Le guide de l’anti-bronzage

Enfant, j’avais la peau dorée tous les étés et fin août je finissais donc plus ou moins toujours par prendre l’accent du sud et me faire appeler « Lili, l’enfant du pays ». Aujourd’hui, plus moyen de caraméliser, ma peau est blanche comme un cul et je ne trompe personne sur la plage. Mon capital bronzage n’est […]

Le guide de l’anti-bronzage

Enfant, j’avais la peau dorée tous les étés et fin août je finissais donc plus ou moins toujours par prendre l’accent du sud et me faire appeler « Lili, l’enfant du pays ».

Aujourd’hui, plus moyen de caraméliser, ma peau est blanche comme un cul et je ne trompe personne sur la plage. Mon capital bronzage n’est certainement pas déjà épuisé mais le fait est que j’ai la carnation d’un jambon et que si je m’expose sur le grill d’un transat, je vire rouge écarlate.

Ça me chauffe, ça me brûle, ça pèle, bref ça me gâche les vacances et ça ne fait les affaires que de Johnson & Johnson (le laboratoire qui produit la Biafine). J’ai donc après d’âpres négociations (pilules à la carotte, U.V., graisse à traire et terre de soleil mal dosée) décidé d’enterrer la hache de guerre et de me faire à l’idée. Je ne suis pas tahitienne et je fais avec.

Lorsque l’on pense été, on pense forcément soleil et qui dit soleil, dit bronzage. Bronzage intensif à demi nue sur la plage ou bronzage passif pendant la promenade de Rouquette au square. Bref.

D’une manière ou d’une autre, à moins de privatiser un bunker et d’y élire résidence absolue tout l’été, on a, les semaines prochaines, à peu près toutes les chances d’exposer notre peau aux UV. Pas vraiment dermato ni très motivée, je vais éviter l’exposé sur les dangers du soleil et le photovieilissement pour plutôt faire bref et te rappeler les éléments suivants :

– en 2003 j’ai pris un coup de soleil sur le front et j’ai gagné mes 2 premières rides. Fuck.
– jamais mettre de la graisse quand on est rousse ©
– le porc est avec l’homme le seul mammifère sujet aux coups de soleil et ça, ça me donne envie d’enduire tous les cochons d’écran total.
– le soleil, c’est comme le sexe et la centrale peinture basse pression : jamais sans protection !

1. Le t-shirt cropped qui trouve enfin sa vocation sur la plage.
2. La crème de protection solaire SPF 50 et si possible la Protect & Bronze de Nivea qui stimule le bronzage (testé et approuvé par mes soins) 14,90€
3. Une crème hydratante bronzage progressif pour le visage (ici Summer Beauté de Nivea 9,50€).
4. Le parasol (motif de l’objet au choix).

[poll id=16]

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 44 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Missnath
    Missnath, Le 12 août 2010 à 15h09

    Je suis rousse avec une peau de blonde et je bronze chaque été comme un petit pain. Je m'expose à peu près 3h par jour au tout début des vacances ac de la creme indice 20 et une semaine apres sans creme.
    Ma dermato est très étonnée et pense même que je ne suis pas une vraie rousse...et pourtant si! comme quoi des rousses peuvent bronzer comme des brunettes :d

Lire l'intégralité des 44 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)