Google lutte contre le « revenge porn » grâce à de nouvelles mesures

Google va bientôt mettre en place un formulaire pour les que les victimes de revenge porn puissent retirer du référencement les contenus sexuellement explicites où elles apparaissent contre leur gré.

Le revenge porn est une pratique consistant à publier une photo ou une vidéo d’une personne nue ou pratiquant un acte sexuel. Dans de nombreux cas, les responsables de ces publications sont des ex qui diffusent des clichés privés dans le but de se venger, de blesser, d’humilier.

À lire aussi : Une femme victime de « revenge porn » pose nue pour prendre sa revanche

Pour contrer ces actes malveillants, Google a décidé de développer un formulaire qui va permettre aux victimes de signaler les contenus afin qu’ils soient supprimés des résultats de recherche. Ce vendredi 19 juin, le moteur de recherche a annoncé sa volonté de lutter activement contre ce fléau qui prend de plus en plus d’ampleur sur la Toile. Cité par 20 minutes, Amit Singhal, responsable du département  « qualité de recherche », déclare sur le blog de l’entreprise :

« Notre philosophie a toujours été que les recherches doivent représenter tout le Web. Mais les images de revenge porn sont extrêmement personnelles et émotionnellement préjudiciables. Elles sont dégradantes envers les victimes, qui sont principalement des femmes. »

Cette démarche est nécessaire de la part de Google mais ne va pas permettre de faire totalement disparaître ces contenus du Web : ils seront simplement plus difficiles à trouver, car le moteur de recherche ne les indiquera pas dans ses résultats.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bananou
    Bananou, Le 22 juin 2015 à 16h28

    @Taluzt

    Spoiler: Grr

    Merci à Google pour cette démarche, qui devrait s'étendre à tout contenu indésirable (comprendre privé et qui n'aurait jamais dû finir sur la toile) nous concernant...
    Mais il faudrait en effet trouver un moyen pour remonter à la source. C'est tellement compliqué de faire supprimer une photo, une vidéo, etc, sur un site hébergé en ex-Yougoslavie ou que sais-je encore...
    Ouais, c'est du vécu. T_T"

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)