Get The Look : faire durer ton fuck friend

Un fuck friend, c'est bien. Problème, ça ne se laisse pas berner aussi facilement qu'un vrai copain. Côté fringues, il faut sortir l'artillerie lourde.

Get The Look : faire durer ton fuck friend

Le fuck friend (petite définition), type Justin Timberlake, est un défi de toutes les nuits et en même temps un révélateur de sex appeal. Il t’aide à te dépasser sexuellement aussi bien que vestimentairement. Ne pas croire qu’il se satisfait d’une seule démonstration de sexy-pouffitude pour le voir accourir ensuite à la moindre sécheresse de ton entre-cuisses. Non, ce serait le prendre un peu pour un Jean-Michel.
Le fuck friend comme tous les hommes est un être visuel. Ton « vrai » mec – ou ta « vraie » nana – est juste trop amoureux(se) ou trop poli(e) pour te dire que tu finis plus par ressembler à Lisa Plenske qu’à Mila Kunis (dont rien que le nom de famille le(la) fait bander). Le fuck friend, lui, ne te fera aucune concession. Si le gazon n’est plus aussi vert, il ira brouter illico ailleurs. Pour éviter ça, il existe un trio de règles vestimentaires de la Sacro-Sainte Biatch dont tu peux user et abuser en sa présence.

Des jambes

Un fuck friend ça se travaille à ras la frisette, avec des jambes de Venus Gillette. Tu pensais pouvoir dormir avec une barbe de trois jours sur les jambes au bout de quelques nuits ? C’est mignon. Sors-moi donc cette jupe. Courte, la jupe. Et si possible sans collants (même en hiver, fais pas ta mauviette). Si tu enlèves le tanga, tu gagnes dix soirées de plus.
Prévoir dans ton scénario (qui, QUI, ne planifie pas de la sonnette d’entrée au petit déjeuner ses rendez-vous galants ?!!) de monter des escaliers. La première. Sinon c’est le vide qui te bouffera le cul. On ne gâche pas la nourriture.

Enfin un petit face à face de crossing legs, toi sur une chaise lui dans le canapé au moment de lui servir un dernier verre, ne fait jamais de mal à personne.

Des dos

On néglige trop souvent le pouvoir érotique d’un dos et pourtant il peut faire parfois beaucoup plus de dégâts qu’un décolleté. En particulier quand on a des oeufs au plat. Mais même avec des obus mammaires, pensez à votre dos nom d’une turlutte ! Pourquoi ?
– Pour l’effet de Surprise. Parce que le fuck friend ne s’y attend pas. C’est vrai, un décolleté de dos jusqu’à la fente, c’est pas ce qu’il y a de plus courant.
– Pour qu’il constate l’absence de soutien-gorge. Comme avec la jupe ou la robe sans culotte, le non port de soutif se révèle aussi excitant qu’un Flamby à décalotter.
– Pour qu’il puisse tâter la marchandise discretos. Dans la rue, il fait nuit noire, vous avez froid, il passe une main dans votre dos. Elle glisse un peu plus loin. Vous n’avez plus froid.

Du fétichisme

CUIR-BONDAGE-TRANSPARENCE-CHAÎNES. Il n’y pas que les amateurs de SM purs et durs pour se frotter aux choses sales. Si vous atteignez ce niveau de la sape, vous tiendrez votre fuck friend sous la couette pour un petit moment. Prenez tout de même garde à varier régulièrement avec les deux autres règles. Celle-ci c’est un peu la croquette de la récompense. À réserver donc pour les occasions spéciales ou lorsque vous sentez venir un petit coup de mou dans la fréquence de vos ébats, là, ou ailleurs.


visuels Asos


Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Beulopise
    Beulopise, Le 18 mars 2012 à 15h54

    Alors désolée je ne me lancerais pas dans une discussion au combien intense et intéressante sur le degrés de sexisme ou d'humour de cet article.
    Par contre j'ai une question totalement terre à terre: lorsqu'on appartient à la catégorie "obus" on peut difficilement se passer de soutien gorge, alors comment faire pour porter des dos nus ?

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)