« Mettez-vous à sa place », la vidéo qui dénonce le harcèlement sexuel en Égypte

Par  |  | 5 Commentaires

En Égypte, 90% des femmes interrogées déclarent être victimes de harcèlement sexuel dans la rue. « Mettez-vous à leur place » interpelle les Égyptiens sur leur situation.

« Mettez-vous à sa place », la vidéo qui dénonce le harcèlement sexuel en Égypte

Les mouvements populaires du Printemps Arabe n’auront pas suffi à libérer les femmes. En Égypte, elles sont toujours victimes d’oppression, elles font l’expérience quotidienne du harcèlement sexuel, jusqu’au viol pour certaines — trop — d’entre elles.

Attention, cette vidéo met en scène une agression sexuelle.

« Quand tu commences ta journée, est-ce que tu penses à ta sécurité ? Est-ce que tu t’inquiètes de savoir quel moyen de transport tu vas devoir emprunter ? Par où tu vas devoir passer pour marcher dans la rue ?

Chaque jour, elle est confrontée à l’humiliation, la colère. Elle vit dans la peur, elle est victime de violence.

90% des femmes interrogées répondent être victimes de harcèlement sexuel dans l’espace public (d’après diverses études menées en Égypte ces dernières années).

Mets-toi à sa place au lieu de chercher des excuses pour la blâmer. »

Pour aller plus loin :

via

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (5) Facebook ()
  • Antidopaminergique
    Antidopaminergique, Le 18 février 2014 à 17h31

    romeowyn;4614694
    @Antidopaminergique : Les femmes n'ont beau pas toujours l'"avoir à la bonne" en France, nous sommes majoritairement en sécurité. Il n'y a pas longtemps, une nana a été agressée en plein nuit dans mon quartier et secourue par trois mecs qui rentraient de soirée.
    Est-ce que ce genre de solidarité existe aussi en Egypte ? Bon courage à toi.

    Ca dépend de où tu vas. Par exemple, sur la grande rue commerciale de mon quartier, le soir, il y a beaucoup de bande de jeunes, mais personne ne viendra t'embêter réellement parce que tous les gens des restaurants et les gens aux alentours peuvent s'interposer. Mais pour être honnête, je pense que peu vont s'interposer quand tu te retrouves seule dans une ruelle, et même quand tu croise le chemin d'une femme, elle va baisser les yeux. Inutile de lui sourire, les femmes sont habituées à baisser les yeux et à fuir le regard des autres pour ne pas se faire embêter.

    Si ce sont des gens que tu connais, bien sûr qu'ils vont aider... enfin, en principe. Par exemple, quand on passe dans une ruelle, on me pousse automatiquement au centre du groupe comme ça on est sûr qu'on ne me dérangera pas. Si je reste un peu derrière, on m'engueulera un peu (je suis sérieuse :rire:). Parfois, ils me tendent leur bras pour que je m'y accroche et qu'on marche plus vite. Ils peuvent jusqu'à aller parler aux mecs qui m'embêtent trop pour qu'ils arrêtent. Ce n'est pas très valorisant pour l'image de la femme... mais dans une société qui ne veut pas donner de place à la femme, il n'y a rien à faire.

    Cependant, entre inconnus, j'ignore complètement. J'imagine que c'est simple ; certains sont solidaires, et d'autres non. Ou tout simplement, une femme qui sort la nuit, elle a intérêt à être à plusieurs, femmes comme hommes. Quel que soit ses habits, sa religion et/ou son statut.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!