Le mème hilarant du moment est sur Twitter, et il est féministe

#HimToo, un énième hashtag sexiste... mais la suite va vous surprendre ! Twitter a effectué sa magie et ça vaut le détour.

Le mème hilarant du moment est sur Twitter, et il est féministe

Vous avez remarqué la tendance actuelle à plaindre les hommes, à affirmer que la peur aurait changé de camp ?

Twitter nous offre un nouvel exemple, avec la spécificité qui est la sienne : tout tourner en dérision.

#HimToo, le hashtag pour rappeler à quel point les hommes, aussi, ont peur

Alors voilà le début de l’histoire. Une mère poste ceci sur Twitter (ça a depuis été supprimé) :

« Voilà MON fils. Il a terminé premier au camp d’entraînement militaire. Il a gagné un prix à l’école militaire et a été major de sa promo.

C’est un gentleman qui traite les femmes avec respect. Mais il n’a aucun rendez-vous galant, à cause du climat ambiant, plein de fausses accusations sexuelles portées par des féministes radicales prêtes à tout.

JE VOTE. #LuiAussi. »

Twitter se moque d’un tweet sexiste

Comme ce commentaire est – disons-le honnêtement – risible, Twitter n’a pas tardé à en faire un mème…

« Voilà MON fils Œdipe. C’est un bon garçon qui a été abandonné à la naissance, a tué son père alors qu’il essayait de sauver son royaume, a parlé à un chat avant de revenir et de se marier avec moi.

Il n’a aucun rendez-vous galant parce qu’il n’a d’yeux que pour moi. Littéralement. #LuiAussi »

« Voilà mon fils. C’est un gentleman qui traite les femmes avec respect. Il a peur d’avoir un rendez-vous galant à cause du climat actuel. Sérieusement, à cause du climat ses futurs enfants ne pourront pas survivre. Je vote. #LuiAussi »

« Voilà MON fils. Il a été viré de l’école de pilote parce qu’il a ses propres opinions, mais il a remporté le Millenium Falcon et parcouru le Raid de Kessel en 12 parcsecs (si on arrondit).

Je ne peux pas dire qu’il ne va pas des rendez-vous galants en solo. Tous les jours il vole en solo. Il est, littéralement, Han Solo. »

« Ceci est mon fils. Il a terminé premier au championnat de judo de Leningrad en 1976 et il a poursuivi sa route en dédiant sa carrière à la promotion de la loi et de l’ordre.

Il n’a plus de rendez-vous galant à cause de fausses accusations d’empoisonnement à la dioxine et au polonium d’agents Novichok. Je vote, tout comme 113% de mes amis. »

Merci pour ça.

Quand #HimToo est remis à sa juste place

Mais attendez, l’histoire ne s’arrête pas là ! Car le fameux fils, l’original, le vrai… a répondu lui aussi !

« Ceci est ma mère. Parfois, les gens qu’on aime font des choses qui nous blessent sans réaliser. Mettons les choses au clair.

Je respecte et crois les femmes. Je n’ai jamais et je ne soutiendrai jamais #LuiAussi. Je suis fier d’être un ancien militaire, papa d’un chat et allié du féminisme. Oh et aussi, Twitter, t’es au point sur les mèmes. »

Merci 2018, merci la nouvelle génération, merci de contribuer à me faire passer une bonne journée. Et j’espère que la dite maman sera éduquée par son fiston sur la question, car c’est ça le futur. 

Tu croyais qu’on avait atteint le point culminant ? Attends une seconde, un autre membre de la famille s’est désormais impliqué.

« Ceci est mon frère. Et les gens demandent si ma mère a déjà fait ça avant. Oui, elle l’a déjà fait. Voici une preuve. C’est cadeau. #LuiAussi »

Vous pouvez admirer ci-dessus des publications de la fameuse maman, qui datent de 2015, où elle fait déjà la promotion de ses fils célibataires !

La question qui demeure est : la stratégie de cette maman pour trouver des compagnes à ses fils va-t-elle payer ?

À lire aussi : Quelle sale époque pour les hommes… vous ne trouvez pas ?

CHANSON DE NOEL - MBN & la rédac (clip)

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Roanne
    Roanne, Le 11 octobre 2018 à 22h13

    J'avoue que l'article m'a beaucoup fait rire dans l'ensemble (ah là là, les mères 2.0, j'ai bien fait de ne pas avoir de mômes, ça m'évitera de me retrouver accidentellement dans un tel rôle...).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!