Habille-toi comme ton clic-clac !

Dans la vie, il faut savoir être RACCORD. Ué. Pour être RACCORD avec ton chez-toi, So te propose quelques idées pour t'habiller pareil que ton clic-clac. Enjoy.

Habille-toi comme ton clic-clac !

En matière de mode, tu crois avoir tout vu, tout essayé ? Je ne pense pas. Il te reste un terrain à explorer, un terrain qui sent la miette, le vomi de la petite cousine et le dodo des invités. De quoi s’agit-il ? Lève tes fesses et tu trouveras la lumière, comme on trouvait le pain en soulevant la banquette quand on était petit. Oui, c’est ça, lève-toi et habille-toi… comme ton clic-clac.

Avant de te jeter sur cet article comme Jeanne Calment se jetait sur son carré de chocolat quotidien, il faut que tu sois avertie : cette sélection va t’emmener plus loin que tu n’as jamais été. Accroche-toi et clique sur page suivante.


« Je me touche la tête pour voir si je ne rêve pas : est ce que je porte vraiment un maillot fougère ? Est-ce vraiment une plage de sable fin là-bas au loin ?

Description du motif : housse lagon sur une mousse 20 kgs / m3, avec ossature bois (OB) et motifs tissés Tahiti. Coussins récupérés chez Sylvie.

Chez quel type de personnes trouve-t-on cet imprimé : Des gens qui jouent au loto toutes les semaines et utilisent l’expression « sous les cocotiers » en faisant le geste de la vahiné. En été ils mettent des claquettes en cuir avec une boucle et souvent ils s’appellent Jean-Marc. D’ailleurs les dames représentées en haut à gauche et ci-dessous se prénomment toutes Jean-Marc.


Les fans de motifs lagon sont reconnaissables à leur regard oblique

Quelles conséquences sur la vie quotidienne :
1 – ressembler rapidement à un barrière de corail, un massif de fougère ou un fond marin.
2 – entamer une collection de dauphins
3 – posséder un poster Caraïbes derrière la porte de la salle de bains
4 – Finir sa vie avec la même tapisserie « coucher de soleil » que Scarface dans son bureau.


les personnes qui possèdent ce canapé sont priées de s’excuser publiquement

Description du motif : dégradé alarmant du gris foncé au blanc, sur des rectangles mi-cuits rouge sang ornés de graphes alphabétiques chinois. En France, le modèle s’est vendu à 3 000 000 d’exemplaires en 1999.
Chez quel type de personnes trouve-t-on cet imprimé : des personnes qui persistent à vouloir s’habiller à Clignancourt et feraient des voyages avec le CE s’ils en avaient les moyens (no offense).


Eeh pssst, mate le paquet n’empêche !

Quelles conséquences sur la vie quotidienne :
1 – faire peur aux enfants
2 – Etre habillée comme il y a dix ans
3 – souffrir de blagues racisto-CGT, du type « pour une fois je serais d’accord pour que tu délocalises avec ton pull de merde ».
4 – se faire tatouer un signe sur le biceps qui signifie « petite pute qui embaume » alors que tu avais demandé qu’on te trace l’idéogramme de la vie paisible.
5 – finir par porter une jupe portefeuille et des Stan Smith tellement ton horloge stylistique est déglinguée.

Description du motif : rayures + motifs indiens + un ouvrage de crochet posé sur le coussin. Je dirais que le canapé de la première installation s’est transformé en couchage d’appoint relégué dans le bureau. Dans deux mois celui-ci est sur le Bon Coin, j’en parie ma chique de ce soir.
Chez quel type de personnes trouve-t-on cet imprimé : Chez les fans de Johnny, mais pas seulement. D’autres ont choisi ce modèle de clic-clac en pensant que ça serait temporaire. Et puis il y a aussi les fans qui possèdent également des tentures africaines.

vêtements motifs indiens
Hoy te visto, con tus libros caminando

Quelles conséquences sur la vie quotidienne :
1 – devenir fan d’ocarina et se couper du monde non sectaire.
2 – devenir ami avec des gens qui n’acceptent pas leurs vrais noms et prennent des pseudos américains
3 – porter une veste qui sent à la fois la forêt, l’homme pas lavé et le mois d’octobre. (fig. de droite)
4 – se tatouer un personnage indien qu’on regrettera si un jour on se réveille de ce cauchemar

Description du motif : pivoines mordorés, gypsophile et molletonnage doublé. Le clic clac doit faire partie d’un meublé loué par des propriétaires non scrupuleux : les philantropes ne font pas subir une moquette verte à autrui. Et je passe sur le coussin étoile en espérant que c’est une erreur de numéro.

Chez quel type de personnes trouve-t-on cet imprimé : Les nostalgiques du temps où les femmes n’avaient pas le droit de vote.

Quelles conséquences sur la vie quotidienne :
1 – avoir l’air d’une dame aux pigeons
2 – quitter ton travail pour t’occuper de tes orchidées et les appeler « tes bébés »
3 – devenir un mauvais remake de Phoebe Buffay


« Mon fantasme ? Ne faire plus qu’un avec mon clic-clac ».

Description du motif : spécialement dessiné par Johnny Clegg dans une collection spéciale, il s’assortit parfaitement ici avec un parquet en lambris et un magnifique tapis persan.
Chez quel type de personnes trouve-t-on cet imprimé : En Allemagne où on aime l’ordre, dans un monde parallèle où les formes géométriques sont synonymes de symbiose.

Quelles conséquences sur la vie quotidienne :
1 – se déplacer de biais
2 – n’utiliser plus que les lettres qu’on peut plier (genre plus de O ni de U, ni de I).
3 – ressembler à une prof de collège public qui ne s’épile pas et possède des espadrilles pour quand elle est dans sa classe.


« Qui est le vilain qui a oublié son patin sous le canapé ? »

Description du motif : croûte de Daim® used
Chez quel type de personnes trouve-t-on cet imprimé : dans 99 % des cas chez les apprentis producteurs de films pornos. Ou bien chez des personnes qui voulaient se la péter beau gosse sans avoir les moyens d’entrer chez Roche Bobois.


« derrière mon loup, je fais ce qui me plaît (me plaît) »

Quelles conséquences sur la vie quotidienne :
1 – perdre ton emploi. Caissière masquée ça n’existe pas encore
2 – te faire arrêter pour racolage passif.
3 – te faire accoster par la Fédération française de catch

Et voilà ce que tu risques si tu deviens un vrai fétichiste du couchage d’appoint :

« Bonjour je suis une vahiné c’est gonflé, sauf déviante ».

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilie-Rose
    Lilie-Rose, Le 29 octobre 2009 à 9h37

    C'est article est une perle :)
    J'suis vraiment fan !

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)