Harry Potter vu par Cécile, 21 ans, qui découvre la saga pour la première fois

Par  |  | 14 Commentaires

Lire Harry Potter pour la première fois à l'âge adulte, c'est rare ! Margaux a interrogé Cécile, 21 ans, en plein dans L'Ordre du Phénix.

Harry Potter vu par Cécile, 21 ans, qui découvre la saga pour la première fois

Aujourd’hui, Harry Potter fête ses 20 ans ! Cécile, stagiaire à la régie commerciale de madmoiZelle, a 21 ans et n’avait jamais lu les tomes de cette saga mythique.

Elle les découvre aujourd’hui d’un oeil presque neuf : elle a beau avoir vu les cinq premiers films, Cécile n’a pas lu les livres et n’a aucune idée de la fin de l’histoire. Elle en est actuellement au cinquième tome, L’Ordre du Phénix, qu’elle n’a pas fini.

J’ai eu envie d’en discuter avec elle, de savoir ce que ça faisait de découvrir les aventures du jeune sorcier quand on est déjà adulte et d’avoir son point de vue sur l’histoire et des personnages !

Harry Potter, un personnage pas si intéressant

S’il y a bien une richesse dans Harry Potter, c’est celle des personnages.

Ils sont variés, complexes, différents et passionnants. Quand j’ai demandé à la rédac quelles questions poser à Cécile, la plupart des propositions concernaient les personnages secondaires !

Cécile m’explique que ce qu’elle aime le plus dans Harry Potter, ce n’est pas Harry lui-même ! Au contraire, elle le trouve même plutôt relou. Pour Cécile, il a moins de profondeur que d’autres personnages.

Son perso préféré, c’est Maugrey Fol-Oeil, un personnage qu’on ne voit que trop peu dans les films (et un peu caricaturé) et qui est pourtant plein de profondeur et d’aspects intéressants.

Une découverte pour Cécile, par rapport à la représentation de Maugrey au cinéma qui ne l’avait pas séduite plus que ça. J’ai pas pu m’empêcher d’acquiescer vigoureusement, d’ailleurs, parce que je pense aussi que c’est un personnage fascinant et sous-coté.

Ses autres favoris sont Lupin et Sirius Black, deux Maraudeurs fidèles protecteurs de Harry. Pour Cécile, ce sont définitivement les personnages les plus cool de l’histoire !

Cécile précise aussi qu’elle adore Hermione. Même si elle la trouvait un peu relou au début de la saga, elle pense à présent que c’est un des personnages qui a la meilleure évolution et qui est le plus incompris.

Harry Potter et les personnages incompris (Hermione est trop bien pour tout le monde)

Cécile évoque notamment le bashing dont Hermione est victime lorsqu’elle crée la Société d’Aide à la Libération des Elfes de Maison (ou S.A.L.E).

Ce passage hyper touchant et injuste pour le personnage l’a particulièrement marquée. ET ON LA COMPREND.

D’ailleurs, Cécile explique que toutes les injustices dont Hermione est victime sont super agaçantes.

Exemple, Ron qui passe tout le quatrième volume (La Coupe de Feu) à rabaisser Hermione pour finir par être jaloux quand elle va au bal avec Viktor Krum, le BG de l’école de Durmstrang. MERCI POUR RIEN RON !

Même pour les adultes, Hermione reste un personnage inspirant ! Elle incarne cette frustration qu’on peut ressentir lorsqu’on est incompris•e.

En parlant d’incompris, j’emboîte le pas de Cécile lorsqu’elle dit que Fred et George sont beaucoup trop sous-estimés dans la saga.

À ses yeux, au-delà des blagues et des farces, ce sont deux personnes intelligentes et brillantes, ce que le reste des Sorcier•es ne respecte pas assez.

Pétunia, la tante de Harry (qui l’élève et le maltraite les 11 premières années de sa vie) est un personnage que Cécile aurait aimé mieux connaître.

S’il devait y avoir un « avant Harry », Cécile aimerait comprendre ce qui a mené Pétunia à devenir cette femme aigrie. Mais aussi en apprendre davantage sur les deux parents de Harry qu’elle trouve fascinants.

À lire aussi : « The Gathering Storm », un alléchant film non-officiel sur les Maraudeurs à financer sur IndieGogo

Harry Potter et ses personnages antipathiques

La relou en chef

Évidemment, dans Harry Potter il y a les personnages cool… et ceux qu’on déteste.

Cécile, à l’instar d’Hermione, ne supporte pas la Professeur Trelawney, qui enseigne la divination et passe son temps à prédire la mort de Harry. En classe, au dîner, tout le temps. C’est gênant.

En revanche, OPINION CONTROVERSÉE, Cécile ne supporte ni Molly Weasley, ni… Dobby. Des personnages qu’elle trouve franchement casse-couilles tout au long de l’histoire !

À lire aussi : Dumbledore est un enfoiré, et autres opinions controversées sur Harry Potter

D’ailleurs, en matière d’elfe de maison, elle préfère largement Kreattur, l’elfe de la famille Black, fourbe mais attachant.

Même si elle déteste les Malfoy, Cécile trouve quand même qu’ils ont une certaine complexité. Ça les rend intéressants à suivre, à étudier. Elle aimerait malgré tout que Lucius Malfoy finisse par être arrêté et que JUSTICE SOIT FAITE !

Comment va finir Harry Potter, selon Cécile

Pour Cécile, c’est Dumbledore qui tire toutes les ficelles de l’histoire et c’est grâce à lui que tout se dénouera.

Côté amour, elle sait que Harry est censé finir avec Ginny mais ne comprend pas trop pourquoi. Elle ne voit pas d’autres couples qui pourraient se former.

Notre lectrice aimerait beaucoup que Ron finisse avec les honneurs. Pour Cécile, il a un rôle difficile et personne ne s’en préoccupe. C’est une place compliquée, d’être dans l’ombre de Harry.

C’est vrai que même si ça n’était pas forcément évident à mes yeux d’enfants, maintenant que je suis adulte j’ai vraiment de la peine pour Ron Weasley.

En résumé, Cécile dévore Harry Potter avec l’appétit qu’on pouvait avoir à 11 ans, mais avec des yeux d’adulte plus attentif aux détails, aux subtilités et aux injustices.

Même si elle aurait bien aimé les lire plus jeune et attendre sa lettre de Poudlard, Cécile est heureuse de découvrir la saga aujourd’hui !

Et vous, vous l’avez lu Harry Potter ? À quel âge ? Vous avez remarqué des différences entre la lecture que vous aviez enfant puis adulte ?

À lire aussi : Quelle maison de Poudlard est la meilleure ? — Clash à la rédac

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d'or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l'échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (14) Facebook ()
  • Goatsy
    Goatsy, Le 27 juin 2017 à 1h11

    J'ai relu trouze mille fois la saga au cours de mon adolescence, y compris ceux que je n'ai pas aimé. Mais honnêtement, cet article m'a donné envie de les relire maintenant même si je les connais par coeur. Ou presque, étant donné que chaque relecture m'a fait découvrir un nouveau détail ! Je suis curieuse de voir comment je pourrais aborder les personnages maintenant.

    Concernant les personnages, j'ai toujours adoré Harry... jusqu'au tome 6. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler mais à partir du tome 6 je l'ai trouvé un peu "jeune con" et ça avait tendance à passablement me gonfler (j'étais déjà entourée d'assez de types de 16 ans comme ça, je pense :goth:). Même s'il a plein d'excuses, même si je comprends pourquoi il est comme ça et comment, il avait quand même un comportement insupportable (pour moi).

    Avant ça, j'ai vécu le tome 5 à fond avec lui. Je crois que j'étais à une période où je comprenais juste sa colère. Entièrement. Elle était plus que légitime, et il avait toutes les raisons pour péter un peu un câble et perdre confiance en ceux qui l'entouraient. Il a été mis de côté après l'un des épisodes les plus traumatisants que l'on puisse vivre, qu'il a affronté en plus avec un courage incroyable pour un jeune garçon de 14 ans. Bref, le Harry du tome 5 me plaisait encore, et qu'est-ce que j'ai pu pleurer à la fin...

    Spoiler

    Mais mon perso préféré depuis le début de la saga c'est quand même Hermione. :worthy:
    Je me reconnaissais tellement dans tout : le côté Miss-Je-Sais-Tout, l'envie de tout connaître et de tout comprendre, le manque de confiance en soi, la solitude, l'incompréhension, le rejet... C'est une personnage que je trouve badass au possible, elle a une évolution assez impressionnante, elle prend en maturité, c'est une sorcière intelligente, courageuse, loyale... Elle ne lâche rien, jamais. J'aimerais être comme elle.
    Spoiler

    J'aime beaucoup McGonagall aussi, qui est un personnage sévère mais juste et ultra badass je suis assez déçue qu'on n'en connaisse pas plus sur elle. J'approuve le désaccord sur le peu de considération donné à Fred et Georges, ils m'ont toujours fait marrer, et je les ai trouvés diablement intelligents dans les derniers tomes.

    Je n'ai pas vraiment de personnage détesté, finalement. Chacun-e m'a gonflée à un moment ou à un autre, mais je dois avouer que Ron ne m'est pas bien sympathique quand même. J'ai beaucoup d'empathie pour lui parce qu'il ne vit pas les choses de la plus faciles des manières et à la limite, je l'ai trouvé bien plus intéressant dans le tome 7, mais il m'a beaucoup agacée au cours de la saga. Tout comme il m'a fait sourire et il m'a rendue triste pour lui.
    Sinon, Trelawney me donnait des envies de violence et Luna Lovegood, à ma première lecture ne m'était pas du tout du tout du tout sympathique. En relisant, je lui ai trouvé beaucoup plus d'atouts et d'intelligence que je ne le pensais, et j'ai bien aimé la redécouvrir.
    Sinon, clairement entre Dobby et Kreattur, je choisis Kreattur. Il me fait beaucoup plus rire, son évolution est vraiment intéressante
    Spoiler
    .

    Et pour Ginny, sérieusement, j'aurais aimé qu'on la voit plus dans la saga. Elle est manipulée au tome 2 puis elle disparaît de loin en loin, de temps en temps elle dit trois phrases et BOUM. J'ai trouve que c'était l'arc narratif le plus bizarre de la saga, je ne comprenais pas d'où ça sortait, et j'ai du vraiment m'adapter.

    Bref, je mets la relecture de tous les tomes d'HP sur ma to-do-list, à lire une fois que j'aurai bouclé mon challenge. :cretin:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!