USA : les opposants à Obama ne sont pas jojos

Le grand projet actuel d’Obama est la réforme du système de santé américain. Sa proposition fait polémique aux Etats-Unis et n’est pas au goût de tout le monde. Du coup, le 12 septembre dernier, les gens sont descendus dans la rue pour protester contre la politique d’Obama – plus spécifiquement son projet de réforme du […]

USA : les opposants à Obama ne sont pas jojos

Le grand projet actuel d’Obama est la réforme du système de santé américain. Sa proposition fait polémique aux Etats-Unis et n’est pas au goût de tout le monde. Du coup, le 12 septembre dernier, les gens sont descendus dans la rue pour protester contre la politique d’Obama – plus spécifiquement son projet de réforme du système de santé – mais aussi contre l’avortement, l’IRS, le réchauffement climatique, et le « socialiste/communiste/fasciste/Nazi/Musulman » qui fait office de président.

Le résultat : des photos d’Obama arborant la moustache d’Hitler, des slogans violents, tombant parfois dans le fanatisme religieux : « repentez-vous, tournez-vous vers Dieu, nous ne serons pas jugés » suivi d’un discours de haine contre l’avortement et les noirs. Certains manifestants reprochent à Obama de vouloir  transformer les Etats-Unis en un pays du Tiers-Monde, ils veulent qu’on leur « rende leur pays ».

Ces témoignages rendent compte du triste visage de l’opposition au Président démocrate : racisme, discours haineux, manque d’ouverture d’esprit… ce n’est pas le côté le plus classe des US que montre cette vidéo…

Chargement du lecteur...
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 25 septembre 2009 à 22h07

    Je ne saisis absolument pas comment on peut vivre dans un pays, se sentir politiquement impliqué (puisqu'on manifeste) et ne pas être foutu de faire la différence entre un nom donné aux conseillers politiques depuis une cinquantaine d'années dans ce même pays et les Tsars. Bon d'accord, ils connaissent pas non plus le socialisme, le communisme ou le nazisme, mais quand même il y a un moment où c'est même plus de la stupidité. Comment on peut manifester contre quelque chose parce que le nom ressemble vaguement à telle autre chose ?

    Et je kiffe le journaliste, il a quand même un sacré courage !

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)