Pour le 8 mars, venez partager vos moments « Girl Power » sur madmoiZelle !

La Journée Internationale des Droits des Femmes, c'est le 8 mars ! À cette occasion, madmoiZelle vous donne la parole.

Pour le 8 mars, venez partager vos moments « Girl Power » sur madmoiZelle !

Être une femme, souvent, c’est relou. Harcèlement de rue, menstrues impromptuesculture du viol, slut-shaming, inégalités salariales et autres joyeusetés sont le lot commun de centaines, de milliers, de millions de femmes en France et dans le monde.

Mais être une femme, c’est aussi cool. Ce n’est pas une malédiction. Parfois, un rayon de soleil perce les nuages, et arrive alors un gros moment « Girl Power » qui fait du bien ! Que ce soit se défendre lors d’une agression, faire pipi debout « comme les garçons », découvrir la sexualité positive qui fait plaisir (et apprendre à aimer sa vulve par la même occasion), tout défoncer en sport, s’éclater sur Starcraft II ou à Soul Calibur, devenir la première « Sportive de l’année », se rendre compte qu’on peut être barbue et le vivre bien, oser dire haut et fort « Je ne suis pas une princesse », pousser une gueulante contre le marketing genré… et mille autres choses, petites ou grandes, qui boostent l’ego, la combativité et la confiance en soi, les moments « Girl Power » peuvent se trouver absolument partout !

Alors à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le 8 mars prochain, envoyez-nous vos meilleurs moments « Girl Power » et on les publiera sur madmoiZelle ! Vous pouvez passer par les commentaires de l’article ou par mail à mymy[at]madmoizelle.com

[vimeo]http://vimeo.com/51916362[/vimeo]

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 36 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Marjo5
    Marjo5, Le 10 mars 2013 à 20h41

    il ya  deux sortes de momentts "girl power" qui me viennent à l'esprit :

    J'habitais dans un quartier "dit sensible" et les mecs s'appropriaient la rue, surtout le soir/la nuit, il y avait quelques poubelles brulées. Et ma copine et moi on se privait pas de sortir le jeudi soir, à pied pour pouvoir boire, en faisant 20 min aller/20 min retour, parfois en jupe ou talons (pas de talons pour moi enfaite, vu la marche).
    Bon c'était ptêt un peu dangereux, mais y'avait pas de raison qu'on ait pas le droit de bouger, juste parce qu'on est des filles ! Et on a jamais eu de problèmes.

    Sinon, dans ma belle famille, quand mon beau-père ou ma belle-mère (!!) font une remarque qui sous-entend que les femmes sont plus douées pour le ménage, je ne loupe aucune occasion de leur fait comprendre que moi en tout cas ce n'est pas mon cas, par ex. la chambre de mon copain est bien mieux entretenue que la mienne, ou encore que mon beau-père passe très bien l'aspirateur. Là, mon beau-père ne dit plus rien, il est content qu'on reconnaisse ce qu'il fait de bien !

Lire l'intégralité des 36 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)