Le gouvernement brésilien utilise Tinder pour renforcer la lutte contre le SIDA

Le gouvernement brésilien diversifie les utilisations de Tinder en l'utilisant pour prévenir contre le sexe non protégé et le SIDA.

Si la majorité des utilisateurs de Tinder sont là dans un but plutôt précis (faire des rencontres amoureuses avec un•e inconnu•e à proximité), l’application est aussi utilisée à des fins politiques. Le gouvernement brésilien a en effet annoncé l’avoir utilisée pour lutter contre la pratique du sexe non protégé qui découle parfois des rencontres sur Tinder !

À l’aide de cinq faux profils (trois hommes et deux femmes) annonçant clairement rechercher un coup d’un soir, le gouvernement a diffusé des messages pour la prévention du SIDA via l’utilisation du préservatif. Cette opération lancée la dernière semaine de janvier, majoritairement dans des lieux de rencontre LGBT, est particulièrement destinée à encourager la protection lors du Carnaval, une période très festive, très arrosée et très sensouale qui aura lieu la semaine prochaine à Rio de Janeiro.

tinder-bresil

Si cette opération fait parler d’elle et lance le débat des différentes utilisations de l’application, Tinder ne l’a pas vue d’un bon oeil. En effet, ces faux profils seraient considérés comme de la publicité par l’application et pourraient être supprimés dans la mesure où ils ne respectent pas les conditions d’utilisation.

Le gouvernement brésilien a toutefois considéré cette opération comme un succès de prévention dans la mesure où les faux profils ont été en interaction avec plus de 2000 utilisateurs, et envisage de la renouveler.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire