Grave, le film d’horreur qui va du végétarisme au… cannibalisme

Par  |  | 22 Commentaires

Grave va vous changer des films d'horreur habituels. Pas d'effets spéciaux à outrance pour cette production franco-belge, mais une ambiance qui met la pression...

Grave, le film d’horreur qui va du végétarisme au… cannibalisme

Mise à jour du 29 janvier 2017 — Grave était projeté au Festival International du Film Fantastique de Gerardmer. Le long métrage de Julia Ducournau y a remporté le prix de la critique, ET le Grand Prix du festival !

On espère vous en reparler très vite sur madmoiZelle, car Clémence et moi-même l’avons adoré… !

Article initialement publié le 13 janvier 2017 — Élevée dans une famille de vétérinaires et de végétariens, Justine, 16 ans, jeune surdouée de sa lignée, va intégrer une école de véto. Sa sœur aînée y est également élève d’ailleurs.

Qui dit première année dit bizutage, et Justine va être obligée de manger de la viande crue… ce qui amènera à la révélation de sa vraie nature.

C’est l’histoire de Grave qui sortira le 15 mars (et interdit aux moins de 16 ans) dont voici la bande-annonce.

Présenté au festival américain des films indépendants de Sundance, le long-métrage d’horreur de Julia Ducournau intrigue énormément pour son synopsis atypique mais aussi par son ambiance angoissante très simple.

Pas de jump scares à la tout-va, non, simplement la véritable vie avec un peu (beaucoup) de sang et le quotidien présenté de telle façon qu’on a peur avec des jeux de lumière et de musique impressionnants.

Le film franco-belge Grave sortira le 15 mars prochain !

À lire aussi : Santa Clarita Diet, la comédie qui transforme Drew Barrymore en cannibale, est dispo sur Netflix !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Rigel
    Rigel, Le 15 mars 2017 à 11h33

    Aconiti
    @Rigel @Fille anormale mais... il y a des gens qui connaissent en vrai ce festival ? Je croyais que c'était un truc hyper confidentiel :ninja:
    Ce festival n'est pas du tout hyper confidentiel, au contraire, il ne cesse de croitre d'année en année. Il est maintenant sur quatre cinémas strasbourgeois pour couvrir la demande du public. Chaque année il accueille bon nombre de réalisateur et d'évènements spéciaux dans toute la ville (zombie walk, expositions, concours de création de jeux vidéos, projection gratuite en plein air place de la cathédrale ou même en 2016 : projection des dents de la mer dans les bains public et nocturne horrifique au musée).
    J'ai pu y croiser des gens de toutes villes et même d'autres pays frontaliers.

    Rien de bien confidentiel. :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!