Le guide du safe-sex pour lesbiennes à lire sur Rue69

La blogueuse Rock Just Spleen a écrit un petit guide très clair de safe-sex entre filles. Plutôt indispensable.

Finalement, on parle peu de sexualité lesbienne, du meilleur moyen de se protéger de toute IST, MST. Car au fond, à part si on fouille avec attention dans les bouquins et sur Internet, on est peut-être bien nombreuses à être mal renseignées sur le sujet tant le sujet est oublié des cours et livres d’éducation sexuelle. Le cliché le plus récurrent – ou devrait-on carrément parler de lieu commun – c’est de penser que le sexe entre filles est sans risques de transmission. C’est faux. Tu le sais peut-être déjà, mais autant le redire : c’est faux.

Alors pour s’y retrouver un peu parmi les meilleurs moyens de se protéger selon les pratiques sexuelles, Rock Just Spleen a décidé – à la suite de sa participation à l’atelier non-mixte sur le safe-sex organisé par les Flamands Roses dans le cadre du festival Ô mots – d’écrire un guide pour pratiquer le sexe entre filles sans danger. « On va spécifiquement s’intéresser aux pratiques entre gouine-cisgenre détentrices de chattes ou mec trans non-opéré », explique-t-elle en avant-propos pour plus de clarté. Publié sur son blog, ce guide est disponible en version un peu plus courte sur Rue 89. Du cunnilingus aux sex-toys en passant par les ciseaux et la pénétration vaginale avec les doigts, elle évoque les moyens de pratiquer la sexualité en toute sécurité :

« Quand on parle de safe sex entre filles (ayant une identité cisgenre ou non), les premières questions qui se posent sont :

  • Est-ce que je suis « safe » ?
  • Est-ce que j’ai déjà parlé protection avec ma/mes partenaire(s) actuelle(s) ?
  • Est-ce que j’ai déjà eu, au cours de ma vie sexuelle, l’occasion d’aborder le sujet ?
  • Ici, pas de jugement et je peux témoigner en disant que je n’ai pas vraiment eu une sexualité safe jusqu’à présent. Entre autres par méconnaissance.

J’ai fait des tests HIV/hépatites (régulièrement), mais toujours avec la conviction qu’en tant que lesbienne, je ne risquais rien ou qu’en tout cas, je prenais nettement moins de risques que les hétéros ou les gays… A moins de le faire en période de règles. »

Pour lire la suite, rendez-vous sur Rue89 ou sur Ma vie est politique, le blog de Rock Just Spleen. Et pour en savoir plus, n’hésitez pas à (re)lire le formidable dossier de Tree Hugger : 17 idées reçues sur l’homosexualité féminine !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lieve
    Lieve, Le 4 mars 2013 à 18h57

    @yehudi Les articles "sexes" de rue89 sont dans une rubrique rue69.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)