HEDI & SARAH, le court-métrage percutant sur le harcèlement

Ce qui peut sembler être une preuve d'amour pour quelqu'un, peut être vécu comme du harcèlement par un autre. C'est ce qu'explique avec intelligence et pédagogie le court-métrage HEDI & SARAH. Percutant et nécessaire !

HEDI & SARAH, le court-métrage percutant sur le harcèlement

Tu as du constater qu’en janvier, la rubrique cinéma de madmoiZelle était envahie par les formats courts.

Chaque jour, l’une de mes merveilleuses camarades de jeux et moi-même, te relayions tout un tas de petits films de 2 minutes 20 à l’occasion du Nikon film festival.

Sorte de vivier à pépites, celui-ci proposait à qui voulait d’emprisonner toute son originalité dans un court-métrage sur le thème Je suis un cadeau

Depuis que j’ai orchestré la diffusion de ces vidéos sur madmoiZelle, j’avoue avoir développé une affection toute particulière pour ce format. Malheureusement, je l’avais délaissé pendant quelques mois, faute de temps.

Mais la merveille que j’ai reçue dans ma boite mail ce matin, je ne pouvais pas la garder pour moi.

HEDI & SARAH, le court-métrage nécessaire

As-tu déjà regarder The Affair, une série passionnante et léchée qui propose une plongée au cœur d’une liaison haletante ? Si tu ne t’y es jamais mise, je te la conseille grandement, pour son esthétique et surtout sa narration si particulière. 

En effet, chaque épisode est divisé en deux parties distinctes. La première propose le point de vue de Noah, un homme marié qui tombe fou amoureux d’une serveuse, la seconde celui d’Alison, ladite serveuse et mère d’un enfant mort noyé.

Chaque partie exprime un point de vue subjectif, et immerge le téléspectateur dans la « réalité » du personnage. Les deux versions sont donc à chaque fois très différentes. Comment alors déceler la vérité du fantasme ? Et comment savoir qu’on va trop loin ?

HEDI & SARAH, le court-métrage réalisé par Yohan Manca, expose de la même manière deux points de vue différents : celui d’un homme malheureux qui vit mal sa rupture, et celui d’une femme qui aimerait qu’on la laisse tourner la page.

Voilà son pitch précis : Le jour de ses trente ans, Hédi pense pouvoir reconquérir le cœur de Sarah, son amour perdu. Sarah ne vit pas la même histoire qu’Hédi. Ce qui est une reconquête pour lui, est un harcèlement pour elle.

Très efficace, ce film de 30 minutes démontre que la réalité n’est pas la même pour tout le monde, et que ce qui peut sembler être une simple visite en bas d’un immeuble peut en fait être considéré comme du harcèlement.

Et spoiler : ç’en est ! 

Je t’encourage vivement à regarder ce court-métrage jusqu’au bout, car il explore plutôt bien son sujet. 

Emmenée par Thomas Scimeca (Le voyage au Groenland) et Judith Chemla (Camille redouble) dont je salue les prestations, HEDI & SARAH ose les sujets sensibles. Et c’est important.

À lire aussi : Trois films à voir cette semaine, entre amour punk et revenge porn

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires
  • Zazouyeah
    Zazouyeah, Le 13 juillet 2018 à 14h08

    @Azala : je ne sais pas si c'est ce que tu as voulu exprimer mais dès le début du court métrage il était également clair pour moi qu'on était en présence de harcèlement assez sévère. Au point qu'en lisant le parallèle de Kalindi avec "the affair", je me suis dit que peut être la deuxième partie dépeindrait un comportement manipulateur de la part de la fille qui justifierait la confusion du gars (même si ça aurait été bien pourri du point de vue des stéréotypes de genre, mais là n'est pas le sujet).
    Au final aucun retournement de situation : je ne sais pas si las auteurs ont complètement raté une représentation de harceleur sympathique ou si l'analyse de Kalindi est un peu à côté de la plaque, mais en tout cas les deux points de vues du court montraient bien pour moi une situation identique, d'où une sensation de redite.
    Après peut être que je suis trop féministe pour trouver que laisser trois messages d'affilée sur un répondeur, taguer le trottoir de ton ex et passer la voir à son job soient des actes romantiques...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!