Google Art Project : visite les plus grands musées de chez toi

Checker l’adresse des amis où tu dois aller manger ce soir, visiter la rue de ton prochain appart’, chercher le coiffeur le plus proche, tout ça est possible depuis quelques années grâce à Google Street View. Rechercher un tableau de maitre, regarder le plus près possible le geste et la texture de la peinture, visiter […]

Google Art Project : visite les plus grands musées de chez toi

Checker l’adresse des amis où tu dois aller manger ce soir, visiter la rue de ton prochain appart’, chercher le coiffeur le plus proche, tout ça est possible depuis quelques années grâce à Google Street View.

Rechercher un tableau de maitre, regarder le plus près possible le geste et la texture de la peinture, visiter un musée où tu ne pourras certainement jamais aller, tout ça est MAINTENANT possible grâce à la nouvelle bonne idée de Google : Google Art Project.

En quoi cela consiste ? Google Art Project est un site internet. Une fois sur la page d’accueil, tu es à l’entrée de 17 musées internationaux (je viens d’écrire cette phrase, et je viens de m’auto-mettre en transe). Une fois que tu as choisi le musée que tu veux visiter, on te propulse direct entre ses murs. Ensuite, à toi de te balader à ta guise dans les allées du musée grâce aux flèches au sol. Kiff ultime : tu es SEULE dans le musée. SEULE.

google art project musée de l’hermitage saint pétersbourgBienvenue au Musée de L’Hermitage de Saint-Petersbourg !

Pour admirer une oeuvre d’un peu plus près, tu cliques dessus, si tu vois apparaitre un petit signe ‘+’ à côté, tu re-cliques et là tu t’en prends plein les mirettes : les tableaux ont été photographiés en ultra-haute-définition (7 milliards de pixels ma p’tite dame, oui). Tous les détails sont là, même ceux que tu ne pourrais pas voir de près au musée, sous peine de te faire hurler dessus par un conservateur un peu trop hargneux. Tous les tableaux n’ont pas été photographiés de cette façon, « seuls » 1000 d’entre eux sont visibles en super-zoom.

google art project van gogh amsterdamUn maxi-zoom sur une oeuvre de Van Gogh au musée Van Gogh d’Amsterdam

Tu as aussi accès au plan complet du musée que tu visites (toutes les salles ne sont pas « visitables »), son histoire, la liste des tableaux que tu peux voir et ceux qui ne le sont pas. Tu peux aussi créer ta propre collection de tableaux (pour ça il faut avoir un compte Google).

Emballée par le projet ? L’ancienne plasticienne que je suis trouve l’initiative VRAIMENT chouette, et j’espère que bientôt d’autres musées vont venir s’ajouter à la liste des 17 déjà présents, surtout des musées français (pour l’instant seul le Château de Versailles peut être visité).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Solemnia
    Solemnia, Le 6 février 2011 à 20h34

    AliceJuliette;2021813
    PITOYABLE.
    1) Vivez enfermés chez vous, tout est sur le net.
    2) A t on déja trouvé une meilleure solution pour vider les musées ?
    3) Une visite formatée, et si je voulais regarder par la fenêtre ? Et si je voulais aller dans cette salle ? Et si je voulais regarder le plafond ?
    Le concept d'une idée réside de ce qu'on veut bien en faire (peu français je sais) et c'est dommage vraiment dommage de le prendre comme ça je trouve et d'etre un peu reac parce que moi j'adore aller aux musées, ceux de Paris me sont trés accessibles puisque j'y habite, mais je n'aurai jamais l'occasion d'aller visiter les musées de pays éloignées (ou même de régions : sud de la france, etc) voilà pourquoi je trouve cette idée géniale, parce que c'est frustrant d'avoir une couverture de papier avec une oeuvre "exposée au musée de machintruc" et que tu ne peux la voir réelement. Donc même si CERTES ca ne remplace pas une vraie visite, c'est quand même une sacrée avancée. Si tu trouve que c'est un moyen pour enfermer les gens chez eux et vider les musées, je ne suis pas d'accord.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)