Le Président du Guatemala veut légaliser toutes les drogues

Face à l'échec des luttes gouvernementales, le Président du Guatemala propose de réguler le marché de la drogue à l'international, plutôt que de l'ignorer.

C’est à la fois un aveu d’échec et une volonté de pragmatisme : ce week-end, le Président du Guatemala, Otto Perez, a annoncé dans le quotidien britannique The Guardian un appel à la dépénalisation des drogues.

Le constat ? Prohibition ou libéralisation, le marché de la drogue est une réalité avec laquelle notre monde doit composer. Plutôt que de rester dans l’interdiction formelle, Otto Perez propose une solution du moindre mal selon lui : légaliser le marché pour mieux le réguler. Cette alternative permettrait peut-être d’endiguer la violence et les guerres de gangs, très présentes en Amérique Centrale.

Ses arguments

Légaliser ne veut pas dire libéraliser sans aucun contrôle. Ainsi, l’idée n’est pas de rendre simplement légales les drogues, mais de mieux gérer leurs flux :

« La consommation, la production et le trafic de drogue [devraient faire] l’objet de mesures internationales de régulation, ce qui signifie que la consommation et la production devraient être légalisées mais dans un certain cadre et sous certaines conditions »

Le fait que les drogues sont mauvaises pour la santé n’est pas une raison suffisante pour les interdire puisque que :

« Tout le monde sait que l’alcoolisme ou le tabagisme font plusieurs milliers de morts chaque année dans le monde […] et personne n’a jamais proposé d’interdire les plantations de sucre de canne, de pommes de terre ou d’orge, même si elles servent à la production de rhum, de vodka et de bière. »

— Sources : Le Monde et The Guardian

Et pendant ce temps-là, Snoop Dogg sort le premier bouquin « à fumer » au monde.

Il s’agit d’un recueil des meilleurs lyrics du rappeur, le tout imprimé sur des feuilles à rouler que vous pouvez déchirer à votre guise. À noter que le bouquin s’appelle Rolling Words (forcément) et que la tranche est un grattoir à allumettes.

Snoop le communiquant pense vraiment à tout. Bah oui : ce livre est un petit coup de buzz pour faire parler de la marque de feuille à rouler, Blunt Wrap Gold, à son effigie.

Bon, j’ai réussi à parler du président du Guatemala et de Snoop dans un même papier, je suis une femme épanouie.

Et vous, que pensez-vous de tout ça ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Princess Disease
    Princess Disease, Le 18 avril 2012 à 17h56

    Bon, ben salut ! :cretin:

    [​IMG]

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)