Deux GoPro embarquées sur des requins, en musique avec Andy Casagrande

Andy Casagrande, l'auteur-compositeur de la chanson du grand requin blanc, a posé des GoPro sur deux requins, qui t'embarquent avec eux pour une petite balade aquatique. En musique !

De tous les animaux de la Création encore vivants de nos jours, il n’y en a pas un qui me fascine davantage que le requin, et plus particulièrement le grand requin blanc. Je précise « vivant de nos jours », parce que sinon, bien évidemment, les dinosaures défonceraient tout au classement des animaux fascinants dans mon coeur. La base.

À lire aussi : Ode aux dinosaures

Quand j’ai découvert la plongée sous-marine, je me suis mise en tête d’aller observer des requins dans leur milieu naturel. Ça n’est (malheureusement) pas encore arrivé, même si lors de mon séjour en mer rouge, les conditions étaient déjà réunies. Qu’à cela ne tienne, j’y retournerai, comme on dit.

À lire aussi : 3 créatures terrifiantes des fonds marins

Du coup, en attendant de pouvoir réaliser mon fantasme ma folie mon rêve, je vais régulièrement faire un tour sur la chaîne YouTube de GoPro, où des petits fifous s’amusent parfois à filmer de gros animaux marins de très près. Et ça n’a pas manqué, je suis tombée sur deux courtes vidéos récentes d’Andy Casagrande, qui a réussi à placer une caméra sur deux requins : un grand blanc, et un requin marteau.

À lire aussi : Une attaque de requin filmée au coeur de l’action

C’est pas très long, mais ça donne une brève impression de l’aisance que peuvent avoir ces grosses bestioles dans l’eau.

Et maintenant pour le grand blanc (on ne voit pas les dents, si jamais tu es particulièrement sensible à ça. C’est juste une balade à dos de requin, pépouze.)

Est-ce que par hasard cette petite mélodie te reste un peu en tête ? Parfait. Cette chanson, c’est la chanson du grand requin blanc, écrite et composée par Andy Casagrande ! On se l’écoute en entier ? (Je fais semblant de te demander ton avis, mais en vrai, c’est juste une question rhétorique, hein. J’ai l’intention de continuer cet article avec le clip de la chanson, et la traduction des paroles. Et c’est tout !)

« Si j’étais un grand requin blanc »

« Si vous vous retrouvez nez à nez avec un grand requin blanc mangeur d’hommes, la chose à faire est de sortir de l’eau calmement, comme si votre seule pensée à ce moment était de vous remettre de la crème solaire.

Si j’étais un grand requin blanc, je ne te mordrais pas, mais je nagerais à tes côtés
Si j’étais un grand requin blanc, je ne te mordrais pas, mais je nagerais à tes côtés
Pour te demander comment tu vas
Et toi, en me voyant, tu sortirais un harpon pour essayer de me tuer,
Alors je réaliserais que j’ai un peu la dalle là tout de suite au final

Désolé pour ta jambe, je reviendrai finir
Ne t’inquiète pas, ma soeur viendra nettoyer tout ça
Relax, on se détend, c’est juste une attaque d’un grand requin blanc

Si j’étais un grand requin blanc, je ne te mordrais pas, mais je nagerais à tes côtés
Parce que les requins aiment le surf aussi,
tu nages vers le large, chasser les grosses vagues et le coucher du soleil,
Et là je réalise que j’ai jamais vu de phoque aussi gros et aussi lent

Désolé pour ton bras, je ne savais pas !
Tu paniques, tu repars à la nage, mais t’as encore l’air d’un phoque
Dans ta combinaison noire… et rouge…

Les grands requins blancs nagent à 1 200 mètres de profondeur,
À travers le monde, c’est impressionnant, non ?
44 millions d’années et ils sont toujours là
Des prédateurs alpha, as de la survie
Qui chassent en embuscade, grâce à
Leurs 7 rangées de dents, et au flair
Des ampoules de Lorenzini dans leur nez,

Oh non, Si j’étais un grand requin blanc, je ne te mordrais pas, mais je nagerais à tes côtés
Si j’étais un grand requin blanc, je ne te mordrais pas, mais je nagerais à tes côtés
Parce que c’est aussi mon océan
Alors merci de le laisser propre, parce que je peux m’énerver très méchamment
J’ai des dents très acérées, et si je réalise
Que tu t’en fous de l’océan
Ça veut dire que tu ne me respectes pas non plus
Ok, si c’est le cas, je vais juste te déchiqueter en deux cette fois,

Yeah, Si j’étais un grand requin blanc, yeah, si j’étais un grand requin blanc. »

…Du coup, qui a envie de faire attention à respecter les écosystèmes marins ? Merci. Lisez ci-dessous (sinon je cafte à mes amis les requins, cordialement).

À lire aussi : Le plastique, bourreau de nos océans pollués

Qui a déjà plongé avec des requins dans la salle ? Viens donc me mettre le seum sévère en nous racontant ça dans les commentaires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Camouille la grenouille
    Camouille la grenouille, Le 12 juillet 2015 à 20h51

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)