Une grande brûlée parle d’amour de soi dans une vidéo sur le pouvoir du maquillage

Une jeune femme victime d'un accident d'huile bouillante à l'âge de 9 ans parle d'amour de soi dans une vidéo sur le pouvoir du maquillage.

Une grande brûlée parle d’amour de soi dans une vidéo sur le pouvoir du maquillage

Nchom, qui publie des vidéos beauté sous le nom Shalom Blac sur YouTube, a été victime d’un accident d’huile bouillante à l’âge de neuf ans qui l’a laissée chauve et l’a marquée à vie, aussi bien physiquement que psychologiquement.

Originaire du Nigeria, Nchom a eu la chance de pouvoir venir s’installer aux États-Unis avec sa famille (sa petite sœur a aussi été touchée) afin de pouvoir bénéficier de soins et de différentes opérations de chirurgie réparatrice. À 13 ans, elle découvre le maquillage, qui lui permet de vivre une adolescence presque normale, sans avoir à souffrir des regards des autres enfants et même des adultes.

Aujourd’hui âgée de 20 ans, la jeune femme, qui a rencontré de nombreu•xses grand•es brûlé•es l’ayant aidée à accepter son nouveau visage, profite de son audience sur YouTube pour partager la vidéo The Power Of Makeup (Le pouvoir du maquillage en français) dans laquelle elle prône l’amour de soi, et ce quelle que soit son expérience de vie.

Bravo à Nchom pour son courage et son beau message universel d’acceptation qui donne envie de sortir à visage découvert, la tête haute !

À lire aussi : « You Look Disgusting », l’émouvante réponse d’une youtubeuse beauté raillée pour son acné

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Janis Harvey
    Janis Harvey, Le 4 mars 2016 à 10h36

    MésangeBleue
    C'est impressionnant comme résultat! Elle est vraiment belle.
    Par contre je me pose une question : ce n'est pas dangereux de mettre des produits chimiques (les cosmétiques) sur une peau déjà abimée ?
    Il faut attendre un temps après la brûlure, même quand la peau s'est reconstruite, avant de pouvoir la mettre au soleil ou utiliser des produits dessus, je sais que ça peut aller d'un an à beaucoup plus selon la gravité. Elle avait 9 ans quand elle a été brûlée, depuis sa peau s'est reconstruite et a terminé sa reconstruction donc il n'y a pas de raison que ce soit plus dangereux pour elle que pour une personne qui n'a pas été brûlée.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)