George A. Romero, maître de l’horreur au cinéma, est décédé

Par  |  | Aucun Commentaire

George A. Romero, grand réalisateur d'horreur qui a fait frissonner des générations de cinéphiles, s'est éteint à l'âge de 77 ans.

George A. Romero, maître de l’horreur au cinéma, est décédé

C’est une bien triste nouvelle pour les fans de films d’horreur et de cinéma en général : l’un des maîtres du genre vient de décéder.

George A. Romero, réalisateur prolifique et incontournable, est mort ce 16 juillet 2017 d’un cancer du poumon.

Il avait 77 ans.

George A. Romero, cinéaste de l’angoisse et des crises de société

C’est à George A. Romero qu’on doit le cultissime La Nuit des morts-vivants (1968). Avec ce film, le réalisateur a réinventé la figure du zombie.

En filigrane de ce long-métrage, on trouvait des réflexions autour d’une société marquée par le conflit au Vietnam, la peur de la guerre, la fascination pour les armes…

Comme le note Le MondeLa Nuit des morts-vivants a eu un tel impact sur son genre et son époque qu’il a été ajouté au registre national des films des États-Unis.

George A. Romero est à l’origine d’une grosse quinzaine de films, et a beaucoup travaillé avec Stephen King, un autre maître de l’horreur.

« Triste d’apprendre que mon collaborateur favori, et mon vieil ami George Romero est mort. George, il n’y aura pas d’autre homme comme toi. »

Le manager de George A. Romero a indiqué au public :

« Le réalisateur légendaire George A. Romero est décédé (…) en écoutant la bande originale de L’Homme tranquille, un de ses films préférés.

Il est mort en paix dans son sommeil, après un combat bref mais déterminé contre un cancer du poumon, laissant derrière lui une famille aimante, beaucoup d’amis et un héritage cinématographique qui a persisté et continuera de persister, à l’épreuve du temps. »

Et en effet, l’héritage de George A. Romero, à l’instar des monstres qui peuplent ses films, promet de vivre éternellement.

À lire aussi : Pourquoi aime-t-on les zombies ?

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?