Guillaume Depardieu est mort d’une pneumonie foudroyante.

Selon Artmedia, l’agence de son père, l’acteur Guillaume Depardieu est décédé à l’hôpital de Garches à l’âge de 37 ans. Selon Artmedia, il a contracté un virus qui s’est transformé en pneumonie foudroyante et qui a emporté le jeune homme en quelques jours. Cet enfant du spectacle, fils de Gérard et Elisabeth Depardieu, frangin de […]

Guillaume Depardieu est mort d’une pneumonie foudroyante.

Selon Artmedia, l’agence de son père, l’acteur Guillaume Depardieu est décédé à l’hôpital de Garches à l’âge de 37 ans. Selon Artmedia, il a contracté un virus qui s’est transformé en pneumonie foudroyante et qui a emporté le jeune homme en quelques jours.

Cet enfant du spectacle, fils de Gérard et Elisabeth Depardieu, frangin de Julie, aura commencé sa carrière d’acteur très jeune : à l’âge de 3 ans dans Pas si méchant que ça, suivi de Jean de Florette en 1986 puis dans Cyrano de Bergerac en 90 aux côtés de son grandiose père.

Un père dont l’ombre lui aura pesé tout le long de sa vie. Pas évident d’être le fils de Gérard. Et ce n’est pas son César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans Les Apprentis, aux côtés de François Cluzet, qui changera quoi que ce soit à cette relation tendue, souvent affichée publiquement.

En 2003, Guillaume est amputé de la jambe droite suite au staphylocoque attrapé lors d’une des multiples opérations subies suite à un accident de moto en 95.

Lors d’un tournage en Roumanie, il avait récemment attrapé un virus, qui se transformera en pneumonie et aura raison de lui en quelques jours.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cygnus
    Cygnus, Le 20 octobre 2008 à 12h22

    Recemment j'ai vu un reportage sur Guillaume Depardieu, qui avait été tourné en 2003 et qu'on a rediffusé à son hommage. La journaliste avait habité avec lui six mois, à Bougival. C'etait juste avant son amputation. Il souffrait horriblement de sa jambe, on peut dire qu'il était à bout de force, vraiment. Et chose horrible, incroyablement seul. il avait monté une association, de façon non officielle, trop fatigué pour pouvoir gérer, il recevait des lettres et des lettres, des tas d'appels de gens comme lui, souffrant d'infection nosocomiale. L'amputation ne lui a pas été imposée, mais elle s'est imposée à lui. Il ne pouvait plus supporter ce calvaire.

    Ca m'a fait vraiment un pic au coeur d'apprendre sa mort. Je me dis qu'après tout ce qu'il a vecu c'etait un veritable battant, qui je pense aimait profondément la vie, malgré l'alcool, malgré tous les excès. On aura jamais su ce qu'il avait en lui réellement, il avait des projets, et puis encore une fois la mort vient vous fouetter en pleine gueule.

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)