Après Jack Parker, voilà que Guillaume Meurice parle du congé menstruel !

Par  |  | 21 Commentaires

Guillaume Meurice est en forme olympique sur France Inter. Il a sondé Monsieur Tout Le Monde au sujet du congé menstruel, et les réponses font saigner... des oreilles.

Après Jack Parker, voilà que Guillaume Meurice parle du congé menstruel !

Guillaume Meurice est de retour sur France Inter, toujours dans l’émission de Charline Vanhoenacker, qui ne s’appelle plus Si tu écoutes, j’annule tout.

C’était une référence à un SMS que Nicolas Sarkozy aurait envoyé à Cécilia, son ex-femme (« Si tu reviens, j’annule tout », sous-entendu son re-mariage avec Carla Bruni).

Ça faisait quand même un moment que Nicolas Sarkozy avait quitté l’Élysée, et que cette petite ref’ prenait la poussière…

Nouvelle année, nouveau départ (« Fresh Start » dit-on sur madmoiZelle ces jours-ci), l’émission de Charline Vanhoenacker a changé de nom, en l’honneur du nouvel occupant de l’Élysée.

C’est désormais Par Jupiter ! que j’écouterai du lundi au vendredi à 17h sur France Inter !

C’est toujours une ref’ : pendant sa campagne, Emmanuel Macron avait dit vouloir être « un président jupitérien ». L’expression a fait disserter les éditorialistes pendant des mois : est-ce en référence à la mission de « protecteur de la cité », ou à la toute-puissance du dieu des dieux, Jupiter ?

On ne sait pas, et sur France Inter, l’équipe de Par Jupiter ! semble avoir pris le parti d’en rire. Je les en remercie, car je suis toujours aussi fan de cette émission !

Guillaume Meurice x Jack Parker, mon duo rêvé

Énorme kif que d’entendre l’un de mes humoristes préférés, Guillaume Meurice, entamer sa chronique par ces mots :

« Je vais vous parler de congé menstruel aujourd’hui. Jack Parker, l’auteure du livre Le Grand Mystère des Règles a relancé le débat il y a quelques jours »

Je suis aussi saucée que si mes 2 séries préférées faisaient un épisode crossover.

Moi si Jessica Jones débarquait dans True Blood pour défier Pam dans un concours de sarcasmes. Ou quand Guillaume Meurice cite Jack Parker, donc.

Guillaume Meurice attaque sur le congé menstruel

Le congé menstruel, c’est un sujet qui fait débat. Certaines personnes peuvent avoir des règles très douloureuses, au point que ça devienne handicapant. Moi-même, je passe 2 jours TRÈS difficiles chaque mois — mais c’est que 2 jours, pour d’autres, c’est plus.

Pour autant, faut-il instaurer un recours au congé ? Est-ce que ce ne serait pas offrir un nouveau prétexte de discriminer les femmes à l’embauche ?

Après « je suis sûre qu’elle va faire des enfants et se désinvestir de son travail », on aurait « je suis sûre qu’elle va prendre 3 jours de « congé règles » chaque mois, adieu la productivité » ?

À lire aussi : Et si on donnait 3 jours de congés aux personnes ayant des règles douloureuses ?

Jack Parker a effectivement abordé la question chez Jean-Jacques Bourdin. Et oui, ce sujet mérite une discussion, un débat même.

Mais ce ne sont pas ces points pertinents qui font réfléchir les passants que Guillaume Meurice a interrogés pour sa chronique.

Non, ce que « Monsieur Tout le Monde » objecte au sujet du congé menstruel, c’est une succession d’idées reçues rétrogrades, un dégoût profond et une incapacité à dépasser ces stéréotypes.

Le Moment Meurice sur les congés menstruels

Attention, c’est très, très fleuri. Mais les commentaires de Guillaume Meurice rendent ces témoignages hallucinants proprement hilarants.

Blague à part, j’ai l’agréable sensation d’assister à une petite révolution, en écoutant cette chronique.

Il n’y a pas si longtemps que ça, les règles étaient un sujet complètement tabou.

Et comme Guillaume Meurice le souligne dans sa chronique, certaines publicités actuelles pour les produits d’hygiène intime continuent d’utiliser des représentations chelou à base de produits bleus, plutôt que d’aborder ouvertement et clairement le sujet dont il est question !

Le tabou des règles, en recul dans la société ?

Certes, sur madmoiZelle, ça fait des années qu’on parle de menstruations sans tabou ni complexes, et notamment par le travail que Jack Parker a entamé en ces lieux, avant de poursuivre ce noble dessein par un blog, et désormais un livre !

Mais là, c’est à une heure de grande écoute, sur une radio nationale que le sujet des règles est abordé, qui plus est sous un angle humoristique, où l’on ne fait pas de blagues douteuses sur la relation entre humeur et menstruation.

Alors si ce Moment Meurice m’a bien fait marrer, il m’a surtout fait un sacré clin d’oeil : les mentalités sont en train d’évoluer dans le bon sens, et à grande vitesse, si l’on peut aujourd’hui présenter comme absurdes des propos auxquels j’avais pourtant été habituée au premier degré, il n’y a pas si longtemps encore.

Par Jupiter, ça fait du bien de vous retrouver, chère équipe de trublions ! Rendez-vous du lundi au vendredi à 17h sur France Inter !

À lire aussi : Jack Parker nous parle de sa route à travers Le Grand Mystère des Règles

Le livre de Jack Parker est actuellement en vente, tu peux te le procurer ici !

7 surprises culinaires personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Gunnm
    Gunnm, Le 8 septembre 2017 à 9h11

    Manea
    J'ai trouvé la chronique intelligente et fun mais, comme souvent lorsqu'il diffuse les remarques des personnes avec qui il a causé, je suis un peu désespérée...
    C'est le "problème" avec les chroniques de Guillaume Meurice, lui me fait rire mais les personnes qu'il interview me font complètement perdre foi en l'humanité en général...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!