[MAJ] Gérard du cinéma : les lauréats

[MAJ du 15/05/08] And the losers are… Gérard du film où on sait pas si on s’en va, si on revient, ou alors quoi ? Pars vite et reviens tard de Régis Wargnier Gérard de l’acteur qui aurait vraiment mieux fait de continuer à faire des sketches Jean-Paul Rouve dans Ce soir, je dors chez […]

[MAJ] Gérard du cinéma : les lauréats

[MAJ du 15/05/08] And the losers are…

Gérard du film où on sait pas si on s’en va, si on revient, ou alors quoi ?
Pars vite et reviens tard de Régis Wargnier

Gérard de l’acteur qui aurait vraiment mieux fait de continuer à faire des sketches
Jean-Paul Rouve dans Ce soir, je dors chez toi

Gérard de l’actrice que les journalistes s’obstinent à appeler « mademoiselle » alors qu’elle a plutôt une tête à ce qu’on l’appelle « mémé »
Catherine Deneuve dans Après lui

Gérard du mauvais timing
Taxi 4 avec Samy Naceri (qui, malheureusement, se trouvait en prison durant la promo)

Gérard de l’ersatz
Clovis Cornillac dans Scorpion (notre « Bruce Willis français »)

Gérard du plus mauvais animal dans un rôle d’animal
Jean-Paul Rouve dans Ce soir, je dors chez toi

Gérard de la compromission alimentaire
Alexandre Astier dans Astérix aux Jeux Olympiques

Gérard du film dont on a appris l’existence en préparant les catégories des Gérard
Très bien, merci (mais oui, d’Emmanuelle Cuau, avec Sandrine Kiberlain !)

Gérardu du filmu roumanescu
Patru luni, trei saptamani si doua zile de Cristian Mungiu

Gérard du désespoir masculin
Franck Dubosc dans Astérix aux Jeux Olympiques

Gérard du désespoir féminin
Monica Bellucci dans Le Deuxième souffle

Gérard de l’actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari
Arielle Dombasle dans Gradiva, qui n’a aucun mérite puisqu’elle était seule lauréable dans sa catégorie

… et le grand gagnant : Gérard du plus mauvais film de l’histoire du cinéma en 2007
Astérix aux Jeux Olympiques (encore lui !) de Frédéric Forestier et Thomas Langmann

Tu peux regarder la cérémonie dans son intégralité sur le site des Gérard.

***** 

[Le 28/074/08] Equivalents frenchy des Razzie Awards d’Hollywood, « Les Gérard » récompensent le pire du 7e art. Les nominations 2008 viennent de tomber et, comme d’habitude, c’est bidonnant. La preuve tout de suite.

Gérard du plus mauvais animal dans un rôle d’animal
Le cheval qui joue le cheval fou dans Danse avec lui
Le poulain qui joue Pom dans Pom le poulain
Le chien qui joue Idéfix dans Astérix aux Jeux Olympiques
Le papillon qui joue le papillon dans Le Scaphandre et le papillon
Jean-Paul Rouve dans Ce soir, je dors chez toi

Gérard de l’actrice que les journalistes s’obstinent à appeler « mademoiselle » alors qu’elle a plutôt une tête à ce qu’on l’appelle « mémé »
Jeanne Moreau dans Désengagement
Annie Girardot dans Christian
Marthe Keller dans U.V.
Catherine Deneuve dans Après lui
Fanny Ardant dans Roman de gare

Gérard du film où on sait pas si on s’en va, si on revient, ou alors quoi ?
Pars vite et reviens tard de Régis Wargnier
Il a suffi que maman s’en aille… de René Féret
J’attends quelqu’un de Jérôme Bonnell
J’veux pas que tu t’en ailles de Bernard Jeanjean
Ceux qui restent de Anne Le Ny

La cérémonie aura lieu le 13 mai à 20h30 et sera diffusée en direct sur le site de Paris Première.

Pour découvrir les autres « lauréables », c’est ici mouahahah !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zack
    Zack, Le 16 mai 2008 à 23h03

    madmoizelle N
    Mathilde Seigner dans 3 amis (notre « Steven Seagal française »)

    Pardon mais ca m'a fait un peu beaucoup rire...

    Pareil, me suis bien bidonnée (je l'imagine bien casser des gueules en râlant)

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)