« I, Frankenstein » : la première bande-annonce

« I, Frankenstein », le nouveau film qui met en scène la créature de Mary Shelley , se dévoile dans une première bande-annonce !

À vrai dire, cette nouvelle adaptation de Frankenstein n’a plus grand chose à voir avec l’original du roman. Le film est en fait inspiré du roman graphique de Kevin Grevioux. Campée par Aaron Eckhart (Double-Face dans The Dark Knight, le héros de Thank you for smoking…), la créature aurait survécu jusqu’à nos jours grâce à une anomalie génétique.

Tu peux dire au revoir aux clous et aux cicatrices mal désinfectées : Frankenstein a viré sa couleur verdâtre pour faire péter les muscles et les poses à la David Beckham pour H&M.

Le monstre sexy se retrouvera donc au beau milieu d’une guerre entre deux clans de créatures immortelles. Tu retrouveras dans I, Frankenstein Yvonne Strahovski (l’horripilante Hannah de Dexter) et Bill Nighy.

En attendant la sortie du film de Stuart Beattie en France, le 29 janvier 2014, tu peux tenter d’analyser cette première bande-annonce en VOST :

Ça sent fort l’inspiration venue de Van Helsing, d’Abraham Lincoln qui chasse le vampire ou encore d’Underworld (ah mais oui, ce sont les producteur du film qui s’occupent de cette adaptation…). Ça ne sent pas le chef-d’oeuvre, mais pas la bouse de troll non plus. Il paraît qu’il faut goûter avant de dire « j’aime pas ».

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Analinea
    Analinea, Le 9 octobre 2013 à 13h27

    ça se voit pas DU TOUT que c'est des produteurs de Underworld...non on dirait pas du tout le même film avec un personnage en plus, les décors ne sont pas les mêmes (le métro, la tour de laquelle Selene saute au début du 1...) l'intrigue absolument différente (ça ne parle pas de deux races immortelles qui se fight avec un mec au milieu).
    (Bon, mais même si je ne payerais pas forcément pour ce film, ça ne m'empêchera pas de le regarder un jour où le besoin d'une daube fraîche se fera sentir :))
    Sinon, Bill, je t'aime quand même <3

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)