La tragédie des hommes incapables de se faire pousser la barbe a son hymne

La mode est à la barbe. Mais quid de ces hommes qui, malgré tous leurs efforts, n'arrivent pas à dépasser le stade du duvet ? Voici une chanson pour eux.

La tragédie des hommes incapables de se faire pousser la barbe a son hymne

Charmant volte-face de la mode : de nos jours, les hommes portent la barbe. Parfois, ils y mettent même de jolies fleurs ou des paillettes, voire des bijoux pour les plus sages. Tous les mâles ont suivi la tendance.

Tous ? Non ! Une poignée d’irréductibles résiste… plus ou moins volontairement. En effet, pour certaines personnes, avoir une barbe ou non, ce n’est pas un choix. Entre les duvets de 3 semaines et les barbes à trous qu’on préfère souvent raser entièrement, ce n’est pas toujours possible de se camoufler le menton.

À lire aussi : Les barbes les plus étonnantes du championnat 2016

Pour parler de la tragédie des hommes incapables de se faire pousser la barbe, le youtubeur NigaHiga a invité son ami David Choi à entonner un hymne déchirant, mais plein d’espoir : Prebeardy, la complainte de deux mecs décidant, contre vents et marées, de devenir barbus.

La chanson commence à une minute

J’ai trouvé cette chanson vraiment marrante (J’aimerais avoir une barbe comme celle d’Angelina Jolie enfin si elle avait une barbe) mais aussi plutôt intéressante ! Car il est vrai que la barbe est traditionnellement associée à la masculinité, à la virilité.

À lire aussi : La masculinité et ses mille visages au cœur d’une série de portraits

Alors que, rappelons-le, ça n’a rien à voir avec la choucroute : ce ne sont pas les poils qui font l’homme ! Sinon, il n’y aurait pas de femme à barbe.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fab
    Fab, Le 14 novembre 2016 à 19h53

    Team imberbe ! o/

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)