4 idées reçues sur le cancer du sein décryptées

Par  |  | 2 Commentaires

Le cancer du sein est malheureusement très fréquent, mais ça ne veut pas dire que tout le monde le comprend bien. Les croyances populaires ont la vie dure...

4 idées reçues sur le cancer du sein décryptées

Le mot cancer m’a toujours effrayée. Cette maladie est depuis longtemps liée pour moi à l’idée de mort.

Pourtant, ce matin, quand j’ai vu une vidéo d’AJ+ traitant du cancer du sein, je me suis presque sentie apaisée.

Je dis « presque », parce qu’en eux-mêmes, les propos ne sont pas spécialement rassurants, je vous l’accorde.

C’est juste que j’ai apprécié le fait que la vidéo soit factuelle, donnant des informations de la manière la plus neutre possible.

Quatre idées reçues sont tour à tour expliquées.

Une grosseur dans la poitrine n’est pas nécessairement un cancer

Ce n’est pas parce que vous avez une grosseur dans la poitrine que vous avez un cancer. 80% des grosseurs décelées ne sont pas cancéreuses.

Alors, comment les départager ? Esther expliquait en janvier 2017 dans un article parlant de l’auto-palpation :

« Une tumeur cancéreuse est souvent « dure et impossible à déplacer » (comme un pépin de citron). Alors que les grosseurs banales ressemblent plus à des pois, mous. »

Bien sûr, allez consulter un•e professionnel•le au moindre doute. L’idée est simplement de ne pas vous affoler trop vite.

Le cancer du sein n’est pas forcément lié à votre génétique

Contrairement à ce que suppose une croyance populaire, la majorité (70%) des cancers du sein n’ont en fait rien à voir avec l’histoire familiale ou des facteurs identifiés.

Disons qu’ils sont le fruit d’un malheureux hasard.

En revanche, les risques de développer un cancer sont effectivement plus élevés si l’un de vos parents ou de vos grands-parents est déjà passé par là, malheureusement.

Les hommes peuvent développer un cancer du sein

Les hommes aussi peuvent être touchés par le cancer du sein

En 2015, Samuel L. Jackson donnait sa voix à une campagne de sensibilisation pour rappeler à tout le monde de se palper la poitrine. 

1% des victimes de ce cancer sont des hommes. Malheureusement, comme ils ont moins le réflexe d’aller consulter en cas de grosseur dans leur poitrine, ils sont souvent diagnostiqués à des stades plus avancés de la maladie.

Des seins plus gros n’augmentent pas les risques d’avoir un cancer

Enfin, avoir des seins plus gros n’augmente pas les risques d’avoir un cancer.

En revanche, la masse de tissu mammaire peut rendre plus compliquée la détection de cancer via une mammographie. Cela ne veut pas dire que si vous souffrez d’un cancer, il sera indétectable, rassurez-vous !

Quatre idées reçues sur le cancer du sein, une vidéo instructive

J’ai trouvé cette vidéo très bien faite, et moins alarmiste que les contenus que j’ai l’habitude de voir à ce sujet.

Mais la raison qui m’a poussée à vous la partager est surtout que je l’ai trouvé très instructive.

Je pensais aussi que le cancer du sein était principalement dû à son patrimoine familial et j’ai été la première à paniquer quand j’ai senti une grosseur dans mon sein il y a deux ans. Alors que ce n’était rien.

Et vous, avez-vous appris des choses grâce à cette vidéo ?

À lire aussi : Alison Wheeler rend hommage à sa poitrine pour sensibiliser au cancer du sein

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Bubble Freud
    Bubble Freud, Le 2 novembre 2017 à 23h37

    merci pour cet article ! Les idées reçues sur le cancer il y en a tellement


    Quand j'étais à l'école on parlait du sexisme et il fallait trouver des images dans un magazine, j'en ai choisis une sur le cancer du sein pour dire que justement les hommes aussi peuvent l'avoir mais qu'il était plus que rare de le voir. Vague de rire, que ça, uniquement ça. Je me suis sentie bafouée, je savais que j'avais raison. Et cet article me fait plaisir.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?