Histoire de la beauté — L’eye-liner

Après s'être intéressée au mascara et au fond de teint, Virginie se penche aujourd'hui sur l'histoire de l'eye-liner. De Cléopâtre à Katy-Patra, voici ce qu'il faut savoir sur le compagnon des yeux de biche.

Histoire de la beauté — L’eye-liner

L’eye-liner, c’est le produit de maquillage yeux de biche par excellence ! En deux coups de pinceau, il fait le regard perçant et l’œillade mutine. S’il fait aujourd’hui partie de nos produits quotidiens, sais-tu qu’on soulignait déjà ses yeux il y a plus de dix mille ans ?

Les Mésopotamiens et les Égyptiens sont les premiers à avoir utilisé de l’eye-liner. Les femmes et les hommes utilisaient une pâte à base de graphite (élément minéral qu’on retrouve notamment dans les mines de crayons), de cuivre et d’antimoine (élément chimique semi-métallique) pour donner plus d’intensité à leur regard et pour protéger leurs yeux des rayons du soleil et des maladies.

Cette pâte était appliquée grâce à un petit bâtonnet en bois, en bronze ou en verre et conservée dans de petits pots joliment décorés.

Dans l’Antiquité, l’eye-liner était aussi censé protéger contre le mauvais œil. Il est resté populaire jusqu’à l’effondrement de l’Égypte antique et n’était que très peu utilisé sous les empires Romain et Grec.

L’eye-liner se fait discret jusqu’aux années 1920, où il refait surface grâce à la découverte de la tombe de Toutânkhamon par Howard Carter et George Herbert. Les yeux du jeune roi cernés de noir font rêver le monde entier.

Cette découverte coïncide avec le début de l’émancipation féminine : les femmes, inspirées par les stars hollywoodiennes, osent de plus en plus sortir maquillées en public. Les marques de cosmétiques sautent sur l’occasion et l‘eye-liner est sur toutes les paupières.

Pendant les années 1940, les femmes portent peu de maquillage à cause de l’effort de guerre (les matériaux utilisés pour créer les cosmétiques sont réquisitionnés pour fabriquer des produits répondant aux besoins militaires). Elles détournent leurs restes d’eye-liner et s’en servent pour tracer une ligne à l’arrière de leurs jambes pour imiter des coutures de bas, petit luxe devenu introuvable dans le commerce.

Les années 1960 apportèrent l’eye-liner liquide et la mode du « cat eye », popularisée par la française Brigitte Bardot ou encore l’italienne Sophia Loren. Les pin-up en font volontiers leur marque de fabrique. Dans les années 70, la mannequin Twiggy propage la mode du trait de liner très épais.

Dans les années 1980, l’eye-liner voit la vie en couleurs et se décline en bleu, en vert ou encore en violet. Dans les années 90, la gent masculine se réapproprie ce produit de maquillage de façon plus ou moins subtile. Jared Leto, Ozzy Osbourne, Johnny Depp… tous y vont de leur petit trait de liner.

Aujourd’hui, l’eye-liner est devenu un incontournable d’un grand nombre de trousses beauté ! On en trouve sous toutes les formes : liquide, gel, crème… Une fois son application maîtrisée, l’intensité qu’il donne au regard devient vite indispensable.

Sélection d’eye-liners au top

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Vintage Phonic
    Vintage Phonic, Le 28 février 2014 à 11h56

    virginie;4630812
    vintage-phonic;4620645
    Super article ** l'eye-liner fait parti de mes indispensables beauté

    @Virginie où as-tu trouvé les infos pour ce paragraphe?

    "Pendant les années 1940, les femmes portent peu de maquillage à cause de l’effort de guerre (les matériaux utilisés pour créer les cosmétiques sont réquisitionnés pour fabriquer des produits répondant aux besoins militaires). Elles détournent leurs restes d’eye-liner et s’en servent pour tracer une ligne à l’arrière de leurs jambes pour imiter des coutures de bas, petit luxe devenu introuvable dans le commerce."

    Ca m'intéresserait vraiment par rapport à mon mémoire

    :fleur:
    Malheureusement je n'ai pas de source hyper précise à t'indiquer. J'ai trouvé cette information plusieurs fois en me promenant sur le net alors j'ai décidé de l'inclure dans l'article :)
    Dommage... merci quand même :)

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)