Alice Amiel x Princesse Tam.Tam : une madmoiZelle en interview

Alice Amiel x Princesse Tam.Tam : une madmoiZelle en interview
Rencontre avec une madmoiZelle investie dans une jolie collaboration avec la marque de lingerie Princesse Tam.Tam : Alice Amiel !

Emilie vous en parlait il y a un peu plus d’un an : la marque Princesse Tam.Tam a lancé sur son e-shop un espace dédié à la personnalisation -via des dessins mignons et des phrases de votre choix- de votre petite culotte. Régulièrement, une créatrice est invitée par Princesse Tam.Tam à proposer ses dessins. Cet hiver, c’est une madmoizelle qui prend les commandes des culottes Tam.TamToo ! Il s’agit d’Alice, une étudiante hyper active et passionnée par le graphisme. Elle nous parle de son parcours, de sa rencontre avec la marque, et du développement du projet.

Hello Alice, pourrais-tu te présenter, et nous raconter un peu ton parcours ?

C’est si gentiment demandé ! Je m’appelle Alice, j’ai 22 ans, je suis franco-suisse habitant Paris et je suis actuellement en dernière année d’étude en école d’art. Ayant la chance d’avoir vraiment trouvé ma passion, le graphisme, je me suis lancée en auto-entrepreneuse, et voilà 2 ans que je travaille parallèlement à l’école.

Tu es donc créatrice invitée pour la marque Princesse TamTam en ce moment. Tu peux nous dire comment tu en es arrivée à t’investir dans ce projet ? Est-ce que c’est la marque qui t’a contactée pour y participer ?

J’ai découvert ce principe de Tam.Tam Too (autrement dit, les culottes personnalisées par des artistes) durant une Girly Geek Party*. Et là, devant l’artiste qui a réalisé ma culotte, le véritable coup de foudre. C’était aussi simple que craquant, chaque fille repartait avec sa culotte, décorée de ce qu’elle voulait, agrémentée de la phrase qu’elle voulait. J’ai aujourd’hui trois culottes Tam.Tam Too et elles sont de loin mes préférées, parmi toutes celles qui siègent dans mon tiroir. Un an après, toujours complètement séduite par le concept, j’ai eu l’idée de contacter Princesse Tam.Tam.

amiel ptt03 Alice Amiel x Princesse Tam.Tam : une madmoiZelle en interview

Comment ont-été choisis les modèles que tu customises ? Est-ce que tu avais ton mot à dire sur les coupes, couleurs, matières, ou bien t’es-tu purement concentrée sur les dessins ?

Je n’ai pas eu mon mot à dire sur les culottes, on me les a présentées lors du premier entretien (« Bonjour, moi c’est Alice » -« Enchantée, moi c’est Tanga taille 42″ ) le tissu m’a beaucoup plu, et on est partis sur ces modèles. De plus, c’étaient des tout nouveaux modèles, extra doux. C’était intéressant de travailler sur un nouveau produit. Concernant les dessins, j’en avais proposés vingt et un au total et douze ont été retenus. Très honnêtement, je pense que la sélection a été faite au feeling par l’équipe, et c’est pour moi ce qu’il y a de plus important.

D’ailleurs, pour les design proposés, tu as eu carte blanche, ou bien c’est la marque qui t’a donné une ligne directrice ?

Depuis le tout début de cette aventure, toute l’équipe n’a cessé de me répéter que le principal était que je sois à l’aise avec la collection que je proposais, ce qui est über cool, disons-le. Après, connaissant la clientèle Princesse Tam.Tam, j’ai su assez rapidement ce que je pouvais me permettre ou non. On m’a juste conseillé d’avoir un coeur dans la collection, et je confirme, c’est ce qui est le plus commandé.

Quelles sont les contraintes particulières, s’il y en a, auxquelles tu es soumise lorsque tu dessines sur du tissu ?

La contrainte bien particulière qui m’a bien fait ch.. qui m’a fortement ennuyée pendant de longs mois, était de trouver un stylo : qui tient au lavage, qui ne bave pas, dont la mine n’est pas trop épaisse, et qui n’accroche pas le tissu (j’avais même créé un sujet sur le forum de Madmoizelle pour demander de l’aide !). Quand je réalise les culottes, je dois être extrêmement concentrée. La culotte coûte 40€, ce qui n’est pas rien, pour moi il est primordial que la cliente soit parfaitement satisfaite du résultat. Il faut alors couper toute distraction, demander à l’amoureux qui nous soutient moralement de ne faire aucun bruit, et c’est parti !

amiel ptt01 Alice Amiel x Princesse Tam.Tam : une madmoiZelle en interview

Est-ce que tu désires continuer à collaborer pour des marques de vêtements ?

Je vais en profiter pour le dire maintenant : toute l’équipe de Princesse Tam.Tam a été incroyable. Lors de mon premier entretien, j’étais tétanisée de stress, j’avais peur de me faire engloutir par ce géant de la lingerie… mais que nenni ! J’ai eu trois contacts réguliers qui m’ont toujours soutenue, et qui m’ont traitée comme une vraie professionnelle. **  S’il y a d’autres marques de vêtement comme Princesse Tam.Tam alors je signe direct.

Quels sont tes projets pour ton avenir professionnel ?

J’ai dessiné des tatouages pour Tattyoo, une marque de tatouages temporaires, qui sont actuellement à la vente, je continue ma recherche d’artiste de webcomic à promouvoir pour FMyLife et parallèlement je serai la « creative director  » d’une agence de compagnie de théâtre. Mais surtout, soyons sérieux, je finis mon année, en vue du diplôme avant de rentrer « dans la vie active ». Comme si elle ne l’était pas déjà assez comme ça.

Merci pour tes réponses et bonne continuation à toi !

Vous pouvez retrouver les culottes personnalisées par Alice, jusqu’au 31 janvier 2013, sur la rubrique Tam.TamToo du site de la marque. Et pour suivre l’actualité d’Alice, vous pouvez jeter un oeil à son site perso FiveFreckles.

* « Les Girly Geek Party sont des soirées, exclusivement réservées aux femmes, où on découvre en avant première aussi bien les prochains produits high-tech que les prochains cosmétiques à la mode. » précise Alice.
** Alice voudrait remercier tout spécialement Emilie Baraibar, Constance Monestier et Sabrina Quinet grâce à  qui « cette aventure a pu être aussi passionnante ET agréable ! »

Tous les articles A ne pas rater en ce moment , Magazine Mode
Les autres papiers parlant de Création , Culotte , Les madmoiZelles ont du talent , Lingerie , Magazine Mode , Princesse Tam.Tam
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 1 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Swirl
    Swirl, Le mardi 15 janvier 2013 à 16h05

    Il est motivant cet article ! Et les culottes sont choueeettes ... Je me permets juste de préciser que dans le lien pour le site internet de la madz, il manque les ":" avant le "//"

    Quoi qu'il en soit, félicitations : )

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !