I Feel Pretty, le film sur la dictature de la beauté et l’acceptation de soi

Par  |  | Aucun Commentaire

Amy Schumer est de retour dans une comédie décomplexée, qui critique la dictature de la beauté et encourage l'estime de soi, par le prisme de l'humour !

I Feel Pretty, le film sur la dictature de la beauté et l’acceptation de soi

Amy Schumer me fait marrer.

Chose rare car je suis très mauvais public.

Il y a quelques mois, je découvrais, plutôt surprise mon amour pour elle.

J’avais détesté Crazy Amy, que je trouvais franchement mal écrit, comme beaucoup des comédies de Judd Apatow (ne me lancez pas de pierres, ceci n’est qu’un avis personnel).

Et puis par opiniâtreté, et parce que j’écoute mes amis de temps en temps, j’ai fouillé un peu sa carrière et suis tombée sur des choses plutôt drôles, de type Inside Amy Schumer.

J’ai du coup eu un regain de sympathie pour elle.

La semaine dernière j’ai regardé par pur hasard Larguées, un film américain sorti en 2017 en VOD et j’ai beaucoup ri.

Tout ça pour t’introduire une nouvelle comédie dans laquelle elle s’illustre…

I Feel Pretty, une réflexion humoristique sur la dictature de la beauté

Le titre m’a d’abord interpellée. Était-ce un clin d’oeil à West Side Story, comédie musicale dont l’une des chansons mythiques porte le même titre ?

A priori aucun rapport.

Il s’agirait donc d’une comédie sur une meuf qui « se sent jolie ». C’est sans grande conviction que j’ai appuyé sur play.

Finalement, après visionnage et réflexion, je suis plutôt intriguée. 

C’est avec humour que les réalisateurs Abby Kohn, et Marc Silverstein pointent du doigts les diktats de la beauté actuels.

Dans cette première bande-annonce, le personnage d’Amy Schumer entre dans une boutique, et demande à voir un produit.

La vendeuse (qui doit faire un petit 36) lui confie sans détour qu’elle n’aura pas ce genre de tailles en magasin mais qu’elle peut toujours aller sur le site Internet.

Amy est complexée, car la société s’acharne à lui montrer que rien n’est pour elle accessible puisqu’elle est « en surpoids ». C’est corps et âme qu’elle se lance dans le sport, pédalant sans relâche sur le vélo d’une salle de sport.

Mais suite à un accident, son regard sur elle-même change radicalement.

En effet, elle arbore une soudaine CONFIANCE EN ELLE. Une très grande confiance…

À lire aussi : Faire la paix avec soi-même grâce à la psychologie

Elle se présente dans une agence de mannequins réservée la plupart du temps à des filles très minces, elle participe à un concours de t-shirts mouillés, j’en passe et des meilleurs.

Bref, elle est est totalement décomplexée, à la plus grande surprise de ses proches.

Pour l’instant, difficile de dire si le sujet est suffisamment exploré. 

Les réalisateurs s’attaquent à une thématique très dense, qui mériterait bien plus qu’un film d’une heure trente. Toutefois, je pense que leur démarche est louable. 

Il est nécessaire de prendre du recul par rapport aux valeurs de la beauté véhiculées par la télé, les magazines, la culture de nos sociétés occidentales. Et de s’accepter telle que l’on est.

Déjà parce que c’est ce que voudrait Marc Darcy, mais aussi parce qu’on est vachement mieux quand on a fait la paix avec soi-même.

Laissons donc une chance à cette nouvelle comédie, qui j’espère sera aussi drôle et intelligemment écrite que bien inentionnée.

Réponse prochainement (aucune date de sortie n’a pour l’instant été annoncée) !

À lire aussi : Ocean’s 8, le film de braquage au féminin, s’offre un nouveau trailer

7 surprises choisies par Elise, + de 35€ de valeur
18.90€ + livraison

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!