j'aime.
    En plus, j'ai découvert par hasard, qu'on avait un ami en copain, quel hasard, me direz vous !!! (et bah uais^^)

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)